Email catcher

vacuité

Définition

Définition de vacuité ​​​ nom féminin

didactique État de ce qui est vide.
Vide moral, intellectuel. La vacuité de ses propos.

Synonymes

Synonymes de vacuité nom féminin

vide, néant, viduité (abusivement)

Exemples

Phrases avec le mot vacuité

Pour que confinement ne rime pas avec vacuité, les enseignants ont rapidement pris les choses en main.Ouest-France, Anne HERVIOU, 19/03/2020
Tout ce splendide panorama s'effaça peu à peu dans la vacuité de mon regard.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Devant les effets ravageurs de sa vacuité, voici l'autorité, ou plutôt son principe, perçue aujourd'hui comme nécessaire et légitime.Inflexions, 2013, André Thiéblemont (Cairn.info)
Pour eux, les êtres et les choses semblent n'exister que dans une sorte de vacuité atmosphérique.Émile Verhaeren (1855-1916)
Comme si la loi pouvait remplacer le rapport à l'autre, comme si le juge pouvait arbitrer la vacuité de sens des relations interpersonnelles.Journal du Droit des Jeunes, 2004, Roland Janvier (Cairn.info)
La vacuité ne fait pas partie du vocabulaire du metteur en scène.Ouest-France, 14/05/2014
Cette vacuité des discours politiques, notamment institutionnels, étiole la confiance et ne permet pas de penser en termes de vérité.Nectart, 2021, Marie-Noëlle Doutreix (Cairn.info)
L'appareil digestif est rigoureusement vide, et, à cause de sa vacuité, n'apparaît que comme un mince cordon, perdu, noyé au milieu des sachets adipeux.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Comment le corps de l'analyste serait-il concerné par cet espace interne, qui dans sa vacuité vive et sonore, s'offrirait au sujet à advenir ?Lettres de la SPF, 2014, Pascale Lemosof (Cairn.info)
Comment ne pas souligner sur ce point la vacuité de nombre de formations à l'interculturel ?Psychothérapies, 2010, Aurélie Bonneville, Adam Kiss, Jean-Luc Sudres, Pierre Moron (Cairn.info)
Est-ce que flirter avec le monde de l'inconnaissable, souvent associé à la vacuité, au vide, est une forme de liberté ?Cahiers de psychologie jungienne, 2018, Micheline Dufour (Cairn.info)
N'avait-il pas, tout au moins, assez montré en morale sa vacuité, son étroitesse et son impuissance ?Alexandre Vinet (1797-1847)
Il se trouve des naïfs que cette vacuité stupéfie.Léon Bloy (1846-1917)
La vacuité, le manque de rigueur ou les ambiguïtés de la définition du contenu, de la transparence et du contrôle de tels systèmes sont intolérables.Europarl
Et si cette fatuité n'était que l'expression de notre insolente vacuité ?Ouest-France, Bruno BOUTIER, 12/07/2015
L'absence et la vacuité du débat politique ouvrent généralement la voie à un évergétisme primaire et massif.Politique africaine, 2009, Lévi Martial Midepani (Cairn.info)
Jamais auparavant une démocratie occidentale n'avait connu un tel silence, une telle vacuité.Europarl
En nous abstenant sur ce rapport, nous voulons en souligner la vacuité.Europarl
Il y a là un témoignage précieux dont l'écriture, soudainement interrompue, dévoile un sentiment d'impuissance et de vacuité.Études, 2010 (Cairn.info)
De cette vacuité on ne peut rien dire, car elle n'existe pas à proprement parler.Archives de Philosophie, 2010 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VACUITÉ s. f.

Terme de Medecine. Estat d'une chose vuide. La vacuité de l'estomac cause souvent des ventositez.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022