université

 

définitions

université ​​​ nom féminin

L'Université : le corps des maîtres de l'enseignement public des divers degrés.
Une université : établissement public d'enseignement supérieur dépendant d'une académie. ➙ faculté.
Université d'été : enseignement universitaire ayant lieu pendant les congés d'été. —  Stage de formation, session de réflexion organisés l'été par les partis politiques.
 

synonymes

université nom féminin

faculté, alma mater (Belgique, Suisse, Québec), constituante (Québec), fac (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le système scolaire permet un enseignement en langue hongroise de la maternelle à l'université, et de nombreux étudiants sortent de l'université sans aucune connaissance de la langue slovaque.Europarl
La lettre disait que cette université n'était pas en mesure de lui assurer les soins dont elle a besoin.Europarl
Ce changement éprouva d'abord quelques obstacles : l'université et les quatre ordres mendiants y formèrent, dès le principe, une opposition qu'ils renouvelèrent en 1482.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Les autorités de l'université ont estimé qu'elle avait quitté le pays sans leur autorisation et c'est pour cette raison qu'elle a été exclue de l'université.Europarl
Des centaines d’entre eux sont toujours emprisonnés, des milliers d’étudiants ne peuvent plus fréquenter l’université, des travailleurs ont perdu leur emploi et des familles leur revenu.Europarl
J'aurais quelque idée de l'envoyer à mes frais dans quelque université : qui sait s'il ne deviendrait pas un grand docteur, peut-être un médecin de cour ?Ida Saint-Elme (1776-1845)
Tous les étudiants d'université, tous les enseignants universitaires, connaissent cette aide financière pour la réalisation de leurs projets de mobilité.Europarl
C'est comme si, à l'université, des étudiants choisissaient leur professeur avant l'examen et pouvaient négocier avec lui sa rémunération, et qu'ensuite l'on s'étonne que ces notes soient systématiquement trop bonnes.Europarl
Son histoire de gardien de cimetière me rappelle un recteur d’université qui comparait son travail à celui d’un gardien de cimetière.Europarl
J'ai un cousin que son père veut former aux arts libéraux, et envoyer à l'université, qui maintenant est envahie par les poètes séculiers.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Ce prince s'y occupa constamment de l'encouragement des lettres, et y fonda une université qui ne tarda pas à devenir célèbre.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le rapport sur le dialogue université-entreprise adopte une position qui ne nous semble pas être la voie d'un enseignement modernisé.Europarl
Certains professeurs d'université responsables émettent une opinion qui ne diverge pas beaucoup de la mienne, en dépit des nombreux forums, partenariats, déclarations et autres communications.Europarl
Un certain nombre de ces jeunes ont été exclus de l’université parce qu’ils manifestaient.Europarl
Cette conduite du parlement peut cependant être appelée modérée, si on la compare à celle que tint l'université dans cette circonstance.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Le parlement n'interrompit pas un seul jour l'exercice de ses fonctions, l'université continua ses leçons, les boutiques restèrent ouvertes, et tout présenta l'image de la plus profonde sécurité.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Quoi qu'il en soit, les deux mille étudiants qui fréquentent chaque année l'université napolitaine ne peuvent manquer de donner une impulsion considérable au mouvement des idées.Élisée Reclus (1830-1905)
Les enseignants et les professeurs d'université gagnent à peine 10 dollars par mois et 3 000 enfants meurent chaque mois de malnutrition et d'un manque de médicaments essentiels.Europarl
Les manifestants, des étudiants de l’université pour la plupart, clamaient à juste titre que le scrutin était entaché de fraude électorale à grande échelle.Europarl
Une plus grande mobilité des étudiants, des chercheurs et des professeurs d'université contribuera à cela.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « UNIVERSITÉ » s. f.

Nom collectif qui se dit de plusieurs Colleges établis dans une ville, où il y a des Professeurs, des hommes sçavans en diverses sciences pour les enseigner, & pour y prendre des degrés ou certificats d'études. L'Université de Paris, d'Oxfort. Il y a de fameuses Universitez en Allemagne, comme Tubinge, &c. Le Chancelier de l'Université donne des provisions de Benefices en plusieurs cas. Il y a quatre Facultés dans l'Université ; la Theologie, le Droit, la Medecine, & les Arts. L'Université de Montpellier est fameuse en Medecine. Celle de Bourges étoit fameuse pour le Droit du temps de Cujas.
 
On appelle le Recteur de l'Université & ses supposts, celuy qui gouverne l'Université, & ceux qui luy sont soûmis. Elle a été ainsi nommée, parce que c'est un assemblage de plusieurs Colleges, & de Docteurs, & de diverses sciences.
 
L'UNIVERSITÉ de Paris, selon quelques-uns, commença sous Charlemagne, auquel temps il vint quatre Anglois Disciples du Venerable Bede, Alcuin, Raban, Jean, & Claude, qui crioient qu'ils avoient de la science à vendre, lesquels donnerent leurs premieres leçons à Paris en des lieux qui leur furent assignés par Charlemagne. De cette opinion sont Robert Gaguin, Nicole Gilles, Boëce, & Vincent de Beauvais en son Miroir Historial, quoy que les Auteurs contemporains Eginard, Aimon, Rheginon, Adon, & Sigebert, n'en fassent aucune mention. Mais Paul Emile, Jean Du Tillet, & Pasquier, sont d'advis contraire, & soustiennent qu'elle ne prit naissance que sous Louïs le Jeune, & sous Philippe Auguste son successeur : car les lieux les plus anciens où il est parlé d'Université & d'escoliers, sont dans Rigordus, qui vivoit sous Philippe Auguste, & dans quelques Chapitres des Decretales d'Innocent III. & de Celestin III. ce qui advint au temps de Pierre Lombard Evêque de Paris qui en fut le principal ornement, pour lequel l'Université fait encore un Anniversaire en l'Eglise de St. Marcel où il est enterré. Philippe de Valois en l'an 1340. exempta tout le Corps de l'Université & les escoliers de tous peages, tailles, & autres charges personnelles ; & il leur donna le Prevost de Paris pour Juge, pardevant lequel ils ont eu jusqu'à present leurs causes commises, & qui pour cela fut appellé Conservateur des privileges royaux de l'Université. Elle fut reformée en l'an 1452. par le Cardinal d'Estouteville ; & il y a eu si grande abondance d'escoliers, que Juvenal des Ursins atteste qu'en une Procession qui se fit en 1409. par le Corps de l'Université de Ste. Geneviefve à St. Denys, les premiers y étoient dêjà arrivés, lors que le Recteur étoit encore devant les Mathurins.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020