absinthe

 

définitions

absinthe ​​​ nom féminin

Plante aromatique. ➙ armoise.
Spiritueux de couleur verte tiré de cette plante.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son verre vidé, il réclama du genièvre qu'il alternait ensuite avec une seconde absinthe ; puis de nouveau il coupait d'une rincée de genièvre la pâteuse amertume de cette distillation.Camille Lemonnier (1844-1913)
Ils entrèrent dans un petit café et burent ensemble une absinthe ; puis ils se remirent à se promener sur les trottoirs.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le débit des canettes de bière, des demi-tasses et des verres d'absinthe est la moindre branche du commerce de ce limonadier.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Et, aussi, des odeurs pénétrantes, la menthe, la sauge et l'absinthe, mêlées aux senteurs puissantes des conifères qui se propageaient à travers l'air pur de la nuit.Jules Verne (1828-1905)
Je n'entre jamais dans la discussion des choses pour elles-mêmes, je les conseille comme des moyens de distraction, comme mes confrères conseillent l'absinthe et la casse.George Sand (1804-1876)
Cette eau-de-vie, dont les diverses mesures sont ainsi qualifiées, n'est point mauvaise et peut servir d'absinthe.Gérard de Nerval (1808-1855)
Et, ma foi, je me suis mis à son régime, et maintenant si nous prenons, par hasard, une absinthe, nous la prenons au laudanum.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On avait fait apporter du vermouth et de l'absinthe pour se mettre en appétit, et on s'était mis d'abord en belle humeur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Bompané doit me passer un pain tous les deux jours et, de temps en temps, un litre de vin ou d'absinthe.Georges Darien (1862-1921)
L'adjudant s'est éloigné pour parler avec le major qui, un peu plus loin, prend l'absinthe sous un olivier.Georges Darien (1862-1921)
Non pas qu'il n'eût ses défauts : il ne battait pas les femmes et buvait l'absinthe avec des timidités de débutant.Louis Dumure (1860-1933)
Il les vomit, il s'en détourne, et s'en va boire plutôt l'acre absinthe des romans corrosifs et des cours d'assises.Jules Michelet (1798-1874)
C'était l'heure de l'absinthe, heure unique où le boulevard présente un spectacle comme il n'en est pas au monde.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il donne bien l'idée de la ruine physique et morale où peut conduire l'abus de l'absinthe.Théodore Duret (1838-1927)
Celui-là n'était pas de ces aimables étudiants qui, après dix ans de bière et d'absinthe comparées, enlèvent leur diplôme d'un coup d'audace ou de hasard.Émile Gaboriau (1832-1873)
Attendons encore, nous avons bu l'absinthe avant le festin, attendons, après le deuil de la nuit, le jour et la rosée.Pétrus Borel (1809-1859)
Il s'agit de justice, d'humanité envers nos frères malheureux ; il s'agit de ne pas jeter de l'absinthe et du fiel dans la coupe de la proscription, déjà si amère.Frédéric Bastiat (1801-1850)
J'eusse préféré jeûner un long mois de champoreau et d'absinthe plutôt que d'y faire une brèche.Hector France (1837-1908)
Des faux plaisirs, des promenades assommantes, des restaurants poussiéreux, des bals canailles, l'absinthe, la bière, l'eau-de-vie, et le poste de police.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Elle a demandé si elle avait tombé ou si elle avait bu de l'absinthe ou de l'ormoise ; je lui ai dit que non, mais qu'elle avait eu une grosse peine...Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABSYNTHE » subst. masc. & fem.

selon Malherbe ; & selon Vaugelas, toûjours masculin. Plante medicinale. L'absynthe commune a une tige fort branchuë, des feuilles blanches, & fort decouppées, comme l'artemisia, ses fleurs dorées & petites. Sa graine est ronde, & disposée comme une grappe de raisin. Sa racine est fort esparpillée. Plusieurs croyent que c'est la barbotine, qu'on appelle semen sanctum. Mais Mathiole dit que c'est une plante bien differente. Quelques-uns pretendent que l'absynthe est l'auronne femelle. Il y a une espece d'absynthe qu'on appelle petite aluyne, qui est semblable à la petite auronne, estant toute entassée de petite graine fort amere, qu'on appelle en Latin absynthium marinum, ou seriphium. L'absynthe santonique est sa troisiéme espece, qui est semblable à l'aluyne, mais qui est moins chargé de graine que l'autre. On fait du vin d'absynthe, & de l'eau d'absynthe.
 
Ce mot vient d'a particule privative en Grec, & pinthion, de pino, bibo, plante si amere, qu'on a de la peine à boire une liqueur dans laquelle elle aura trempé.
Le dessous des mots Des fleurs et des hommes Des fleurs et des hommes

Bégonia, forsythia, freesia, zinnia… Qu’ont en commun ces mots ?

Marie-Hélène Drivaud 17/03/2021