turban

 

définitions

turban ​​​ nom masculin

Coiffure d'homme portée en Orient, faite d'une longue bande d'étoffe enroulée autour de la tête.
Coiffure de femme évoquant cette coiffure.
 

synonymes

turban nom masculin

bandeau

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les cierges d'en haut, plus courts, s'arrondissent sur le turban ; d'autres, plus longs, viennent aux épaules ; les grands tombent le long des bras.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le prince déroule la toile de son turban, la fait descendre dans le puits et retire d'abord le tigre.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
J'attribuai cette odeur désagréable à leur ceinture et à leur turban, qu'ils ne quittent pas et qu'ils laissent tomber en lambeaux.Paul de La Gironière (1797-1862)
Ils virent débarquer deux derviches ; ensuite des dames-fantômes toutes noires, mais qui avaient la démarche lente et courbée ; et ensuite de pieux vieillards à turban vert.Pierre Loti (1850-1923)
Nous sommes de bien pauvres diables, avec nos lettres et nos passe-ports à quarante sous, auprès de ces seigneurs du turban !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
La plupart des zikkers étaient des ahmed-derviches, gens de basse condition et misérablement vêtus ; quelques-uns seulement portaient le turban vert.Gérard de Nerval (1808-1855)
Commençons par les aïeules, dont quelques-unes, au fond des harems, vivent encore, vêtues des lourdes soies d'autrefois, un petit turban de mousseline posé sur leur chevelure blanche.Pierre Loti (1850-1923)
Enfin le turban vert se leva à son tour, le salua et le laissa seul.Gaston Leroux (1868-1927)
De longues nattes de cheveux châtains lui formaient comme un turban autour de la tête.Prosper Mérimée (1803-1870)
L'un de ces drôles, en attendant son tour de faire le coup de lance, se mouchait dans le coin de son turban avec une philosophie et un flegme admirables.Théophile Gautier (1811-1872)
Les environs de la ville sont semés de grandes pierres carrées, surmontées d'un turban de pierre, qui sont la marque d'autant de tombeaux.Volney (1757-1820)
Elle se mordit les lèvres, releva sa vénérable face ornée d'un nez à l'antique, et au sommet de laquelle se dessinait un large et majestueux turban.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Une pierre, terminée en forme de turban pour un homme, est placée sur le lieu de la sépulture, qui devient sacré.Émile de Laveleye (1822-1892)
L'une a de faux cheveux, l'autre trop de rouge, une troisième..... où a-t-elle acheté cet effroyable turban ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Chacun le crut fou, mais sans s'arrêter à combattre cette erreur, il déchira les rideaux du lit et s'en fit une sorte de turban fort épais.Paul Féval (1816-1887)
Je vis une figure pâle, régulière, avec des yeux assez sauvages ; deux grosses tresses de cheveux noirs entouraient la tête comme un turban.Gérard de Nerval (1808-1855)
J'épouse, je prends le turban ; aussi bien il y a des choses qu'on ne peut éviter.Gérard de Nerval (1808-1855)
Après cette expédition, il est mis au rang des braves, avec le droit de porter un turban rouge.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Son turban était deux fois plus gros que ceux des damoiselles ; elle avait des sourcils qui se joignaient, le nez épaté, la bouche grande, les lèvres d'un rouge vif.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Avec sa veste bleue, brodée de jaune, son turban, sa derbouka, le turco vint compléter la mascarade.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TURBAN, ou TULBENT » s. m.

Coeffure de la plus-part des peuples Orientaux & Mahometans. Elle est faite d'un linge fin & artistement plié, qui entoure la teste. Le turban du Grand Seigneur est gros comme un boisseau, & tellement respecté par les Turcs, qu'à peine en oseroient-ils toucher un. Les Emirs ou parents de Mahomet ont le privilege de porter le turban verd. Le turban se prend aussi pour la marque d'un Mahometan. Ainsi Malherbe a dit :
 
O combien lors aura de veuves,
 
La gent qui porte le turban.
 
Ce mot vient de tulbent, qui en langage Turc signifie proprement de la toile de coton, parce que c'est de cette toile qu'on fait ordinairement les turbans. Menage.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020