Email catcher

veneur

Définition

Définition de veneur ​​​ nom masculin

Personne qui organise les chasses à courre. Grand veneur : chef d'une vénerie.

Exemples

Phrases avec le mot veneur

Les veneurs ont entamé une campagne en quinze étapes, pour défendre la chasse à courre face à ceux qui demandent son interdiction.Ouest-France, Isabelle LABARRE, 02/09/2020
C'est spécialement le cas de l'anecdote du veneur, qui révèle des tensions sous-jacentes mettant partiellement en question la fiabilité de certaines traditions orales.Annales de Normandie, 2014, Françoise Hazel Marie Le Saux (Cairn.info)
Une fois le grand veneur sorti de la salle à manger, le repas continua plus gai, plus joyeux, plus libre que jamais.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les brisées sont les branches rompues par le veneur pour reconnaître l'endroit où est passée la bête.Anatole France (1844-1924)
Quant aux veneurs et fauconniers (venatores et falconarii), ils étaient préposés uniquement aux chasses du prince.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
C'est toute la question du droit de suite que la loi de 1844, nous l'avons vu, trancha en faveur des veneurs.Histoire & Sociétés Rurales, 2004, Christian Estève (Cairn.info)
Le duc signa, passa la plume au grand veneur, et fit un mouvement pour se retirer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le coût de l'engagement des trois veneurs de la famille est loin d'être négligeable.Genèses, 2015, Héloïse Fradkine (Cairn.info)
Un cerf doré domine le haut du dôme pour indiquer la destination spéciale de cette royale résidence, comme une espèce de grand veneur inamovible.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Pavé de biche façon grand veneur, demi-poire au lard fumé, gratin aux truffes, tagliatelles de légumes.Ouest-France, 26/10/2019
Mais, si vous m'acceptez parmi vos veneurs, je vous suivrai volontiers, et vous ferai connaître, beau seigneur, d'autres déduits de vénerie.Joseph Bédier (1864-1938)
En garde à vue, les cinq veneurs avaient reconnu la plupart des faits.Ouest-France, 16/07/2019
Ce n'est plus l'historien qui s'exprime, mais les administrateurs, officiers de l'état-civil, journalistes, chasseurs et veneurs ou scientifiques du xixe siècle.Histoire & Sociétés Rurales, 2013 (Cairn.info)
Après une année très perturbée pour certains équipages, comment la communauté des veneurs bretons aborde-t-elle cette nouvelle saison ?Ouest-France, 15/09/2019
Des chiens poursuivaient le cervidé quand les veneurs se seraient rendu compte que l'animal se dirigeait vers la gare.Ouest-France, 13/01/2021
Un sourire terrible passa sur les lèvres du grand veneur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le bailli des bois a également des prérogatives en matière de chasse, bien que celle-ci soit du domaine du grand veneur.Revue du Nord, 2018, Marie Delcourte-Debarre (Cairn.info)
Pointer les ressemblances entre la proie, le chien ou l'oiseau de chasse et le veneur, c'était par conséquent saisir l'essence même de la noblesse.Histoire &Sociétés Rurales, 2012, Marjorie Meiss-Even (Cairn.info)
Ces préconisations ne constituent donc pas une révolution pour les veneurs bretons, déjà attentifs à cet usage, simple respect de notre environnement.Ouest-France, 15/09/2019
La meute de chiens, les chevaux et les veneurs se sont rassemblés dans la matinée avant de lancer la poursuite.Ouest-France, 21/10/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VENEUR s. m.

Celuy qui conduit la chasse & les chiens, qui queste, qui detourne, qui lance la beste, qui laisse courre, qui la suit, &c. Il a un bon Veneur, qui est toûjours à la queuë des chiens.
 
On le dit aussi de tous les Chasseurs, & de ceux qui suivent la chasse. On a vû passer les Veneurs par cet endroit-là.
 
Le Grand Veneur de France est un Officier considerable qui commande à tous les Officiers de la Venerie du Roy.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.