vigneron

 

définitions

vigneron ​​​ | ​​​ , vigneronne ​​​ | ​​​ nom et adjectif

Personne qui cultive la vigne, fait le vin. Les vignerons de Bourgogne, du Bordelais. ➙ viticulteur. —  adjectif Les traditions vigneronnes.
 

synonymes

vigneron, vigneronne nom

viticulteur, vendangeur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quand tout le monde fut entré, mon vigneron, qui était très brave, s'approcha doucement, et, regardant par la porte cassée, eut un singulier spectacle.Alphonse Daudet (1840-1897)
Angelina, sans aucune ressource, fut obligée, pour ne pas mourir de faim, de se mettre en service chez un vigneron du pays où elle étoit.Sophie de Renneville (1772-1822)
Je sais que vous êtes un peu vigneron, et il y a ici un petit vin qu'il faut connaître.Émile Zola (1840-1902)
Le forgeron, le barbier, le tailleur livrent aussi à l'épicier, contre les marchandises consommées le long de l'année, le vin qu'ils ont reçu du vigneron.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Eugénie est auprès d'elle, répondit le vieux vigneron dont la figure ne trahit aucune émotion.Honoré de Balzac (1799-1850)
Son costume était celui de sa profession de vigneron, une veste et un pantalon bleu.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Loin de l'atelier où l'aspect de ses outils le fascinait en le reportant aux jours où il faisait fortune, le vigneron trouvait chez son fils d'inquiétants symptômes d'inactivité.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quand tout le monde fut entré, mon vigneron, qui était très brave, s'approcha doucement, et regardant par la porte cassée eut un singulier spectacle.Alphonse Daudet (1840-1897)
Toute cette décoration architecturale, les parterres de fleurs odoriférantes et les bosquets d'arbres exotiques avaient disparu depuis bien des années pour faire place aux travaux plus profitables du vigneron.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Quelque chose d'un comédien, d'un fou, d'un vigneron, avec une parole bizarre qui dramatise ce qu'elle conte, et parfois s'arrête, au milieu de ricanements troublants.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Entre par là, dit le vigneron en indiquant à son fils une petite porte à claire-voie.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pour la question des informations figurant sur l'étiquette, il me semble important de mentionner la qualité de l'embouteilleur : vigneron indépendant, groupement de producteurs ou autre.Europarl
Vous voyez que j'ai bien fait, puisque nul ne sait aujourd'hui que celui qui signait mes livres a fini platement par se faire maire de sa commune et vigneron.Eugène Fromentin (1820-1876)
Quand tout le monde fut entré, mon vigneron, qui était très brave, s'approcha doucement et, regardant par la porte cassée, eut un singulier spectacle.Alphonse Daudet (1840-1897)
Plus gaiement parlait et mangeait le vieux vigneron, plus le cœur de ces deux femmes se serrait.Honoré de Balzac (1799-1850)
On a vu le vigneron offrir la moitié de sa récolte pour obtenir de quoi loger l'autre moitié.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Par ce système, le vigneron évite la nécessité de soutirer fréquemment les vins pour enlever le déchet.Ernest Michel (1837-1896)
Les commis devenus marchands font une guerre atroce aux marchands qui veulent acheter le vin au vigneron, et non à eux.Jules Michelet (1798-1874)
J'abordai un vigneron de lai rue sain-felebar, nabot et bossu, qui se carrait sur sa porte en riant de mon embarras.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Vous allez voir d'abord mes trois frères, trois garçons les plus forts et les plus beaux de la province, le premier est vigneron, le second pêcheur, le troisième garde-chasse.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VIGNERON, ONNE » subst. masc. & fem.

Qui a soin de faire les vignes, de travailler aux vignes. La campagne est principalement habitée de Vignerons & de Laboureurs.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020