transfiguration

 

définitions

transfiguration ​​​ nom féminin

Religion chrétienne Changement glorieux survenu chez le Christ. —  La « Transfiguration » de Raphaël (tableau).
Action de transfigurer, état de ce qui est transfiguré.
 

synonymes

transfiguration nom féminin

transformation, métamorphose

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il lui prit une main, regarda ses pupilles, sembla se préoccuper simplement de l'air de transfiguration où elle baignait.Émile Zola (1840-1902)
Qui entre dans la transfiguration a derrière lui un évanouissement.Victor Hugo (1802-1885)
Et aussitôt tout son visage s'éclairait comme une campagne grise, couverte de nuages qui soudain s'écartent, pour sa transfiguration, au moment du soleil couchant.Marcel Proust (1871-1922)
Il y eut un grand courage dans cette transfiguration.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ainsi le veut cette création mystérieuse qui est la transformation sur la terre et la transfiguration dans le ciel.Victor Hugo (1802-1885)
Il croit à une transfiguration et à une régénération complète, là où je ne vois guère qu'une métamorphose.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
L'autre aboutit aux ailes ouvertes, à la transfiguration dans l'aurore, à l'ascension dans les firmaments, et recommence là.Victor Hugo (1802-1885)
C'était cette minute d'anxiété préalable où il semble que les éléments vont devenir des personnes, et qu'on va assister à la transfiguration mystérieuse du vent en aquilon.Victor Hugo (1802-1885)
La chaleur de la parole, l'animation du visage et cette transfiguration qui vous étonne et vous charme tout à la fois : c'est l'œuvre de l'esprit.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Et c'était par une transfiguration traître que son désastre avait débuté.Victor Hugo (1802-1885)
On craignait que cette consécration poétique, cette transfiguration merveilleuse de la réalité ne souffrît quelque atteinte dans l'esprit du brillant écrivain, s'il prêtait l'oreille à des confidences indiscrètes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Un véritable effet d'apothéose, avec ces jeux de lumière, cette transfiguration lumineuse des choses, cette gloire du couchant, ce ciel d'or, tout craquant d'artifices.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il gémit sur sa beauté, comme s'il eût dû la perdre pour toujours dans cette transfiguration féerique.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Après une transfiguration des plus singulières, l'animal est revenu en arrière, à sa seconde forme.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Cette transfiguration, que tout démontre indispensable à la vie de la larve, se fait par une simple mue.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On rit, on se cherche, il y a dans l'air une clarté d'apothéose, quelle transfiguration que d'aimer !Victor Hugo (1802-1885)
On s'appropria ses souffrances en les prenant pour exemple, et sa transfiguration devint le garant d'une vie éternelle.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Sa voix défaillait, elle tombait déjà à l'extase, les mains jointes, les yeux levés vers la statue blanche, dans une transfiguration béate de tout son pauvre visage dévasté.Émile Zola (1840-1902)
Il ne s'approchait point, il restait surpris de la transfiguration du visage, dont les mâchoires un peu massives et sensuelles s'étaient noyées sous l'apaisement tendre du front et des joues.Émile Zola (1840-1902)
Cette transfiguration complète, cette attitude attristée, soumise, pour ainsi dire à moitié vaincue, m'ôta toute idée de triomphe et fit tomber subitement mes audaces.Eugène Fromentin (1820-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRANSFIGURATION » s. f.

est une Feste qu'on celebre en l'Eglise le sixiéme d'Aoust, en memoire de l'action & du miracle que JESUS-CHRIST fit, quand il se transfigura devant ses Apostres.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020