abbaye

 

définitions

abbaye ​​​ nom féminin

Communauté religieuse dirigée par un abbé ou une abbesse. —  Bâtiment de cette communauté. Abbaye gothique.
 

synonymes

abbaye nom féminin

monastère, prieuré

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils ajoutent qu'on observait ici un secret et un mystère singuliers depuis qu'elle y était, et que de ce moment, le propriétaire de l'abbaye ne revint plus l'habiter.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Le cocher s'arrêta pour laisser souffler ses chevaux, devant l'auberge à rouliers installée dans les vieux bâtiments de l'abbaye royale.Victor Hugo (1802-1885)
Le jour suivant, nous passâmes près d'une abbaye qui avait servi d'hôpital à une partie de nos blessés de la grande bataille.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Au même instant la grande porte de l'abbaye s'ouvrit à deux battants, et un spectacle merveilleux s'offrit aux regards des cavaliers.Amédée Achard (1814-1875)
Elle ouvrit la porte qui menait à la grande salle de l'abbaye ; mais le passage était si ténébreux, qu'elle recula d'effroi.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Mais ce qui attirait surtout le regard, et le fixait longtemps sur ce point, c'était l'abbaye elle-même.Victor Hugo (1802-1885)
Ils se consultèrent aussi sur la manière dont le marquis serait informé de cet événement ; et il fut convenu qu'il viendrait, comme à l'ordinaire, à l'abbaye le jour suivant.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Il fut suivi de différentes voix ; et un rude coup de marteau, à la grande porte de l'abbaye, confirma leur première alarme.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Elle resta dans sa chambre jusqu'à ce qu'il eût quitté l'abbaye, ne voulant pas l'exposer, ni elle-même, au chagrin d'un adieu dans les formes.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
C'estoit un jeune abbé sans abbaye, c'est à dire un tonsuré de bonne famille, où l'un des enfans est tousjours abbé de son nom.Antoine Furetière (1619-1688)
Toutefois l'abbaye tomba plusieurs fois entre les mains de ces derniers, mais elle leur fut toujours reprise.Henry de Graffigny (1863-1934)
Cette femme portait l'ancien costume des nonnes de l'abbaye : la robe de laine blanche, la coiffure de toile blanche et la ceinture violette.Ernest Capendu (1826-1868)
Tandis qu'elle était ensevelie dans ces tristes pensées, elle aperçut le marquis monter à cheval, et quitter la porte de l'abbaye.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Elle avait bien deviné qu'elle était dans les souterrains de l'abbaye ; mais où ces souterrains aboutissaient-ils ?Ernest Capendu (1826-1868)
On montre encore, dans un petit bois qui est proche de l'abbaye, le lieu où il se retirait souvent pour s'occuper de la contemplation des choses célestes.François Guizot (1787-1874)
Et il se mettait aussitôt en marche vers l'abbaye... il y entrait... et là, que se passerait-il ?Michel Zévaco (1860-1918)
Il fallut que les deux prélats allassent quitter les marques de leur dignité au-delà des limites de l'abbaye.Richard de Bury (1730?-1794?)
On transporta les meubles dans un endroit de l'abbaye plus habitable, et l'on abandonna les cellules à leurs ténèbres.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Elle voyait avec étonnement à quelle partie de l'abbaye appartenaient ces chambres ; elle était surprise qu'on eût été si long-temps sans les découvrir.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Ce soir, sur la brune (c'est le moment où je puis m'échapper de l'abbaye avec le moins de danger d'être aperçue), je viendrai vous attendre dans cette cellule.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABBAYE »

se prend quelquefois pour un composé des Religieux & de l'Abbé. Voilà une Abbaye bien reglée, où l'Abbé vit comme un simple Moine.
 
ABBAYE. s. f. Monastere, ou Maison de Religieux ou de Religieuses, regie par un Abbé ou Abbesse. Les Abbayes sont d'ancienne fondation, comme les Abbayes de Cluny, de St. Denis, de Ste. Geneviefve, &c. Il y a des Abbayes en commende ; d'autres Abbayes Regulieres ou en Regle ; d'autres qui sont secularisées, possedées par des Chanoines seculiers. Les Abbayes sont des Benefices consistoriaux ; il n'y a que le Roy qui y nomme.
 
ABBAYE, se prend quelquefois simplement pour la Maison & le Couvent. Voilà une Abbaye bien bastie, une Abbaye qui tombe en ruine.
 
ABBAYE, se prend aussi pour le seul revenu dont jouïssent les Abbez. Il a obtenu pour son fils une Abbaye de dix mille livres de rente.
 
On dit proverbialement, Pour un Moine l'Abbaye ne faut pas, pour dire, que faute d'une personne on ne laisse pas dans une assemblée de travailler ou de se resjouïr.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020