vedette

 

définitions

vedette ​​​ nom féminin

vieux Être en vedette : en sentinelle (autrefois à cheval).
Mettre en vedette : mettre en évidence, en valeur.
Fait d'avoir son nom imprimé en gros caractères. Avoir, partager la vedette. —  Avoir, tenir la vedette : être au premier plan.
vieilli Artiste qui a la vedette, personne qui jouit d'une grande renommée. Les vedettes du cinéma. ➙ étoile, star. C'est une des vedettes de l'actualité.
Petit navire de guerre chargé de l'observation. —  Canot rapide. Les vedettes de la douane.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au bout d'une heure, on vit se profiler sur l'horizon la silhouette de deux hussards français, postés en vedette, le pistolet haut.Albert Vandal (1853-1910)
A l'écart, dans cette oasis déjà saharienne, elles habitaient un petit quartier morne, un petit quartier avancé en vedette sur le désert, face à l'infini des sables.Pierre Loti (1850-1923)
Il eût été impossible à l'ennemi le plus rusé de s'en approcher sans être aperçu, à plusieurs milles de distance, par les sentinelles placées en vedette sur la galerie.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Les grands penseurs, en vedette à l'heure actuelle, à côté de ces trois hommes, ne sont que de la menue monnaie, du billon.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Son nom en vedette dans des courses serait une bonne fortune pour une société de fabricants.Daniel Lesueur (1854-1921)
Deux polissons, placés en vedette à chaque bout du passage sous le prétexte apparent de jouer aux billes, furent secrètement chargés de remarquer si quelqu'un paraissait à la petite porte.Eugène Sue (1804-1857)
Dans les autres siècles, les gens en vedette étaient des créateurs, aujourd'hui ce sont des destructeurs.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Le juge saura, grâce à l'article placé en vedette de la réforme, dans quel esprit tous les autres ont été conçus et adoptés.Aristide Briand (1862-1932)
Enfin dans beaucoup de villages, dès qu'une réunion était annoncée, on plaçait une vedette sur la route qui signalait l'approche de l'un ou l'autre candidat.Adolphe Retté (1863-1930)
Gillonne, en vedette au passage secret, les deux gentilshommes en faction à l'entrée principale, lui donnaient toute sécurité.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce fut un chanteur enroué, chargé de remplacer au pied levé une vedette, et la remplaçant aussi mal que possible, qui la jeta en réponse aux sifflets des spectateurs.Félix Galipaux (1860-1931)
Au coucher du soleil, ils atteignirent un rancho ruiné placé comme une vedette, sur le bord de la route ; l'aventurier fit un geste, les cavaliers retinrent la bride.Gustave Aimard (1818-1883)
Et pendant toute la soirée il resta en vedette ; la pluie tomba en abondance, il ne quitta point son poste.Émile Gaboriau (1832-1873)
Qu'est-ce que c'est qu'une immense feuille de papier, une vedette, de la majesté, du respect ?Ernest Daudet (1837-1921)
Derrière, à quelque distance, se trouvait un hussard en vedette, qui tire son coup de carabine, et s'enfuit au galop.Adolphe Thiers (1797-1877)
Partout, sur mon chemin, je trouvai ses sentinelles ; on avait posé une vedette jusque sur le boulevard, à une petite porte qui s'ouvre à l'extrémité de mon jardin.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Maria, en vedette à une fenêtre, en riait comme une folle, au grand désespoir du capataz, qui, de tout son cœur, donnait au diable don déguisement maudit.Gustave Aimard (1818-1883)
Les autres descendirent, et, après avoir visité les muselières des chevaux, retournèrent à la station de la vedette placée sur la crête.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
L'animal se voit coupé, il se retourne et court en arrière ; puis, prenant un élan désespéré, il essaie de franchir la vedette.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ni la peinture des âmes, ni les amours coûteuses et les duels variés ne l'avaient mis en vedette : ce fut par les pieds qu'il triompha.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VEDETTE » s. f.

Sentinelle à cheval. On met des vedettes avancées pour descouvrir les ennemis. Tous les corps de garde de cavalerie ont des vedettes.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020