Email catcher

enivrer

Définition

Définition de enivrer ​​​ | ​​​ verbe transitif

littéraire Rendre ivre. ➙ griser, soûler. Ces vins m'ont enivré.
pronominal Se mettre en état d'ivresse.
au figuré Remplir d'une ivresse des sens, d'une excitation ou d'une émotion très vive. ➙ exalter, transporter, troubler. Sa beauté l'enivrait. pronominal S'enivrer d'amour.

Conjugaison

Conjugaison du verbe enivrer

actif

indicatif
présent

j'enivre

tu enivres

il enivre / elle enivre

nous enivrons

vous enivrez

ils enivrent / elles enivrent

imparfait

j'enivrais

tu enivrais

il enivrait / elle enivrait

nous enivrions

vous enivriez

ils enivraient / elles enivraient

passé simple

j'enivrai

tu enivras

il enivra / elle enivra

nous enivrâmes

vous enivrâtes

ils enivrèrent / elles enivrèrent

futur simple

j'enivrerai

tu enivreras

il enivrera / elle enivrera

nous enivrerons

vous enivrerez

ils enivreront / elles enivreront

Synonymes

Synonymes de enivré de locution adjective

éperdu de, fou de, ivre de, transporté de

Synonymes de enivrer verbe transitif

soûler, griser

étourdir, griser

exciter, exalter, soulever, transporter

Synonymes de s'enivrer verbe pronominal

se soûler, boire, s'émécher, se griser, se prendre de boisson, se beurrer (familier), se biturer (familier), se cuiter (familier), se noircir (familier), picoler (familier), se pinter (familier), se piquer le nez (familier), prendre une biture, une caisse, une cuite (familier), s'empéguer (familier, région.), se bourrer (la gueule) (très familier), se péter la gueule (très familier)

Exemples

Phrases avec le mot enivrer

Laissez-vous enivrer par les odeurs des fleurs et des arbres.Ouest-France, Marie LE GOAZIOU, 28/06/2020
Ce livre qui devrait donc, par son ampleur, enivrer le voyageur, déclenche chez celui-ci, au contraire, la sensation du vide.romantisme, 2007, Charles GRIVEL (Cairn.info)
Il aurait également agressé un autre voisin, alors que les deux passaient une soirée à s'enivrer.Ouest-France, 09/03/2021
La feuille républicaine accuse même les gens du juste-milieu de les enivrer pour mieux les débaucher.Revue du Nord, 2010, Jean-Paul Visse (Cairn.info)
S'enivrer était un signe de richesse, les pauvres ne pouvant pas se payer de vin ni risquer de rater un jour de travail pour cause de lendemain de cuite.Capital, 12/06/2015, « La fabuleuse histoire du luxe »
On peut trouver l'ordinaire sans intérêt, un peu plat, et vouloir s'en échapper, par exemple s'enivrer.Raison publique, 2014, Pascale Molinier, Lise Gaignard (Cairn.info)
Le but est, semble-t-il, de s'enivrer jusqu'à l'inconscience le plus vite possible.Europarl
Les enfants, en grandissant, commencent à avoir honte de voir leur père s'enivrer à tout va et lui font la réflexion de temps en temps.Ouest-France, 07/08/2020
Vas-tu donc t'enivrer d'une bonne fortune du grand monde ?George Sand (1804-1876)
La libéralisation de nos marchés ne peut pas signifier que les entreprises sont libres d’inciter les enfants ou les jeunes à s’enivrer.Europarl
Dès lors, vous avez raison : il ne sert à rien de se laisser enivrer par la rhétorique martiale.Esprit, 2016, Patrick Boucheron, Michaël Fœssel, Emmanuel Laurentin (Cairn.info)
Mais laisse-moi m'enivrer d'une erreur qui fait encore ma félicité.Édouard Corbière (1793-1875)
Qui dès la fin de son service, pliait tablier et gants en plastique pour s'enivrer sur une musique rythmique, électronique composée par ses petites mimines.Ouest-France, 24/10/2019
Les enfants, curieux, posent des questions et se laissent enivrer par le parfum des fruits.Ouest-France, 12/07/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENYVRER v. act.

Rendre yvre, troubler le cerveau, luy empêcher ses fonctions. Le cidre, la biere, enyvrent plus fortement que le vin, & pour plus long-temps. Le pain où il y a de l'yvroye enyvre. Le vin qu'on foule dans la cuve enyvre. La coque de levant enyvre les poissons, & il est deffendu par les Ordonnances de s'en servir pour pescher.
 
ENYVRER, signifie aussi, Faire boire un autre jusqu'à ce qu'il ait perdu la raison. Les Allemans sont grands buveurs, mais il y a des François qui les ont enyvrez. Les vieillards sont faciles à enyvrer, un verre de vin les enyvre. Ce mot vient du Latin inebriare.
 
ENYVRER, signifie aussi, Estourdir. Ces cloches, ces carrosses font un si grand bruit, que cela m'enyvre, que j'en suis tout enyvré.
 
ENYVRER, se dit figurément en Morale. Les gens qui ont de la vanité s'enyvrent aisément par la flatterie. La bonne fortune enyvre les sots, leur fait perdre la raison.
 
On dit proverbialement, qu'un homme s'enyvre de son vin, tant au propre, quand il boit tout seul & par excés ; qu'au figuré, quand il a trop bonne opinion de luy-même.
 
ENYVRÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023