trousseau

 

définitions

trousseau ​​​ nom masculin

Trousseau de clés : ensemble de clés réunies par un anneau, un porte-clé.
vieux Vêtements, linge, etc. qu'emporte une jeune fille qui se marie.
Vêtements et linge que l'on donne à un enfant qui va en pension, en colonie de vacances.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand son trousseau fut usé, il acheta du calicot à quatorze sous l'aune pour remplacer son beau linge.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je trouvai les clés à la place indiquée ; j'allais déjà ouvrir le tiroir, lorsque je fus saisi d'une envie folle d'essayer une toute petite clé qui faisait partie du trousseau.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Alors elle rangeait le trousseau de sa poupée, mettait en ordre ses petits ménages, et jouait avec tous ses joujoux qu'elle soignait beaucoup.Zulma Carraud (1796-1889)
Puis il repousse les portes et les ferme, laissant le trousseau de clefs suspendu à la porte numéro 1.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Louise, la fille cadette, voulut entrer au couvent ; on pleura beaucoup, et on travailla de bon cœur à sa dot et à son trousseau.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Il est vrai que la plupart des couvents leur composent un petit trousseau ; mais pourquoi ne pas essayer de leur constituer un petit pécule ?Charles Turgeon (1855-1934)
Julia venait à peine de lui remettre son trousseau de clefs, lorsqu'un fiacre vide passa rapidement devant eux.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Il jeta un trousseau de clefs dans la valise au moment où j'allais la fermer.Paul Féval (1816-1887)
Pardaillan se redressa alors, s'avança aussi loin qu'il put, allongea la main, et atteignit le trousseau de clefs.Michel Zévaco (1860-1918)
Puis la fenêtre se referma, et une jeune femme traversa la cour avec un trousseau de clefs à la main.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
On n'attendait pas qu'il eût déposé sa valise pour s'informer de la durée de son congé et on se préoccupait plus de l'état de son trousseau que de sa personne.Georges Eekhoud (1854-1927)
Arrivées devant la maison où elles vont quêter, la « quistante » s'arrête à la porte et file pendant que sa compagne entre demander un peu de lin pour le trousseau.Paul Sébillot (1843-1918)
Goriot vint muni d'une garde-robe bien fournie, le trousseau magnifique du négociant qui ne se refuse rien en se retirant du commerce.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Debout, près d'elle, une autre, très bien faite, cherchait une clef dans un trousseau pendu à sa ceinture.Anatole France (1844-1924)
Le garçon reculait une table, détachait du trousseau une clef avec laquelle il fouillait le pilastre.Camille Lemonnier (1844-1913)
La preuve en est que ceux qui ont fait le coup ont eu, en même temps, la précaution d'emporter tout son trousseau, linge, robes, chaussures...Eugène Chavette (1827-1902)
Et, tandis qu'il cherchait dans le trousseau la clé de la porte, elle posa sa tête sur son épaule.Anatole France (1844-1924)
Un mois c'est à peine le temps qu'il faut pour préparer votre trousseau : il ne pourra pas vous refuser cela.Joseph Marmette (1844-1895)
Les mains lui démangeaient, elle aurait déjà voulu sentir entre ses doigts le trousseau des clefs de la maison.André Theuriet (1833-1907)
J'obtiens de ma mère qu'elle ne fasse pas de scène, et nous obtenons du propriétaire qu'il laisse sortir mon trousseau.Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROUSSEAU » s. m.

Linge ou hardes qu'une mere donne à sa fille, quand elle la marie, au delà de sa dot pour les necessités de son ménage. On en donne aussi quelquefois aux filles qui entrent en Religion. En quelques Coustumes on l'appelle serpaut, & en Berri surpoil. Du Cange derive le mot de trousseau de trossa, qu'on a dit dans la basse Latinité.
 
On appelle aussi un trousseau de clefs, un pacquet de clefs enfilées dans une corde ou dans un clavier. Le Geolier a frappé ce prisonnier d'un trousseau de clefs, & l'a bien blessé.
 
TROUSSEAU, en termes de Monnoye, est le coin que porte l'empreinte de l'effigie ou de la croix, qui servoit à marquer la monnoye, quand on la fabriquoit au marteau. Il étoit pointu par l'autre bout, afin de l'enfoncer plus facilement dans le billot preparé pour le soûtenir. On l'appelle aussi poinçon d'effigie.
 
TROUSSEGALAND, est un nom qu'on donne à un grand dégorgement de bile fort dangereux, & qui emporte un jeune homme en peu de jours. On l'appelle autrement colera morbus. Il est bienheureux d'être échappé de ce troussegaland, il ne s'en portera que mieux.
 
On a aussi appellé troussegaland, un certain accident de peste qui affligea fort il y a quelque temps la ville du Puy en Auvergne, qui eut cela de remarquable, que les malades les plus robustes étoient plustost emportez que les foibles, & les riches que les pauvres, avec des delires si furieux, qu'ils mouroient comme enragez, ensorte qu'il les faloit lier.
 
TROUSSEQUEUË, en termes de Manege, est un gros cuir qu'on attache à la queuë des chevaux sauteurs pour la tenir en estat, & empêcher qu'ils n'en jouënt.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020