vénéneux

 

définitions

vénéneux ​​​ , vénéneuse ​​​ adjectif

(végétaux) Qui contient un poison, qui peut empoisonner. ➙ toxique. Champignons vénéneux.
 

synonymes

vénéneux, vénéneuse adjectif

toxique, dangereux, empoisonné, nocif, vireux (didactique)

[littéraire] néfaste

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jusques à quand ces champignons vénéneux couronnés épuiseront-ils, à leur profit, tous les sucs de l'humanité !George Sand (1804-1876)
Ces êtres cachés et vénéneux ne sont pas si rares qu'on le croit.Victor Hugo (1802-1885)
Penché sur ces cuvettes pleines de vénéneux liquides, il attendait, désarmé, impuissant, inactif, que les acides mortels eussent fait leur œuvre.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Je vais vous montrer les fruits amers et vénéneux de votre victoire.George Sand (1804-1876)
En me baissant, je vis que ce relief était le résultat d'une couche épaisse de petits champignons vénéneux.George Sand (1804-1876)
Il y en a même, je vous assure, qui sont vénéneux...Octave Mirbeau (1848-1917)
Et son assoupissement augmentait ; sommeil doux et vénéneux qu'il était déjà peut-être trop tard pour rompre.Léon Gozlan (1803-1866)
L'innocence des filles est comme le lait que font tourner un coup de tonnerre, un vénéneux parfum, un temps chaud, un rien, un souffle même.Honoré de Balzac (1799-1850)
Faudrait-il s'abstenir, en notant un paysage de forêt, d'y peindre des champignons parce qu'ils sont vénéneux ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Elle en était chargée, surchargée comme d'un fluide grisant et vénéneux.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'incendierai toute la forêt pour brûler l'arbuste vénéneux qu'elle renferme.Victor Hugo (1802-1885)
On le conseille en médecine comme excitant ; mais il est si vénéneux que nous n'hésitons point à en proscrire l'emploi.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Mais là aussi croissent une multitude d'arbres vénéneux ; les nuits retentissent du rugissement des lions, et de longs déserts brûlent le pied des chameaux ou engouffrent, en s'entr'ouvrant, d'infortunées caravanes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Jalousie, envie, avaient fait lever et s'épanouir dans son cœur les germes vénéneux qui fermentaient.Jean Aicard (1848-1921)
Dix minutes après, son corps était bariolé de taches noires et jaunes, ni plus ni moins qu'un champignon vénéneux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le tronc de chêne est-il vénéneux parce que le serpent s'y abrite ?Victor Hugo (1802-1885)
Et, parce qu'il eut la coupable ambition d'y semer également les germes nourriciers et les germes vénéneux, ce sont, pour sa honte éternelle, les poisons qui ont le plus fructifié.Victor Hugo (1802-1885)
C'était le tithymale des apothicaires, dont le suc, bien que vénéneux, est d'un assez grand usage en médecine.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Le mot sorcier désigne assez les victimes du sort et pour ainsi dire les champignons vénéneux de la fatalité.Éliphas Lévi (1810-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENENEUX, EUSE » adj.

Qui a des qualitez nuisibles aux autres corps, qui les fait mourir. Les mineraux ont des qualitez veneneuses. Plusieurs plantes sont veneneuses, sont des poisons.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020