vide

 

définitions

vide ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif (opposé à plein)
Qui ne contient rien de perceptible ; où il n'y a ni solide ni liquide. Espace vide entre deux choses. —  Mathématiques Ensemble vide, qui n'a aucun élément.
Dépourvu de son contenu normal. Bouteille, verre vide. —  locution Avoir l'estomac, le ventre vide. ➙ creux. Rentrer les mains vides, sans rapporter ce que l'on allait chercher.
(local, lieu) Où il n'y a personne. ➙ inoccupé. —  Les rues sont vides. ➙ désert.
(durée) Qui n'est pas employé, occupé comme il pourrait l'être ; sans occupation. Des journées vides et ennuyeuses.
locution Avoir la tête, l'esprit vide, ne plus avoir momentanément sa présence d'esprit, ses connaissances, ses souvenirs.
Qui manque d'intérêt, de substance. ➙ creux, vain. Des propos vides. ➙ insignifiant ; vacuité. —  Des mots vides de sens.
(surface) Qui n'est pas couvert, recouvert. ➙ nu. Murs vides.
nom masculin
Espace qui n'est pas occupé par de la matière. —  Abaissement important de la pression d'un gaz. Faire le vide en aspirant l'air. Nettoyage par le vide.
Espace non occupé par des choses ou des personnes. Faire le vide autour de qqn, de soi. —  locution Parler dans le vide, sans objet ou sans auditeur.
Espace où il n'y a aucun corps solide susceptible de servir d'appui. Nous étions au-dessus du vide. —  Regarder dans le vide, dans le vague.
Un vide : espace vide ou solution de continuité. ➙ espace, fente, ouverture. Boucher un vide.
Espace où manque qqch. —  Vide juridique*.
Ce qui est ressenti comme un manque. Son départ laisse un grand vide.
Caractère de ce qui manque de réalité, d'intérêt. Le vide de son existence. ➙ néant, vacuité.
À vide locution adverbiale Sans rien contenir.
Sans avoir l'effet matériel normalement attendu. Rouage qui tourne à vide.
locution Passage à vide : moment où un mécanisme tourne à vide, où une activité s'exerce sans effet utile.

vidé ​​​ , vidée ​​​ adjectif

(personnes) Épuisé, sans forces.
Sans ressources morales. ➙ fini.
 

synonymes

vidé, vidée adjectif

fatigué

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « vide »

Toutes les autres mesures visant à pacifier le pays sont comparables à la bouteille d’eau du proverbe, qui est à moitié vide ou à moitié pleine.Europarl
Je me contenterai de faire remarquer, chers collègues, que nous siégeons dans un hémicycle quasi vide.Europarl
On ne peut pas enseigner la liberté et les droits de l'homme dans le vide.Europarl
Il y a ensuite un grand vide, et s'il doit encore y avoir quelque chose, ce sont certaines personnes, mais même pas toutes.Europarl
Les extrémistes politiques exploiteront le vide que nous créons par notre inaction et nos délibérations prolongées, réalisées confortablement à l’abri dans nos environnements sécurisés.Europarl
Je parle à son siège vide, mais je vais tout de même le dire : je ne comprends pas vraiment pourquoi elle pense que c'est une honte.Europarl
Nous devons rendre l'utilisation des infrastructures plus efficaces, améliorer la gestion du trafic et limiter les trajets à vide ; la logistique actuelle peut y apporter une contribution importante.Europarl
À l’approche de l’échéance, nous trouvons que la bouteille est à la fois à moitié pleine et à moitié vide.Europarl
Si un serveur s'assied dans un restaurant vide, ce laps de temps est considéré comme une période inactive du temps de garde et est, de ce fait, évalué différemment.Europarl
Nous procédons en fait à la réglementation d'un secteur qui, comme d'autres – je pense par exemple aux fonds de spéculation -, ont profité, ces dernières années, d'un vide législatif complet.Europarl
Il y a un vide juridique aujourd'hui, puisque nous ne savons pas ce qu'est l'équivalent substantiel.Europarl
C’est comme la métaphore à propos du verre : certains le voient à moitié rempli, d’autres à moitié vide.Europarl
Il ne s’agit pas là d’une rhétorique vide de sens, mais de la reconnaissance objective d’une réalité qui devrait être évidente pour tous.Europarl
J'accuse par conséquent certains gouvernements d'avoir volontairement souhaité ce vide juridique, pour mieux en finir avec certains acquis sociaux gagnés de haute lutte dans ce secteur.Europarl
Cette solution permettrait de définir les règles dans ce domaine, où il existe un vide juridique.Europarl
Je ne vois pas là un problème réellement grave sur le plan pratique, car le comité d'éthique n'opérera normalement pas dans un vide politique.Europarl
Parallèlement, au moment de négocier cet accord, nous devons bien sûr aussi garder à l'esprit que cette négociation ne se fait pas dans le vide.Europarl
Deuxièmement, la question du panneau des irrégularités financières, destiné à combler le vide dans la conception existante et à introduire de nouvelles compétences.Europarl
Que ce moment soit celui du verre à moitié plein, de l'optimisme et des avantages, mais l'heure des difficultés, du verre à moitié vide, viendra.Europarl
Il faut gérer convenablement ce vide de manière à ce que le dynamisme en faveur de la paix soit préservé.Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « vidé »

Le ballon ne se serait-il pas auparavant vidé de tout ce qu'il avait gardé de son fluide ?Jules Verne (1828-1905)
Ce ne fut qu'après avoir vidé un grand verre de vin qu'il reprit son maintien hautain et insolent.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
J'ai vendu mon droit d'aînesse pour un plat de lentilles ; mais je le reprendrai, à présent que j'ai vidé le plat.Georges Darien (1862-1921)
Aussitôt il poussa un cri en songeant qu'il avait vidé toutes ses poches sur la table de marbre de l'hôtel.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Alors, chacun son tour, nous en avons pris une ; et le papier s'est vidé, et elles étaient très bonnes.Émile Zola (1840-1902)
On n'aurait pas trouvé ailleurs une paire de gaillards plus altérés ; et d'une seule gorgée, chacun d'eux eut vidé sa tasse jusqu'au fond.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Il aurait vidé de même une barrique entière, lui semblait-il ; il aurait mangé un bœuf, étranglé un lion.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un marché intérieur exige des réglementations harmonisées et cet objectif ne peut être vidé de son sens par des réglementations nationales divergentes.Europarl
Nous voterons le rapport s'il est vidé des remarques qui ne tiennent pas compte de cet élément ou qui rehaussent encore la difficulté du défi.Europarl
N'avait-il pas épuisé en ces quelques minutes la somme de joies terrestres, vidé jusqu'au tréfond la coupe des voluptés majeures ?Georges Eekhoud (1854-1927)
Ayant, depuis des heures, vidé sa gourde deau-de-vie, il pantelait de soif et sa chemise était trempée.Frédéric Mistral (1830-1914)
Elle avait vidé ses armoires, convoqué le ban et l'arrière-ban de ses serfs pour ce dîner, qui nous a été servi dans une vieille argenterie noire et bosselée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le chloroforme avait vidé son corps, ne lui laissant que sa pensée plus éveillée, plus vivante, plus large, plus libre qu'elle ne l'avait jamais sentie.Guy de Maupassant (1850-1893)
Peu à peu, dans ce cerveau vidé par le jeûne, exaspéré par l'amour, commencèrent à se produire les phénomènes d'hallucination.Michel Zévaco (1860-1918)
Le sac vidé, il fut impossible de le remplir de nouveau, tant ces objets étaient empilés avec art.Amédée Achard (1814-1875)
Je tente une épreuve d'où je sortirai affermi dans mes plus chères idées, ou vidé de toute illusion et dégoûté des hommes à jamais...Jules Lemaître (1853-1914)
La dame avait raison ; à peine l'enfant eut-il vidé la coupe, qu'il fut pris d'une soif ardente.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Aussitôt l'étang se trouva vidé et les poissons transportés dans l'étang boueux, où ils ne tardèrent pas à pâmer.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Après avoir vidé ces deux bouteilles aux trois quarts, je les ai rebouchées tout simplement, pour les exposer à une température de quinze degrés de chaleur environ.Nicolas Appert (1749-1841)
Après que nous eûmes avidement vidé le contenu de cette bienfaisante gourde et pris quelques minutes de repos, nous nous remîmes en route rafraîchis et réconfortés.Charles Deguise (1827-1884)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VUIDE » adj. m. & f. & s. m.

Qui n'est rempli d'aucun corps. Epicure a soustenu qu'il y avoit du vuide dans la nature, sans lequel on ne peut expliquer le mouvement, ni la rarefaction. La machine pneumatique de Mr. Boyle fait voir qu'il y a du vuide, puis qu'on peut pomper l'air d'un vaisseau dans lequel les animaux ne peuvent plus vivre. Les Anciens ont crû que l'elevation de l'eau dans les pompes aspirantes se faisoit par la crainte du vuide ; au lieu qu'elle est causée par la pesanteur de l'air. On a découvert qu'il y avoit du vuide par la pesanteur de l'air & par le moyen de l'argent-vif. On en attribuë l'invention à Toricelli. Elle fut publiée en Italie en 1643. & le Pere Valerien Magni Capucin de Pologne pretend avoir donné le premier la science de ce secret en 1647. Avant que le monde & sa matiere fussent creés, tout l'espace qu'ils occupent étoit vuide. Ce mot vient de l'Italien vuoto. Menage.
 
VUIDE, se dit aussi de ce qui n'est rempli que d'air, au lieu de ce qui étoit destiné à mettre dedans. Quand on a tiré le vin d'un tonneau, on dit qu'il est vuide. Une chambre vuide, c'est celle où il n'y a point de meubles. Une maison vuide, c'est celle qui n'est point habitée. Un estomac, un ventre vuide, c'est celuy qui n'est pas plein d'aliments. On ne va point voir les Princes d'Orient les mains vuides, c'est à dire, sans leur faire des presents.
 
VUIDE, se dit en Maçonnerie, de ce qui n'est pas entierement plein, ou solide. On a fait marché de ce mur à dix francs la toise tant plein que vuide, c'est à dire, y comprenant les fenestres & les portes, comme si c'étoit un mur solide.
 
En Medecine, on dit qu'il vaut mieux estre plein que vuide, pour dire, qu'il faut qu'il y ait quelque aliment sur quoy la chaleur naturelle puisse agir. Les Tailleurs disent qu'un habit est brodé & chamarré tant plein que vuide. On dit aussi, Laissez du vuide dans ce cahier pour le remplir d'une harangue, d'une citation.
 
Les Medecins appellent les jours vuides, ceux qui ne sont pas critiques, pendant lesquels ils peuvent purger seurement, comme sont le 6. le 8. le 10. le 12. le 16. & le 18. de la maladie.
 
VUIDE, se dit figurément en choses morales. Son coeur est vuide de passions, pour dire, Il n'a ni amour, ni haine, ni ambition. On voit des livres entiers qui sont vuides de sens, de pensées, de raisonnements, de doctrine, où il n'y a rien de tout cela. Il y avoit bien du vuide dans cette harangue, beaucoup de lieux foibles.
 
À VUIDE. adv. Qui n'est pas plein. Le coche d'Orleans s'en est retourné à vuide, il n'a point trouvé de charge. On dit qu'un homme marche à vuide, pour dire, qu'il n'a rien à manger.
 
VUIDE, se dit proverbialement en ces phrases. Cet homme a des chambres vuides dans sa teste, pour dire, qu'il manque de cervelle, qu'il est fou. On dit qu'il a toûjours dix aunes de boyaux vuides pour festoyer ses bons amis, pour dire, qu'il a toûjours bon appetit.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020