trouer

 

définitions

trouer ​​​ verbe transitif

Faire un trou, des trous dans. ➙ percer, perforer. —  locution, familier Se faire trouer la peau : se faire tuer par balles.
Faire une trouée dans. Lumière qui troue les ténèbres.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je troue

tu troues

il troue / elle troue

nous trouons

vous trouez

ils trouent / elles trouent

imparfait

je trouais

tu trouais

il trouait / elle trouait

nous trouions

vous trouiez

ils trouaient / elles trouaient

passé simple

je trouai

tu trouas

il troua / elle troua

nous trouâmes

vous trouâtes

ils trouèrent / elles trouèrent

futur simple

je trouerai

tu troueras

il trouera / elle trouera

nous trouerons

vous trouerez

ils troueront / elles troueront

 

synonymes

trouer verbe transitif

percer, perforer, transpercer

[les nuages] déchirer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pourquoi allez-vous sur le champ de bataille ; où une balle peut vous trouer la poitrine ou un boulet vous emporter la tête ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Jehan, d'un brusque mouvement de côté, put éviter la lame qui allait lui trouer la poitrine, mais une estafilade lui déchira l'épaule.Albert Robida (1848-1926)
Pour la première fois de sa vie, la fillette passa la journée sans pleurer, sans se cogner, sans trouer ses bas.Alphonse Daudet (1840-1897)
La balle alla trouer une boiserie et briser bruyamment un miroir dans la chambre voisine.Arsène Houssaye (1815-1896)
Et cela ne m'empêche pas de déclarer que c'est un aimable enfant et d'être tout prêt à me faire trouer la peau pour lui.Ernest Daudet (1837-1921)
Le personnage avait positivement glissé deux balles dans le pistolet magique ; le coup à bout portant devait me trouer la poitrine, au lieu d'y faire apparaître l'innocente dame de cœur.Louis Mullem (1836-1908)
Le mieux est de se précipiter, au juger, vers les poules, la tête en avant, afin de trouer l'ombre.Jules Renard (1864-1910)
Autant croire que l'insecte se laisse mourir au pied d'une muraille qu'il peut très bien trouer, tout exprès pour fournir un nouvel appoint à une certaine théorie de l'instinct.Jean Pérez (1833-1914)
Un obus venait de trouer la muraille, et un nuage de poussière emplissait la salle des transmissions.Jules Verne (1828-1905)
La mitraille s'y évanouissait dans l'informe ; les obus s'y enfonçaient, s'y engloutissaient, s'y engouffraient ; les boulets n'y réussissaient qu'à trouer des trous ; à quoi bon canonner le chaos ?Victor Hugo (1802-1885)
Il leur a suffi de regarder obstinément, uniquement la muraille épaisse, pour la trouer et s'évader.Louis Ulbach (1822-1889)
À la bonne heure, je retrouve l'homme qui veut trouer l'amour-propre d'autrui à coups de hache, et qui crie quand on troue le sien avec une aiguille.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
À démailloter le triste petit corps, ils désespéraient : les côtes, soulevées par la respiration saccadée, semblaient prêtes à trouer la peau maigre ; les cuisses et les jambes déjà s'atrophiaient.Paul Margueritte (1860-1918)
Chaque balle trouvait bien un morceau de chair à trouer, mais elle ne frappait pas mortellement.Jules Verne (1828-1905)
Est-il donc si réjouissant de trouer des poitrines, de fendre des têtes, de casser des bras et des jambes ?Émile Gaboriau (1832-1873)
En quel point est déposé l'œuf parmi cet amas grouillant, où trente mandibules peuvent trouer, où cent vingt paires de pattes peuvent déchirer ?Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Peu lui importe alors que la matière à trouer soit le mortier naturel, la moelle de sorgho, le papier : le couvercle qui l'emprisonne ne lui résiste pas longtemps.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Je veux te trouer le corps d'autant de coups d'épée que tu m'as gagné d'écus ce soir !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je sais aussi que vous êtes braves, et que vous n'avez pas peur de trouer une poitrine humaine...Michel Zévaco (1860-1918)
De loin, à chaque pas, on voyait un tableau trouer le mur, ouvrir une fenêtre sur le dehors.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROUER » v. act.

Faire une ouverture. Les prisonniers ont troüé, percé la muraille pour se sauver. Il faut troüer cette courroye pour y passer une aiguillette. Les vers troüent souvent les navires, & les mettent hors de service.
 
TROÜÉ, ÉE. part. & adj. Ce pourpoint est troüé par le coude.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020