transporté

 

définitions

transporté ​​​ , transportée ​​​ adjectif

Qu'un sentiment violent transporte, exalte. ➙ enivré, éperdu. Transporté d'admiration.
 

synonymes

transporté, transportée adjectif

enivré, éperdu, ivre

enthousiasmé, enthousiaste

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La vue de cette place lui inspira une précaution des plus utiles, et à laquelle personne que lui n'aurait pensé, s'il ne s'était transporté sur les lieux mêmes.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le corps fut transporté au pied d'un monticule de sable, qui se trouva d'aventure à un arpent de là, et que l'on égrena sur lui.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Puis tout à coup il disparut, et je repris ma route, transporté de joie, rempli d'enthousiasme.George Sand (1804-1876)
Bientôt les vociférations et les rugissements recommencèrent ; mais je n'éprouvais plus qu'un seul sentiment, celui de l'indignation : transporté de colère, je devins d'une audace presque au-dessus de mes forces.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le nombre d’abattoir a chuté de manière spectaculaire et le volume de bétail transporté a crû de manière exponentielle.Europarl
Pourtant l'aspect de la chambre où on l'avait transporté n'avait rien pour le confirmer dans ce triste sentiment.Arthur de Gobineau (1816-1882)
Là, dans cette chambre étroite, en un instant, il s'était trouvé transporté des plus sombres abîmes du désespoir jusqu'aux cimes radieuses de l'espérance.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il prévoit en outre des sanctions à l'encontre de ceux qui ont transporté des passagers ne disposant pas des documents ou des visas exigés.Europarl
Quant au blessé, il y avait été tout d'abord transporté et, comme nous l'avons dit, en fort mauvais état.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Depuis l'instant où il avait été transporté dans le couvent, le chevalier n'avait pas ouvert les yeux.Michel Zévaco (1860-1918)
Il me sembloit être transporté à la création du monde, et dans ce lieu de délices où la course du tems n'étoit marquée que par la variété des plaisirs.Jean-Baptiste Mosneron de Launay (1738-1830)
C'est donc une partie de l'amour de la liberté transporté dans un gouvernement qui ne repose pas sur ce principe.Montesquieu (1689-1755)
Dans son empressement pour l'exécuter, le transporté glissa et tomba tout de son long sur le pont.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Grétry en fut transporté de joie, et il alla commencer son ouvrage, tandis que j'achevois le mien.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Javoüe donc que je fus transporté de joye de me voir si beau et si bien fait.Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
On travailla nuit et jour, chaque waggon fut transporté morceau par morceau, les provisions, munitions et le reste, malgré une pluie battante.Charles Roger Daoust (1865-1924)
Il avait certainement lorsque nous l'avons trouvé, mais depuis que nous l'avons transporté ici il n'a donné aucun signe qui indique qu'il nous reconnaît.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
Auprès d'elle, il se sent devenir meilleur ; il est plus aisément, plus doucement transporté dans le monde des rêves.Marie d'Agoult (1805-1876)
Mais enfin, continua-t-il, plus transporté que jamais, n'est-il pas encore temps que je me réjouisse de mon bonheur ?Bussy-Rabutin (1618-1693)
En d'autres circonstances, cette distinction, dont sa jeunesse doublait le prix, l'eût transporté... elle le laissa froid.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020