Patience, patients !

Le mot du jour

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Elle endure, elle subit la souffrance qui l’accable. Il supporte, sans moufter, sans murmurer, les caprices de l’adversité. Aux racines de cette patience de la patientèle, nous trouvons le verbe latin pati, qui a aussi donné le français pâtir, pathologie, passif et passion, et qui renvoie au fait de souffrir et d’endurer.

En français, la notion de patience s’est légèrement atténuée. Elle est même considérée comme une vertu qui se marie bien à la douceur, au calme. Ce terme s’est drapé d’un voile de noblesse qui valorise la capacité à savoir souffrir en silence, sans s’émouvoir et sans déborder. 

Sans agir, non plus… Est patient celui à qui on retire la possibilité d’être agent ou agissant. Patientes, patients, souffrez, peut-être mais, diantre, soyez décents ! Voilà ce qu’on semble exiger d’eux. Dites, ça ne ressemblerait pas à une double peine ?

Aurore Vincenti

 

Retrouvez la définition du mot patient, ainsi que sa définition ancienne, sur notre dictionnaire gratuit Dico en ligne Le Robert

Recommandés pour vous

Le mot du jour