veneur

 

définitions

veneur ​​​ nom masculin

Celui qui organise les chasses à courre. —  Grand veneur : chef d'une vénerie.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand le veneur aura connu nos traces, il voudra mettre sa raison à la place de l'instinct des chiens, et nous serons sauvés.Paul Féval (1816-1887)
Le majordome salua respectueusement ; le nom du grand veneur était dès longtemps connu dans la province.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le grand-veneur m'avait même proposé un joli petit louveteau vivant, pour me tenir les pieds chauds, mais je m'en souciais peu.Louise Fusil (1771?-1848)
Le grand maréchal des logis, le grand veneur et le grand fauconnier étaient de simples officiers de la maison.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Une fois le grand veneur sorti de la salle à manger, le repas continua plus gai, plus joyeux, plus libre que jamais.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le duc se pencha vers le grand veneur et lui dit quelques mots à l'oreille.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'ailleurs, c'est le principe que, pour venir à bout d'un sanglier, il faut faire science de veneur et force de chiens.Victor Hugo (1802-1885)
Le grand veneur se tourna encore une fois vers la place occupée ordinairement par le duc près de son frère, place qui continuait de demeurer vide.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le duc signa, passa la plume au grand veneur, et fit un mouvement pour se retirer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Pendant la saison des chasses, elles hébergeaient toujours quelque veneur attardé, quelques voisins familiers.Marcel Boulenger (1873-1932)
Sa fortune est un peu subite, mais elle aura fait du moins un beau veneur.Marcel Boulenger (1873-1932)
Tchoglokoff avait obtenu, sous prétexte d'amuser le grand-duc, deux meutes du grand-veneur, l'une de chiens et chasseurs russes, l'autre de chiens français ou allemands.Catherine II de Russie (1729-1796)
J'ai coutume d'employer les gens d'après leurs capacités : j'ai fait de toi, tout naturellement, mon grand veneur et mon chef cuisinier.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Bussy plongea son épée si vigoureusement dans la poitrine au grand veneur, qu'il le cloua au parquet.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et le front du grand veneur se rembrunit à cette idée, qui ne se présentait pas à son esprit pour la première fois.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Bellissan, le veneur, entrait à ce moment dans la cour avec trois valets de chiens menant douze lévriers de la grande origine.Paul Féval (1816-1887)
Les chiens n'ont guère de nez dans le brouillard, c'est le veneur lui-même qui l'a dit ; mais on leur mettra le museau dans nos traces fraîches, et alors...Paul Féval (1816-1887)
Le veneur réussit enfin à lui faire lâcher prise par un coup de fouet terrible, et l'entraînant aussitôt, il disparut a l'angle de la porte cochère.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
François fouilla sous le justaucorps du grand veneur et en tira l'acte d'alliance signé de sa royale main.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Celui de gauche, vêtu de violet, était l'écuyer ; celui de droite, vêtu de vert, était le grand veneur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VENEUR » s. m.

Celuy qui conduit la chasse & les chiens, qui queste, qui detourne, qui lance la beste, qui laisse courre, qui la suit, &c. Il a un bon Veneur, qui est toûjours à la queuë des chiens.
 
On le dit aussi de tous les Chasseurs, & de ceux qui suivent la chasse. On a vû passer les Veneurs par cet endroit-là.
 
Le Grand Veneur de France est un Officier considerable qui commande à tous les Officiers de la Venerie du Roy.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020