Email catcher

ulcère ulcéré

Définition

Définition de ulcère ​​​ nom masculin

Perte de substance de la peau ou d'une muqueuse sous forme de plaie qui ne cicatrise pas. Ulcère à (ou de) l'estomac.

Définition de ulcéré ​​​ , ulcérée ​​​ adjectif

Médecine Qui est le siège d'une ulcération. Lésion ulcérée de la peau.
au figuré Profondément blessé. Être ulcéré par le ressentiment.

Synonymes

Synonymes de ulcère nom masculin

ulcération, chancre (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot ulcère

Ces plaies sont essentiellement des plaies chroniques : escarres, ulcères de jambe, plaies du pied diabétique.Recherches en soins infirmiers, 2019, Sylvie Palmier (Cairn.info)
Dans le cas des ulcères variqueux, une inflammation apparaît et des toxines se libèrent, ce qui entraîne une nécrose des tissus.Ça m'intéresse, 15/11/2019, « Tout savoir sur l'insuffisance veineuse chronique »
Ce qui la satisfait n'est pas tant de soigner son ulcère que d'échapper un peu au calvaire de la rue.Sciences sociales et santé, 2008, Yann Benoist (Cairn.info)
Il est privé de soins médicaux alors qu'il souffre d'un ulcère.Ouest-France, 07/06/2021
Outre la dimension esthétique, le problème des varices est le risque de complications telles que les phlébites, thromboses, hémorragies, voire ulcères.Ouest-France, Jean-Loïc GUÉRIN, 08/10/2017
Depuis deux ans cette jeune femme a un ulcère ; elle souffre comme un roué.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Un jour, j'ai fait vœu de renoncer à tous les dégoûts, alors vous avez transformé tout ce qui m'entoure en ulcères.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
On note parfois des symptômes sans ulcères et des ulcères sans symptômes.Ouest-France, 12/10/2012
Ils s'accompagnent souvent d'une consommation élevée de tabac et d'alcool, de maux de dos, d'ulcères, de troubles cardiovasculaires, du blues du dimanche soir, etc.Négociations, 2013, Mélanie Dufour-Poirier, Reynald Bourque (Cairn.info)
S'approcher de ceux qui sont sains et les toucher dans l'ombre avec son ulcère invisible, c'est hideux.Victor Hugo (1802-1885)
Ces malentendus s'étaient jusqu'alors transformés en symptômes divers (problèmes de couple, ulcère d'estomac, dispute entre deux frères).Le divan familial, 2003, Janine Puget (Cairn.info)
Un médecin traditionnel a expliqué que les écailles de pangolin étaient indiquées dans le traitement de l'arthrite, des ulcères et des tumeurs, mais leur vertu n'a jamais été établie scientifiquement.Ouest-France, 12/06/2020
Ces études ont donné des résultats intéressants confirmant la pertinence de l'usage traditionnel de ces plantes dans la prise en charge de l'ulcère gastroduodénal.Hegel, 2014, Rokia Sanogo (Cairn.info)
Cela amène à reconsidérer les ulcères de pression et à remettre en cause les idées reçues.Journal de gestion et d'économie médicales, 2013, Jacques Orvain (Cairn.info)
L'opération est nécessaire quand la peau est abîmée, tachée, ou lorsque le patient présente des ulcères variqueux, voire un risque de phlébite.Ouest-France, Muriel MANDINE, 06/09/2012
Alors, on la retire, et les ulcères qu'elle produit souvent crèvent en plaies hideuses.Octave Mirbeau (1848-1917)
Les ulcères touchent 15 % de la population et, pourtant,le sujet n'avait pas été abordé depuis dix ans.Ouest-France, 12/10/2012
Si l'infection n'est pas traitée avec des antibiotiques, elle peut causer une hypertrophie des ganglions lymphatiques et des ulcères cutanés.Ça m'intéresse, 17/12/2016, « Un lapin peut-il tuer un chasseur ? »
Les hommes sont un peu moins laids, quoique petits, maigres, couverts d'ulcères et de taches de lèpre.Jules Verne (1828-1905)
Ces diverses plantes connaissent des emplois souvent analogues en tant que vulnéraires (plaies, ulcères) et antidiarrhéiques.Ethnologie française, 2004, Pierre Lieutaghi (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

Phrases avec le mot ulcéré

Il accompagnait chaque vers de soupirs et de larmes, comme un homme ulcéré du sentiment de sa défaite.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Un collaborateur qui reconnaît être dans la moyenne est ulcéré de recevoir 4 % au lieu de $4,3$ % et prend ceci comme une sanction.Négociations, 2004, Christian Morel (Cairn.info)
Il a le cœur ulcéré, je le vois.Jules Vallès (1832-1885)
À cette génération présente presque exclusivement dans les grandes villes, les grands organismes de presse opposent un électorat nationaliste lui aussi ulcéré par les fraudes et mobilisé dans les manifestations.Hérodote, 2012, Kevin Limonier (Cairn.info)
Le cœur ulcéré du roi était moins capable que jamais d'écouter leurs sages avis.Adolphe Thiers (1797-1877)
Vainqueur de la partie, ce dernier est victime d'un coup d'échiquier donné par son adversaire ulcéré.Ligeia, 2019, Alain Corbellari (Cairn.info)
Le représentant du parquet est ulcéré par l'intensité des souffrances infligées et des clichés produits au cours de la procédure.Ouest-France, 27/04/2016
Ou simplement ulcéré de n'être pas reconnu dans sa juste position de proximité et de différence ?Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2009, Jean-Pierre Jossua (Cairn.info)
L'audace et l'irrévérence du propos ont naturellement suscité la vive indignation du parti moliniste, ulcéré de voir son champion aussi vertement critiqué.Revue de l'histoire des religions, 2018, Sylvio Hermann De Franceschi (Cairn.info)
La guerre préventive illustre une protestation aveugle et démentalisée de l'ensemble des moyens ulcéré par le vide ambiant.Sécurité globale, 2008, Laurent Danet (Cairn.info)
Elle prit le papier, les plumes de son frère, et, soulageant son cœur ulcéré, elle répandit à la fois sa tristesse et ses larmes.Georges Ohnet (1848-1918)
Puis, une suspicion continuelle, inouïe, incompréhensible, qui fait saigner plus encore mon pauvre cœur déjà si ulcéré.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Je crois que les souterrains dans lesquels il a été enfermé ont ulcéré son âme...Alphonse Esquiros (1812-1876)
De même lorsqu'il représente à l'aquarelle un palmier rose, il est ulcéré qu'on lui confisque sa boîte de couleurs en prétextant que les arbres sont verts.Imaginaire & Inconscient, 2006, Claude Barthélémy, Michel Demangeat (Cairn.info)
Ces réflexions d'un cœur ulcéré vous font pitié, n'est-ce pas ?Eugène Sue (1804-1857)
Quelqu'un qui pense mériter une augmentation médiane s'attend à percevoir $4,3$ % et sera ulcéré si on lui accorde 4 %, car cela symbolise un positionnement sous la moyenne.Négociations, 2004, Christian Morel (Cairn.info)
Autrement dit, écrire le corps maternel mourant, c'est dévoiler l'autre de la mère, cette figure originaire résumée ici par son regard ulcérant/ulcéré, l'impossible même à regarder.Le Coq-héron, 2008, Ghyslain Lévy (Cairn.info)
Je l'ai vu lui-même sourire en les répétant, mais ce sourire avait quelque chose de triste qui marquait un cœur profondément ulcéré.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
De toute sa jeune vie, il n'avait connu et aimé que la campagne, et le départ progressif des autres travailleurs de la propriété l'avait ulcéré comme une trahison.Sud/Nord, 2003, Fatima Gallaire (Cairn.info)
La guerre a ulcéré les sujets de mécontentement et les désillusions.Esprit, 2021, Édouard Galby-Marinetti (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ULCERE s. m.

Terme de Medecine. C'est, selon Galien, une solution de continuité faite par erosion aux parties molles, qui est inveterée, & n'est pas sanglante, mais qui jette un pus & sanie qui en retardent la consolidation. Il y a des ulceres compliquez, intemperez, vermineux, sordides, virulents, corrodants ; des ulceres teigneux, louvetiers, qui rongent la chair comme un ver, une teigne, un loup.
 
L'ulcere cacoëthe, est un ulcere malin dont la cure est difficile, qui a les bords durs & calleux, & qui se renouvelle souvent. Il survient d'ordinaire aprés une maladie contagieuse. L'ulcere putride ou sordide approche de celuy-cy, & se dit, lors que la chair qui est proche est corrompuë & puante, & que la matiere est espaisse & ne coule point, mais demeure plaquée contre, & où il s'engendre des vers, si on n'a le soin de la nettoyer. L'ulcere prest à guerir rend le pus ; celuy qui commence jette la sanie ; & l'ulcere malin pleure le virus. Chez Galien playe & ulcere sont pris indifferemment ; mais les Arabes & les Modernes les distinguent toûjours.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022