Bugne

Le français des régions

D’un bout à l’autre de l’Europe, les recettes de pâtisseries bien grasses et bien sucrées que l’on déguste au cours de la période du carnaval changent de nom d’une région à l’autre.

Dans le français parlé au cœur de l’ex-région Rhône-Alpes, ces pâtisseries prennent le doux nom de bugnes.

Traditionnellement, les bugnes consistent en des boudins de pâte faite avec de la farine, du lait, des œufs et divers arômes (zestes d’orange ou de citron, extrait de vanille, etc., selon les recettes) que l’on roule en les entrelaçant et que l’on fait frire. Elles sont servies tièdes ou froides, recouvertes de sucre glace.

Dans la région de Lyon comme dans le sud-est et le grand-est de la France, le substantif bugne (ou beugne) désigne un coup, une gifle, une bosse. Selon toute vraisemblance, le sens de coup associé au mot bugne et beigne a été dérivé métaphoriquement à partir du premier : la bugne comme le beignet ont une forme gonflée ou cloquée. 

 

Parce que la langue française est d’une incroyable richesse, Comme on dit chez nous est l’ouvrage idéal pour tous ceux qui souhaitent la découvrir plus en profondeur, à travers ses différences d’usage sur le territoire. Entre cartes détaillées, explications linguistiques ou encore anecdotes amusantes, ce Tour de France linguistique vous permettra de découvrir la langue française d’un œil nouveau !

Par Mathieu Avanzi, avec la complicité d'Alain Rey et d'Aurore Vincenti.


 

Recommandés pour vous

Le français des régions