tête

 

définitions

tête ​​​ nom féminin

Extrémité antérieure des animaux, qui porte la bouche et les principaux organes des sens (lorsque cette partie est distincte et reconnaissable). ➙ céphal(o)-. La tête d'un oiseau, d'un poisson, d'un serpent. L'aigle* à deux têtes. —  Tête de veau (préparée pour la consommation).
Partie supérieure du corps (d'un être humain) contenant le cerveau, qui est de forme arrondie et tient au tronc par le cou. Squelette de la tête. ➙ crâne.
locution Des pieds* à la tête, de la tête aux pieds.
Avoir mal à la tête. ➙ céphalée, migraine. La tête lui tourne. ➙ étourdissement.
La tête haute, redressée ; au figuré avec fierté ou sans avoir rien à se reprocher. La tête basse ; au figuré ➙ confus, honteux. Tourner, hocher la tête. Signe de tête.
(contextes du coup, de la chute) ➙ familier caboche, citron, poire, tirelire.
locution Être tombé sur la tête : être un peu fou, déraisonner. Ça va pas, la tête ! : tu es fou ! —  Se jeter tête baissée dans qqch. ; au figuré sans tenir compte du danger. —  Ne savoir où donner de la tête : avoir trop d'occupations. —  En avoir par-dessus la tête, assez.
Tenir tête : résister (à l'adversaire) ; s'opposer avec fermeté (à la volonté de qqn).
Partie de la tête où poussent les cheveux. Tête chauve. ➙ familier caillou. —  Tête nue, sans chapeau.
La tête, considérée comme la partie vitale. ➙ vie. Risquer sa tête. —  locution Donner sa tête à couper que : affirmer avec conviction que. Je le jure sur la tête de mes enfants.
Le visage, quant aux traits et à l'expression. ➙ face, figure ; familier gueule. Une bonne tête. ➙ familier bouille. —  Faire une drôle de tête. ➙ familier bobine, tronche. —  Faire la tête. ➙ bouder.
Visage (qui rend qqn reconnaissable). J'ai vu cette tête-là quelque part.
Représentation de cette partie du corps de l'homme, des animaux supérieurs. Tête sculptée. —  Tête de pipe*. —  Être la tête de Turc, servir de tête de Turc : ➙ souffre-douleur.
Tête de mort : crâne humain ; sa représentation, emblème de la mort.
Hauteur d'une tête d'homme. Il a une tête de plus que sa sœur.
Longueur d'une tête de cheval, dans une course. Cheval qui gagne d'une courte tête.
Coup de tête dans la balle, au football. Joueur qui fait une tête.
Partie (d'une chose) où l'on peut poser la tête. La tête du lit. ➙ chevet.
Le siège de la pensée, chez l'être humain. ➙ cerveau, cervelle, esprit. Une tête bien faite. —  appellatif familier Salut, petite tête ! —  locution Être tête en l'air : être étourdi. Avoir une tête de linotte*. Une grosse tête : une personne savante, intelligente. péjoratif Avoir la grosse tête : être prétentieux. —  sans complément Il n'a pas de tête, il oublie tout. —  Une femme de tête, énergique, efficace. —  De tête : mentalement. Calculer de tête. —  Se creuser* la tête. Avoir une idée derrière la tête, une intention cachée. —  locution (Canada) Se faire une tête (sur qqch.), se faire une idée, une opinion.
Se mettre dans la tête, en tête de…, que… : décider ; imaginer, se persuader. familier Prendre la tête : obséder, préoccuper. Arrête de te prendre la tête ! —  familier Mettez-vous bien ça dans la tête, tâchez de vous en persuader. ➙ enfoncer.
En tête. Avoir une idée en tête. Je n'ai plus son nom en tête : je ne m'en souviens plus.
Le siège des états psychologiques. —  (Caractère) Avoir la tête froide*. Avoir une tête de cochon, un mauvais caractère. —  (États passagers) Perdre la tête : perdre son sang-froid. ➙ boule, boussole. Mettre (à qqn) la tête à l'envers. ➙ égarer, griser. Retourner* la tête à qqn. Avoir la tête à ce qu'on fait, y appliquer son attention. Avoir la tête ailleurs : penser à autre chose (→ être dans la lune). N'en faire qu'à sa tête : agir selon sa fantaisie. —  Un coup de tête : une décision, une action inconsidérée, irréfléchie.
Symbole de l'état mental. locution Perdre la tête : devenir fou ou gâteux. Il a perdu la tête pour cette fille. Avoir toute sa tête.
(Représentant une personne). Faute qui retombe sur la tête de qqn. —  Tête couronnée*. Une tête brûlée*. Une forte tête : une personne qui s'oppose aux autres et fait ce qu'elle veut. Une mauvaise tête : une personne obstinée, querelleuse.
Par tête : par personne, par individu. Trente euros par tête. familier Par tête de pipe (même sens).
Personne qui conçoit et dirige. Elle est, c'est la tête de l'entreprise. ➙ cerveau, chef.
Animal d'un troupeau. Cent têtes de bétail.
(choses)
Partie supérieure, notamment lorsqu'elle est arrondie. La tête des arbres. ➙ cime.
Extrémité, partie terminale. La tête d'un os long. La tête d'un clou. Tête d'ail*. —  Tête de lecture d'une platine, d'un magnétoscope.
Partie antérieure (d'une chose qui se déplace). La tête d'un train, d'un cortège. —  Fusée à tête chercheuse, munie d'un dispositif pouvant modifier sa trajectoire vers l'objectif.
Partie antérieure (d'une chose orientée). Tête de ligne : point de départ d'une ligne de transport. —  Tête de liste : premier nom d'une liste. Tête d'affiche.
Place de ce qui est à l'avant ou au début (surtout : de, en tête). Passer en tête. ➙ devant, le premier. —  Wagon de tête. —  L'article de tête d'un journal. Mot en tête de phrase.
Place de la personne qui dirige, commande. Prendre la tête du peloton. —  Se trouver à la tête d'une grosse fortune.

tété ​​​ nom masculin

familier Sein. ➙ lolo, nichon.
 

synonymes

tête nom féminin

figure, visage, bille (familier), binette (familier), bobine (familier), bougie (familier), bouille (familier), gueule (très familier), trogne (familier), trombine (familier), tronche (familier), frime (argot)

caboche (familier), caberlot (familier), cafetière (familier), calebasse (familier), carafe (familier), carafon (familier), cassis (familier), ciboulot (familier), cigare (familier), citron (familier), citrouille (familier), coloquinte (familier), margoulette (familier), tirelire (familier), chef (vieux)

début, avant-garde, commencement, devant

[d'arbre] cime, faîte, haut, sommet

[de pièce de monnaie] avers, face

mal de tête

céphalalgie, céphalée, migraine, mal de crâne (familier), entêtement (vieux)

tête de lecture

cellule, phonocapteur

faire la tête

bouder, tirer la tête (Belgique), faire la gueule (familier)

perdre la tête

perdre la raison, déraisonner, devenir fou, capoter (familier, Canada), débloquer (familier), déconner (très familier), déjanter (familier), déménager (familier), dérailler (familier), disjoncter (familier), perdre la boule (familier), perdre la boussole (familier), perdre le nord, perdre les pédales (familier), yoyoter (de la touffe) (familier)

paniquer, s'affoler

être en tête

mener, [dans des sondages, etc.] caracoler

se casser la tête

se donner du mal, se miner le plot (Suisse), se creuser le ciboulot (familier), se casser le cul (très familier)

se monter la tête

se monter le bourrichon (familier), se faire du cinéma (familier), se monter la bobèche (vieux)

tête de mort nom féminin

crâne

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tête »

Nous nous réjouissons d'autres développements positifs, mais force est de constater que nous sommes à la tête du monde dans cette lutte contre le changement climatique.Europarl
Tous, nous devrions juste être reconnaissants que ce toit ne nous soit pas tombé sur la tête.Europarl
Nous pensons qu'il faut gouverner avec la tête et l'esprit de solidarité avec les citoyens.Europarl
Nous devons le faire avec trois objectifs en tête : clarifier le processus de décision, améliorer son efficacité et sa transparence, favoriser la participation des citoyens.Europarl
Il est dégradant pour un pays de se trouver en tête d'une liste aussi négative.Europarl
Cette question nous avait vraiment donné quelques maux de tête et elle a été un sujet de préoccupation.Europarl
Elle part en vacances, elle se lave la tête, elle rentre, elle a des idées.Europarl
C'est ce manque de concurrence qui fait que nous les regardons eux, plutôt que nous, comme ayant la confiance d'être en tête.Europarl
La protection des droits de l'homme et de la coopération avec les principales organisations internationales figurent en tête des priorités politiques du pays.Europarl
Que peuvent-ils avoir en tête aujourd’hui, après un demi-siècle – bien qu’ils n’aient pas tous connu ce demi-siècle ?Europarl
Ainsi, avant d’entamer notre discussion proprement dite, vous aurez en tête ce que nous avions à dire.Europarl
Le modèle que j'ai en tête est celui du consommateur responsable qui sait ce qu'il achète.Europarl
Le moyen le plus efficace de prendre la tête du mouvement aurait été, et est encore, de viser un objectif plus strict de réduction des émissions d'au moins 30 %.Europarl
Nous avons vu de vieilles femmes kurdes être rouées de coups sur la tête et nous avons vu les photographes et les journalistes être frappés.Europarl
C’est un peu avec cet objectif en tête que des amendements ont été déposés.Europarl
Nous ne pouvons nous enfoncer la tête dans le sable et nier que c'est déjà le cas.Europarl
Et je ne puis m'empêcher de penser au temps que nous avons perdu à nous jeter à la tête nos propres projets, les projets «imby», c'est-à-dire «in my own backyard».Europarl
L'acquiescement de la tête de nombreux présidents et représentants de groupes montre que cette demande est largement soutenue.Europarl
Chers collègues, je souhaite que nous ne nous cognions pas une fois de plus la tête contre les murs.Europarl
Je passe évidemment sur les regrets concernant la composition du trio de tête de cette convention.Europarl
Afficher toutRéduire

Exemples de « tété »

Je suis rentrée à neuf heures chez moi, il a tété et s'est endormi tout de suite...Maurice Fleury (1856-1921)
Je n'ai jamais tété de si bon vin.Jules Vallès (1832-1885)
Du reste, c'était son heure, il y avait trois heures qu'il n'avait tété.Émile Zola (1840-1902)
Ai-je assez tété pour eux les mamelles de la famine !Victor Hugo (1802-1885)
Il me semble que j'ai tété du lait à de vieilles outres sous des catacombes, et que je parais tout à coup à la lumière du jour.René Boylesve (1867-1926)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TESTE » s. f.

La partie superieure ou anterieure de l'animal. Les Medecins divisent la teste de l'homme en deux parties. L'une est le test, en Latin calvaria, qui est la cheveluë ; l'autre sans cheveux, qui est la face ou le visage, facies & vultus, qui est nommée excellemment par les Grecs prosopon, c'est à dire, regardant devant soy, parce que cela n'appartient qu'à l'homme seul. Ils subdivisent la premiere partie en quatre, sçavoir le devant, qui est l'endroit le plus humide & le plus tendre, qu'ils appellent du mot Latin sinciput, comme qui diroit summum caput ; le derriere, qu'ils appellent occiput, ou d'un mot Grec inion, parce que tous les nerfs (qui s'appellent ines ) prennent de là leur origine. Ils appellent le milieu ou le haut de la teste, vertex, à vertendo, parce que les cheveux tournent là en rond. Et enfin ils nomment les costez ou temples, tempora, parce que c'est là que le poil commence à blanchir, & à monstrer le temps ou l'âge de l'homme. L'os du front s'appelle coronal, ou l'os de la pouppe ou sans vergogne : d'où vient qu'on appelle les impudens effrontez. Sa figure est en demi-cercle, polie par dehors, & inégale par dedans. L'os de la teste s'appelle de la prouë & de la memoire. Aux vieillards il est tout d'une piece. Aux jeunes il est tantost de quatre, tantost de cinq. Sa figure approche de celle d'un turbot, car il a cinq costez formés de deux lignes circulaires qui vont finir en pointe. En general les os de la teste s'appellent le crane. Il y a des peuples qui se rendent la teste aussi platte que la main, & qui mettent la teste de leurs enfants, dés qu'ils sont nés, entre deux presses ou planches sur le front & le derriere de la teste pour l'applatir. Ils demeurent dans la Province de Cosaquas sur la riviere des Amazones. Dieu a fait marcher l'homme la teste levée, afin qu'il contemplast le ciel. Les autres animaux avancent & baissent la teste, parce qu'ils ne sont nez que pour la terre. La teste est le principal siege de l'ame, & des organes des sens. Les Orientaux couvrent leur teste d'un turban, & les Occidentaux d'un chapeau. Les Rois ont la couronne sur la teste dans leur Sacre. Les Ecclesiastiques ont une couronne, une tonsure sur le sommet de la teste, pour marque de leur Clericature. Les soldats ont le pot en teste ; les cavaliers un heaume, ou habillement de teste. La fonteine de la teste. Voyez FONTEINE. Des yeux à fleur de teste. Tourner la teste ; faire un signe de teste, hocher la teste. Ce mot de teste vient du Latin testa, dont les Latins se sont servis en la même signification. Nicod & Menage.
 
TESTE, se dit aussi des arbres, des plantes, des fruits. Il a tant de testes de saules à coupper tous les ans. L'Ordonnance deffend de deshonorer, de coupper les testes des arbres de haute fustaye. Il y a tant de testes de choux, de porreaux, dans cette planche. Voilà un poirier de poires à deux testes. Une teste d'oignon. Les pommes, les grenades, ont une queuë & une teste.
 
TESTE, en termes de Medecine, se dit de l'extremité des os. Quand l'os a un bout rond qui avance en dehors, soit par apophyse, ou epiphyse, on luy donne le nom de teste. Si son principe est graile, & s'il s'eslargit peu à peu, on l'appelle col. S'il aboutit en pointe, on l'appelle couronné ou corneille, à cause qu'il ressemble à un bec de corneille : ce qu'on appelle quelquefois pointe. Quand cette teste est platte, on l'appelle condyle ou double teste, comme sont les extremitez des os des doigts. On dit aussi la teste d'un muscle, en parlant de son extremité ; & on dit la teste du foye, en parlant de sa partie la plus eslevée.
 
TESTE, se dit aussi des corps inanimez & artificiels. Il y a des clous à teste, & d'autres à crochet. Cette épingle n'a plus de teste. La teste d'un maillet. Un testu, c'est un marteau à deux testes. On appelle la teste du compas, l'endroit par où il se joint, où sont les charnieres. La teste d'un anneau c'est le chaton.
 
TESTE, se dit encore de la representation de cette partie du corps humain. On dit d'un beau portrait, Voilà une belle teste, voilà une teste à peindre. Ce Sculpteur a bien reüssi à cette teste. La teste d'airain d'Albert le Grand, qui parloit. Les Perruquiers appellent aussi testes, ces moules de bois sur lesquels ils dressent leurs perruques, qui servent aussi de boestes à les serrer. Au jeu de cartes on dit qu'on a bien des testes, quand on a des Rois, des Dames, ou des Valets. On appelle aussi la teste d'une monnoye, la figure du Prince qui y est empreinte. On dit aussi des reliques, Il y a plusieurs testes de Saints dans la Sacristie, dans le tresor de cette Eglise.
 
TESTE, se dit aussi des monstres qui ont plusieurs testes, qui sont la plus-part fabuleux. On dit que le serpent amphisbene a deux testes. Les Poëtes attribuent trois testes à Hecate, à Geryon, à Cerbere ; deux testes à Janus ; cent testes à Typhon. L'Hydre avoit cent testes. On appelle figurément une hydre à cent testes, ce qui renaist à mesure qu'on le croist détruire, comme une sedition populaire, la chicane, &c. La teste de Meduse, que les Poëtes ont feint tuer de ses regards. C'est aussi une Constellation du ciel nommée autrement Ras Algol, qui est la plus dangereuse de toutes.
 
TESTE, se dit aussi des cheveux, qui ne sont qu'une partie & un ornement de la teste. Ce blondin a une belle teste, c'est à dire, une belle chevelure. Ce Perruquier a acheté cette teste cent francs, c'est à dire, la dépouille de cette teste. La teste d'Absalon pesoit 200. sicles. On dit aussi d'un homme chauve ou pelé, qu'il est ras comme la teste d'un Moine.
 
TESTE, se dit aussi du bois de cerf. Les cerfs tous les ans mettent leur teste bas. Ce cerf est à sa premiere, à sa seconde teste, pour marquer son âge. On appelle teste bien née, une teste grosse de marrein. La teste couronnée est la belle teste, qui doit avoir aussi les andouillers dans les meules, les rayeures enfoncées, & estre fort ouverte. On appelle une teste faux marquée, celle qui n'a pas les cors & chevilles pareils dans les deux perches. Les testes ramées sont ou couronnées, ou pommées, ou simples de trois par à mont, ou de deux.
 
TESTE, signifie quelquefois l'homme entier. En cette auberge on paye tant par teste, c'est à dire, pour chaque personne. En cette succession ceux-cy viennent par testes, & ceux-là par souches, ou par representation, c'est à dire, plusieurs ensemble. On luy a mis cette charge sur la teste, sur le corps. Il a 50. ans sur la teste. Les tailles s'imposent par capitation, se payent par teste. On sonne bien à la Parroisse, il est mort quelque grosse teste. On met la Republique de Venise au rang des testes couronnées.
 
TESTE, se prend souvent pour la vie, qui se perd avec la teste. Je n'oserois faire cela, il y va de ma teste. J'en réponds sur ma teste. On met les testes à prix dans les proscriptions. Ce Tyran a fait bien coupper, abattre des testes. On luy a fait voler la teste sur un eschaffaut. Il a bien joüé à couppe teste. On casse la teste aux deserteurs. C'est hasarder ma teste. On dit aussi, qu'une place a cousté bien des testes, quand il a bien fallu faire mourir du monde pour la prendre.
 
TESTE, se dit figurément en choses spirituelles & morales, & premierement de l'esprit & de ses fonctions. C'est un homme qui a la teste dure, on ne luy sçauroit rien faire apprendre. C'est un opiniastre, un preoccupé, qu'on ne sçauroit detromper, quand il a une fois chaussé une opinion dans sa teste. Celuy-là est un habile homme, un homme de teste, une des plus fortes testes de la Robbe. Il a fait un coup de teste, de prudence, de jugement. On appelle même à la chasse un chien de teste, un chien d'entreprise, celuy qui prend le devant de la meute. On dit au contraire, Il a fait un coup de sa teste, pour dire, un coup d'estourdi, dont il n'a point demandé conseil. On dit même d'un joüeur de luth, d'un joüeur de cartes, qu'ils jouënt de teste, pour dire, avec prudence, qu'ils entendent ce qu'ils jouënt. On dit aussi, qu'il faut qu'un homme ait une forte teste, une teste de fer, pour vacquer à plusieurs affaires. Disputez contre ce Docteur, c'est un homme qui vous tiendra teste, qui vous satisfera bien.
 
On le dit aussi des passions & des vices de l'esprit. Cet homme a un grand martel en teste, il est jaloux, il est incertain de l'estat d'une affaire d'où depend toute sa fortune ; ce galant luy fait mal à la teste. On dit d'un homme vain & visionnaire, qu'il a bien du vent dans la teste, qu'il s'est mis bien des chimeres dans la teste ; qu'il a l'amour, l'ambition dans la teste ; qu'il a la Poësie, la Chymie, les machines dans la teste, pour dire, qu'il en est fort entesté, qu'il s'y rompt la teste.
 
On dit aussi de celuy qui se trouble, qui s'aveugle dans la bonne fortune, que la teste luy a tourné. On dit aussi d'une femme acariastre, qu'elle a bonne teste, qu'elle ne veut rien ceder, qu'elle crie à pleine teste. On dit aussi, Cela ne va pas comme vostre teste, pour dire, comme vous vous l'estes imaginé.
 
TESTE, se dit aussi des corps politiques, en parlant de ce qui y est de plus considerable & au premier rang. Un President est à la teste de sa Compagnie ; un Doyen à la teste de son Chapitre. Les Ministres sont à la teste des affaires. On a choisi ce Directeur pour le mettre à la teste des Fermes.
 
TESTE, se dit aussi de ce qui est le premier en chaque chose. Les noms des Auteurs doivent estre à la teste des livres. On met les Epistres Dedicatoires, les Prefaces, à la teste. Cela est escrit en teste du livre, c'est à dire, dés le commencement. On le dit aussi des Puissances. Rome est la teste du monde, de l'Empire.
 
En termes de Guerre, la teste du camp, se dit de la partie anterieure du terrain où une armée est campée, de ce qui regarde la campagne, ou les ennemis. Ce qu'on fortifie le plus, c'est la teste du camp.
 
On appelle aussi la teste de la trenchée, la teste de la sappe, la teste du travail, la partie la plus avancée vers l'ennemi. On a poussé cette nuit la teste de la trenchée 100. pas plus loin. Il y a deux testes à la trenchée, c'est à dire, deux attaques.
 
On appelle aussi la teste d'un ouvrage à cornes, ce qui est enfermé entre ses deux demi-bastions. On le dit aussi d'une face de la place ; & on dit en ce sens, qu'on ne peut aller à une place que par une teste, c'est à dire, l'attaquer que par un seul endroit.
 
On dit aussi d'un Officier, qu'il est à la teste de l'armée, d'un bataillon, d'un regiment, d'une compagnie, pour dire, qu'il les commande. On dit aussi d'un Officier reformé, Il étoit à la teste, il ne sera plus qu'à la queuë.
 
En termes de Manege, on dit qu'un cheval place bien sa teste, qu'il porte en beau lieu, en parlant de son action, & de son encolure. On dit aussi, qu'il a la teste dedans, quand il manie sur les voltes de biais, & en pliant un peu la teste. On appelle aussi, Courir les testes, un exercice de manege où le cavalier perce plusieurs testes de carton qui sont à terre avec diverses sortes d'armes, tandis que le cheval galoppe.
 
TESTE DE MORE, se dit des chevaux qui ont la teste noire. Voyez CAP DE MORE.
 
On appelle aussi à la Guerre, teste de More, une machine que composent les Ingenieurs, qui est une espece de grenade qu'on tire avec le canon.
 
En termes de Marine, on appelle teste de More, un billot quarré étant au haut de chaque mast, & en sa brisure, qui sert pour en emboëster un autre. On l'appelle autrement chouquet.
 
En Chymie, on appelle aussi teste de More, une chappe ou chapiteau d'un alembic, qui a un long col, pour porter les vapeurs dans un tonneau qui sert de refrigerant.
 
En termes de Blason, on appelle testes de Mores, des testes qui sont representées ordinairement de profil, & bandées, liées & tortillées. On appelle aussi testes arrachées, les testes d'oiseaux, & des autres animaux où le poil paroist encore ; & testes couppées, celles dont la separation est faite nettement.
 
En termes de Chymie, on appelle teste morte, le marc qui demeure des corps dont on a tiré par la distillation, ou par autre voye, toute l'humidité & les sels.
 
En termes de Musique, on appelle la teste d'un luth, d'un tuorbe, ou autre instrument semblable, la partie attachée au manche, où se mettent les chevilles, qui servent à monter, ou à baisser les cordes, afin de les mettre d'accord, & qui luy sert de clavier.
 
En termes d'Astrologie, on appelle la teste, ou la queuë du Dragon, les deux points de l'Ecclyptique où elle est couppée par l'intersection de l'orbite de la Lune, dans lesquels, quand les luminaires se rencontrent, il faut qu'il y ait ecclypse de l'un, ou de l'autre. La teste se marque ainsi {symbole} & la queuë {symbole}
 
TESTE, se dit encore en plusieurs phrases particulieres. Tenir teste à quelqu'un, c'est luy resister, s'opposer à ses desseins, combattre son advis, son opinion. Se jetter à la teste de quelqu'un, c'est luy offrir son service, se donner à bon marché. On dit aussi d'une marchandise qui est à vil prix, qu'on la jette à la teste des gens. On dit encore, Rompre la teste à quelqu'un, pour dire, l'importuner. On dit aussi, qu'un homme va la teste levée par tout, quand il ne craint aucun reproche ; & qu'il va teste baissée au combat, pour dire, courageusement & aveuglément. On dit aussi, qu'on a regardé, qu'on a examiné un homme depuis les pieds jusqu'à la teste, pour dire, fort attentivement. On dit aussi, qu'un homme a des dettes, des affaires pardessus la teste, pour dire, qu'il est noyé de dettes, accablé d'affaires. On dit aussi qu'on a la teste malfaite, quand on a la migraine, ou quelque douleur de teste : que le sommeil, ou une souppe à l'oignon, refont la teste, pour dire, qu'ils la soulagent, qu'ils la guerissent.
 
TESTE, se dit proverbialement en ces phrases. On dit d'un entesté, d'un opiniastre, Il est comme le Bonnetier, il n'en fait qu'à sa teste. On dit aussi, Ce sont deux testes en un bonnet, pour dire, Ce sont deux bons amis, qui n'ont qu'une seule volonté. On dit ironiquement de celuy qui fait le malade, Il a la teste plus grosse que le poing, & si elle n'est pas enflée. On dit, A laver la teste d'un asne on n'y perd que la lescive, lors qu'on reprimende quelqu'un, qu'on luy lave la teste inutilement. On dit aussi, Bonne femme mauvaise teste. Il ne sçait où donner de la teste, il n'a aucun bien, aucun ami, aucune ressource. Autant vaudroit se battre la teste contre un mur, pour dire, prendre de la peine inutilement. On dit aussi, Il y va de cul & de teste, comme une corneille qui abat des noix, pour dire, Il s'y employe de toute sa force. On dit aussi, Grosse teste peu de sens ; & l'on dit qu'un homme a des chambres vuides à loüer dans la teste, qu'il a la teste à l'esvent, qu'il a une teste de linotte, pour dire, qu'il est fou, qu'il a la teste legere, une teste sans cervelle, une teste verte, mal timbrée, demontée. On dit aussi, qu'une teste de fou ne blanchit jamais. On dit aussi d'un Picard, qu'il a la teste chaude, la teste prés du bonnet, pour dire, qu'il est prompt à se fâcher. On dit aussi d'un yvrogne, On voit bien à ses yeux que sa teste n'est pas cuite, pour dire, que le vin luy a donné dans la teste, qu'il a beu du casse teste. On dit aussi, Autant de teste, autant d'opinions. Je suis aussi étonné de cela, que si les cornes me venoient à la teste. On dit aussi, qu'un homme est bien chaudement la teste au ruisseau, en plaignant celuy à qui quelque malheur est arrivé. On dit aussi, J'y mettrois ma teste, j'y donnerois ma teste, j'y gagerois ma teste à coupper, & si c'est la gageure d'un fou, pour dire, j'en suis bien assûré. On dit encore, que la teste a emporté le cul, pour dire, que le plus fort a emporté le plus foible. On dit d'un homme inquiet, que sa teste donne bien du mal à ses pieds. On dit d'un vieillard vigoureux, qu'il est comme le porreau, qu'il a la teste blanche, & la queuë verte. Il est accoûtumé à cela comme un chien d'aller nu teste. On dit qu'une teste de mouton est une bisque de gueux. On dit chez les Jardiniers, que quand le Diable voudroit replanter sa femme, il luy coupperoit la teste, parce qu'ils étestent tout ce qu'ils transplantent.
 
TESTE À TESTE. adv. L'un devant l'autre. Ils sont teste à teste comme Fourbisseurs. Nous avons disné teste à teste. Ils se sont rencontrez teste à teste, vis à vis, teste pour teste.
 
TESTE À TESTE, se dit aussi substantivement. Les amants cherchent le teste à teste. On luy a accordé un teste à teste, une conversation de seul à seul. Cette affaire demande un teste à teste, ne doit être faite qu'entre quatre yeux.

Définition de « TETE » s. f.

L'endroit par où les petits des animaux se nourrissent, & tirent le lait de leurs meres. Les truyes, les chattes, les chiennes, ont plusieurs tetes ou petits bouts sous le ventre pour nourrir plusieurs petits. Ce mot vient du Latin tetta, qui a esté fait du Grec tittos, signifiant la même chose. Menage. Quelques-uns le derivent de l'Alleman dutte ou tudte, qui signifie la même chose. L'Espagnol dit teta.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020