troquer

 

définitions

troquer ​​​ verbe transitif

Donner en troc. ➙ échanger.
Changer, faire succéder à.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je troque

tu troques

il troque / elle troque

nous troquons

vous troquez

ils troquent / elles troquent

imparfait

je troquais

tu troquais

il troquait / elle troquait

nous troquions

vous troquiez

ils troquaient / elles troquaient

passé simple

je troquai

tu troquas

il troqua / elle troqua

nous troquâmes

vous troquâtes

ils troquèrent / elles troquèrent

futur simple

je troquerai

tu troqueras

il troquera / elle troquera

nous troquerons

vous troquerez

ils troqueront / elles troqueront

 

synonymes

troquer verbe transitif

échanger

changer, remplacer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout l'espace entre vos jalons et les leurs est réservé comme un marché pour converser librement, pour troquer et trafiquer.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il pensait qu'on le pouvait donner, troquer ou vendre, et, pardieu, il avait raison !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ma vieille nourrice m'épargne d'ailleurs bien des soucis, et je n'irai pas troquer le présent, qui me plaît, contre un avenir inconnu.Honoré de Balzac (1799-1850)
Mais je voudrais savoir si je pourrais tout au moins troquer les harnais.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
En effet, l'apparition dans le monde d'un moyen commode de troquer ne change ni la nature des hommes ni celle des choses.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ce n'est pas posséder que de ne pouvoir troquer ce qu'on possède.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Probablement l'idée lui vint qu'elle pourrait troquer sa prétention, qui n'était pas « petite », du moins elle le croyait, contre d'avantageuses compensations.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Pour mettre en commun sa propriété, il faut avoir une propriété, être libre d'en disposer, ce qui implique le droit de la troquer.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Sur-le-champ les délinquants durent troquer leur uniforme contre un accoutrement rappelant par la coiffure celui des forçats.Amédée Delorme (1850-1936)
Il ne faut pas troquer le soleil et le vent contre l'atome.Europarl
Fatigué de porter cette charge, il est enchanté de la troquer contre un cheval.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Un peuple a deux manières de se procurer une chose : la première, c'est de la faire ; la seconde, c'est d'en faire une autre et de la troquer.Frédéric Bastiat (1801-1850)
La force abusive peut certainement restreindre, contrarier, gêner la liberté de troquer, comme la liberté de marcher ; mais elle ne peut pas plus anéantir l'une que l'autre sans anéantir l'homme.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Celui-ci, depuis qu'il voulait troquer sa chaire contre celle de thérapeutique, s'était fait une spécialité des intoxications.Marcel Proust (1871-1922)
Quel est le millionnaire auquel j'aie jamais donné quelque raison de croire que je voudrais troquer ma fortune contre la sienne ?Éliphas Lévi (1810-1875)
Or, vous le savez, en langue protectioniste, rendre à deux nations la liberté de troquer, c'est vendre l'une à l'autre.Frédéric Bastiat (1801-1850)
À chacun liberté de vendre, acheter, marchander, troquer, échanger, – honnêtement néanmoins.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il est vrai – de cela je suis totalement convaincu – que nous ne pouvons troquer les droits de l'homme contre les intérêts économiques.Europarl
Peut-être rendrai-je mon argile à la terre en échange de la statue qu'elle me donnera : nous ne ferons que troquer une image de l'homme contre une image de l'homme.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Nous n'acceptons pas de troquer la liberté pour plus de sécurité, car, en fin de compte, nous perdrons sur les deux tableaux.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROQUER » v. act.

Faire un troc, échanger une marchandise, un meuble contre un autre. Il a troqué son cheval borgne contre un aveugle.
 
On le dit aussi en Morale. Il a si bonne opinion de son esprit, qu'il ne voudroit pas le troquer contre celuy de Virgile, ou de Ciceron. Ce Philosophe est si content dans sa pauvreté, qu'il ne voudroit pas troquer sa fortune contre celle d'un Souverain. Menage derive ce mot de l'Espagnol trocar, ou de l'Anglois trucke.
 
TROQUÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020