académie

définitions

académie ​​​ nom féminin

Société de gens de lettres, savants, artistes. Académie de médecine.
Circonscription de l'enseignement en France. L'académie de Strasbourg.
École supérieure. Académie de peinture.
Académie de billard : établissement réservé à la pratique du billard.
Représentation artistique d'un modèle nu.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Fait comme un modèle d'académie, son œil d'aigle, sa chevelure de neige, sa belle taille, ses dents blanches, en faisaient, à soixante ans, un homme remarquable.Louise Fusil (1771?-1848)
Il s'assure qu'aucun livre donné ou légué n'a été admis dans la bibliothèque, sans l'approbation de l'inspecteur d'académie, et que les acquisitions ont été faites conformément aux prescriptions sus énoncées.Gabriel Richou (1852-1915)
Il se travaillait pour avoir un beau style épistolaire, et se donnait le ridicule d'imiter dans ses lettres les gens d'académie et de cour.Hippolyte Taine (1828-1893)
L'auteur a soumis son ouvrage au jugement de l'académie des sciences, qui ne s'est pas bornée à une simple approbation.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
D'autre part, je voudrais signaler que nous avons proposé la création d'une académie européenne de la sécurité intérieure.Europarl
Toutes les muses sembloient résider sous sa protection ou lui rendre hommage, et sa maison étoit une académie d'ordinaire.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Cette lettre m'annonce que j'ai remporté un prix de trois cents francs à une académie de jeux floraux.Henry Murger (1822-1861)
À partir de janvier 2001, le collège européen de police sera créé comme un réseau d'instituts nationaux de formation, comme une académie virtuelle.Europarl
Cent livres par an leur étaient accordées pour leur entretien et menues dépenses : une académie annexée au collège devait leur enseigner l'équitation, l'escrime et la danse.Joseph Bertrand (1822-1900)
Inspecteurs : – d'académie, 311, 318, 324 note 431, 328, 331, 334, 336, 338, 343-345, 348, 451 ; – primaires, 318, 324, 328, 331, 334, 343, 344.Gabriel Richou (1852-1915)
En sortant de cette académie, je reçus une pension de cinquante écus, ainsi que mon frère.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il n'était question, pour achever son triomphe, que de répéter en présence de l'académie les fameuses expériences qu'il avait tant prônées.Denis Diderot (1713-1784)
Les cris redoublèrent ; et l'on touchait au moment d'une sédition, lorsqu'un bijoutier, homme industrieux, se présenta à l'académie.Denis Diderot (1713-1784)
L'empire tout entier n'a été qu'une vaste école ; les emplois publics n'ont été que les rangs décernés dans une académie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La même mesure a été prise à l'égard de cinq inspecteurs généraux et de quatorze recteurs d'académie sur vingt-cinq.François Guizot (1787-1874)
Salviati, ayant été nommé consul de l'académie florentine, ménagea entre son ami et cette académie un raccommodement.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il se livra surtout avec ardeur à la philosophie platonicienne, et devint l'un des principaux ornements de l'académie que son premier bienfaiteur avait fondée.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il avait remporté le prix sur le sujet proposé cette année-là par l'académie des belles-lettres.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Beausire avait pris à la lettre le conseil du domino bleu ; il s'était rendu à ce qu'on appelait son académie.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Comme il n'y avait ni académie, ni musée, ni lycée dans la ville royale, pour y suppléer on forma des sociétés maçonniques.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACADEMIE » subst. fem.

Assemblée de gens de lettres où l'on cultive les Sciences & les beaux Arts. En France il y a toutes sortes d'Academies établies par lettres patentes : l'Academie des Sciences, pour cultiver la Physique, la Chymie, & les Mathematiques : l'Academie Françoise, pour la pureté de la Langue : l'Academie d'Architecture, pour les bastimens. L'Academie de Peinture est une belle école de Peintres & de Sculpteurs. Et l'Academie de Musique est établie pour les Opera. Il y en a même d'établies dans les villes particulieres, comme à Arles, à Soissons, à Nismes, &c. Il y en a aussi dans la plus-part des villes d'Italie, dont les noms sont curieux à cause de leur bisarrerie. A Siene on appelle les Academiciens, Intronati : à Florence, Della Crusca : à Rome, Humoristi, Lyncei, Fantastici : à Boulogne, Otiosi : à Gennes, Addormentati : à Padouë, Ricovrati, & Orditi : à Vincenze, Olympici : à Parme, Innominati : à Milan, Nascosti : à Naples, Ardenti : à Mantouë, Invaghiti : à Pavie, Affidati : à Cesene, Offuscati : à Fabriano, Disuniti : à Fayence, Filoponi : à Ancone, Caliginosi : à Rimini, Adagiati : à Cita del Castello, Assorditi : à Peruse, Insensati : à Ferme, Raffrontati : à Macerata, Catenati : à Viterbe, Ostinati : à Alexandrie, Immobili : à Bresse, Occulti : à Trevise, Perseveranti : à Verone, Filarmonici : à Cortone, Humorosi : à Luques, Oscuri. Mr. Pelisson en a donné ce catalogue dans son Histoire de l'Academie.
 
Il y a encore à Florence une Academie de Physique nommée d'Acimento, où l'on fait plusieurs experiences physiques & astronomiques. Elle a été établie par Laurens de Medicis, & est souvent citée par Francisco Redi Medecin. On a depuis peu établi à Venise une Academie de Sçavans ; une autre à Dublin, une autre à Oxfort, qui travaillent à l'avancement des Sciences. Il y a eu une Academie en Allemagne établie sous le titre d'Academie des Curieux des secrets de la Nature. Dans le St. Empire Romain l'Empereur luy donna sa protection en 1670. Elle fut établie dés 1652. par le Sieur Bauch Medecin. Mais la plus fameuse de toutes les Academies est celle qui est établie à Londres sous le nom de Societé Royale d'Angleterre, qui est composée de plusieurs Sçavans de qualité qui nous ont fait voir plusieurs beaux ouvrages, & dont on a veu aussi d'excellens Journaux.
 
Quelques-uns derivent ce mot de Cadmus Phenicien, parce qu'il fut le premier instaurateur des Lettres. Mais sa vraye origine vient d'Academus, nom propre d'un bourgeois d'Athenes, dont la maison servit à enseigner la Philosophie en cette ville-là. C'est dans cette maison où nasquit Platon, & où plusieurs Philosophes enseignerent depuis, qui furent nommés Academiques.
 
ACADEMIE, se dit aussi des maisons des Escuyers où la Noblesse apprend à monter à cheval, & les autres exercices qui luy conviennent. Au sortir du College on a mis ce Gentilhomme à l'Academie. Guy Allard dit que Pluvinel est le premier qui a étably en France des Academies pour apprendre à monter à cheval. Il étoit du Dauphiné.
 
ACADEMIE, se dit abusivement du berlan, ou des lieux publics où l'on reçoit toutes sortes de personnes à joüer aux dez & aux cartes, ou à d'autres jeux deffendus. Les Juges de Police sont obligés de veiller à ce qu'on ne tienne point des Academies de jeu.
Le mot du jour Mème Mème

Devenu incontournable dans la culture populaire numérique, le mot mème fait désormais intégralement partie de notre vie sur les réseaux sociaux, dans...

Albin Wagener 19/05/2021