Email catcher

néant

Définition

Définition de néant ​​​ nom masculin

dans des locutions Rien. Réduire qqch. à néant. ➙ anéantir, annihiler. elliptiquement Néant : rien à signaler. Signes particuliers : néant.
Valeur, importance nulle ; chose, être de valeur nulle.
Ce qui n'est pas encore ou n'existe plus. Retourner au néant.
Philosophie Non-être.

Synonymes

Synonymes de néant nom masculin

rien, zéro

nullité, inanité, vacuité, vide

vide, non-être, rien

Synonymes de réduire à néant

anéantir, annihiler, détruire, écraser, ruiner

Exemples

Phrases avec le mot néant

L'augmentation du volume de production au cours des mois qui viennent va vite réduire à néant les effets potentiels que ces mesures seraient susceptibles d'avoir.Ouest-France, 16/03/2016
Oui mais voilà tout ce plan échafaudé a été réduit à néant par un enchaînement d'éléments contraires.Ouest-France, Stéphane BOIS, 03/05/2021
On est proche du néant puisqu'on n'a pas le pouvoir.Ouest-France, 05/05/2018
Un instant a tout détruit, m'a plongé dans le néant le plus affreux.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
D'un côté, le néant de la mixité raciale, ayant perdu toute forme.Revue française d'histoire des idées politiques, 2005, Christophe Boutin (Cairn.info)
Détruire pour soi et pour un soi qui n'a d'autre avenir que le néant.Le Carnet PSY, 2016, Bernard Chouvier (Cairn.info)
Voilà, comme il le reconnaît lui-même, sa mission à néant.François Guizot (1787-1874)
Cet homme, avec ses grands titres et son amour, était pour elle néant.Paul Féval (1816-1887)
Dans faire néant en revanche, la danse ne s'oriente pas vers ce qui l'entoure.Repères, 2006, Laurent Pichaud (Cairn.info)
Et offensivement, ce fut vraiment pâlot, pour ne pas dire le néant.Ouest-France, 21/03/2016
Il est évident qu'il faut réduire à néant l'offre, mais cela pourrait s'avérer extrêmement difficile.Europarl
Il m'a fait concevoir mon néant et que je ne suis qu'un ver sur la terre ; il m'a enseigné ma destinée.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Au fond la réalité c'est le néant, et le néant c'est la réalité.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Après 500 mètres, nous sommes rejoints par un robot de l'institut, seule présence au milieu du néant.Ouest-France, Geoffroy BOUL, 28/06/2019
Cette réforme, qui avait le double avantage de réduire à néant l'opposition parlementaire et de redonner vie aux présidiaux, fut de courte durée.Histoire de la Justice, 2011, Didier Catarina (Cairn.info)
Maintenant, je connais le néant de bien des choses.Laure Conan (1845-1924)
Cette éclosion d'abord n'est pas sortie du néant comme une manne tombée sur le désert.L'information psychiatrique, 2018, Jean Demay, Marie Demay (Cairn.info)
Tencin, que jusque-là on avait cru homme d'esprit, au pouvoir parut un néant.Jules Michelet (1798-1874)
Elle apprend ainsi à transiger, à trouver le juste équilibre entre la sensation du néant et l'émotion du vivant.Roman 20-50, 2007, Bruno Blanckeman (Cairn.info)
À ces suspensions à vie réduites à néant s'ajoutent onze autres sursis partiellement résiliés.Ouest-France, Audrey MERCURIN, 01/02/2018
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de NEANT subst. masc.

Ce qui n'est point, ce qui n'est rien, ou privation de l'estre. Dieu a tirée toutes choses du neant. La matiere change seulement de forme, & rien ne retourne dans le Neant. Tous les hommes qui sont à naistre, sont encore dans le neant.
 
NEANT, se dit figurément en Morale, de ce qui est peu estimé, peu considerable. Les gens de Neant, de basse naissance, qui ont fait fortune, sont sujets à se méconnoistre. Il ne faut pas s'amuser à plaider pour des choses de Neant. Il y a eu des guerres causées par des affaires de Neant, comme celle de la secchia rapita. La fortune a remis ce Financier dans le Neant d'où il estoit sorty.
 
En termes du Palais. On dit, Mettre l'appellation, & la sentence dont a esté appellé au neant, pour dire, infirmer une sentence : & pour la confirmer, on met seulement, l'appellation au Neant. C'est une facon de prononcer reservée aux Cours Souveraines. On met quelquefois sur des requestes, Neant, & soit signifie, lorsqu'on en deboute le demandeur, & qu'on en delivre l'original au deffendeur pour se la faire signifier à lui-même, afin de ny plus revenir. Dans les Comptes, dans les Declarations de despens, on dit, que les articles sont tirez à Neant, quand il n'y a qu'un simple memoire, ou quand on n'y taxe aucune somme
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022