accoster

 

définitions

accoster ​​​ verbe transitif

Aborder (qqn) de façon cavalière. Être accosté par un inconnu.
(bateau) Se mettre bord à bord avec (le quai, un autre bateau). Le navire accoste le quai. —  sans complément Le navire vient d'accoster.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'accoste

tu accostes

il accoste / elle accoste

nous accostons

vous accostez

ils accostent / elles accostent

imparfait

j'accostais

tu accostais

il accostait / elle accostait

nous accostions

vous accostiez

ils accostaient / elles accostaient

passé simple

j'accostai

tu accostas

il accosta / elle accosta

nous accostâmes

vous accostâtes

ils accostèrent / elles accostèrent

futur simple

j'accosterai

tu accosteras

il accostera / elle accostera

nous accosterons

vous accosterez

ils accosteront / elles accosteront

 

synonymes

accoster verbe transitif

aborder, approcher, draguer (familier), racoler (familier)

se ranger contre, aborder, arriver à, afflanquer (rare), [sans complément] atterrir, toucher terre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tel était l'ordre du commandant – ordre qui fut envoyé dans la batterie, au moment où les deux bricks venaient de l'accoster.Jules Verne (1828-1905)
Que de fois il m'a semblé le voir se heurter aux roches, accoster la crique, s'arrêter dans quelque excavation...Jules Verne (1828-1905)
Cependant je ne connaissais plus mon chemin, et je ne savais de quel côté tourner, lorsque plusieurs personnes ont quitté la table et la danse, et sont venues m'accoster.Charles Nodier (1780-1844)
Les dispositions actuelles permettent également à un navire en danger d'accoster dans un port autre que celui prescrit, tant qu'il n'y débarque pas sa cargaison.Europarl
Le rapporteur a très justement souligné l'importance de cette directive, mais aussi l'importance d'une réglementation pour les navires qui transitent dans nos eaux sans accoster dans un port européen.Europarl
Quand le marin veut atteindre, accoster telle île ou telle embarcation, il donne des coups d'aviron répétés, – égaux, mesurés, cadencés, et d'autant plus puissants qu'ils sont toujours les mêmes.Alphonse Karr (1808-1890)
Je me détournai avec indignation ; mais aussitôt j'entendis des cris de surprise, des exclamations joyeuses, et la barque, virant de bord, vint accoster la nôtre.Judith Gautier (1845-1917)
Il arrivait toutefois fréquemment au mari, d'accoster la bonne et son fils dans leur promenade et d'exprimer un vif désir d'avoir l'enfant chez lui pour un ou deux jours.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Chassé d'abord par le brick anglais, il a reviré de bord du moment où celui-ci a renoncé à le poursuivre pour accoster le trois-mâts.Édouard Corbière (1793-1875)
Tout le monde fut bien pour moi, mais tout le monde me disait aussi que trois mois auparavant on n'aurait pas osé m'accoster.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Des foules en pèlerinage, des théories pérégrinantes d'artistes, seraient venues de loin pour accoster le miracle et s'ébaubir du phénomène.Fernand Kolney (1868-1930)
Là était établi un quai d'embarquement que les navires peuvent accoster pour y prendre charge.Jules Verne (1828-1905)
L'embarcation était devenue invisible, soit que l'ombre la dérobât aux regards, soit qu'elle traversât le fleuve pour accoster en quelque point de la rive gauche.Jules Verne (1828-1905)
Le canal fut aisément traversé, et la pirogue vint accoster le rivage opposé de l'îlot.Jules Verne (1828-1905)
Ils avaient jeté l'ancre à une courte distance de l'île, et il était évident que, le lendemain, au moyen de leurs canots, ils comptaient accoster le rivage !Jules Verne (1828-1905)
Le lendemain, il en vint un beaucoup plus grand nombre qui ne firent aucune difficulté d'accoster le navire.Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811)
Tout à coup, un canot qui descendait le fleuve émergea de la brume, et vint accoster en face du cabaret.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Thibaud se hâta de l'accoster, le plus poliment qu'il put, et lui offrit son bras, pour la reconduire chez elle.Charles Nodier (1780-1844)
Elle s'est laissé accoster par la fortune comme par un passant, – quelqu'un qui monte, qu'on accepte, qui s'en va et qu'on oublie.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Des indigènes, noirs, à la tête laineuse, entièrement nus, parurent sur le rivage et s'enfuirent avant que le canot pût accoster.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCOSTER » v. act.

Entrer en discours avec une personne inconnuë, pour luy apprendre, ou sçavoir d'elle quelque chose, ou pour noüer amitié avec elle. Il est allé hardiment accoster cette femme, luy demander son logis.
 
ACCOSTER, signifie aussi, Avoir hantise, familiarité avec quelqu'un. Il ne se faut point accoster à Paris que d'honnestes gens, que de personnes qu'on connoist bien.
 
ACCOSTÉ, ÉE. part. pass. & adj. En ces mots l's se prononce.
 
ACCOSTER. en termes de Marine, l's ne se prononce point, c'est Approcher une chose d'une autre. On le dit des huniers & des perroquets, quand on fait toucher les coins ou pointes des uns & des autres aux poulies destinées à cet usage. On dit à un petit vaisseau pour le faire approcher d'un plus grand, Accoste à bord.
 
Ces mots viennent du Latin costa, Coste.
 
ACCOSTÉ, en termes de Blason, se dit des pieces qui sont posées à costé d'une autre piece de l'Escu. Le Preste-Jean d'Ethiopie porte, D'argent à une croix haussée de gueules, chargée d'un Crucifix, accostée de deux fouëts de cordes emmanchez d'azur. Icy l's ne se prononce point. Il se dit particulierement des pals, bandes, & autres pieces de longueur qui ont d'autres pieces à leurs costez, & couchées dans le même sens.

Définition de « ACOSTER » v. act.

l's ne se prononce point. Appuyer en mettant quelque chose à costé d'une autre qui la soustienne. Il faut acoster ce coquemart, de peur qu'il ne tombe. il faut s'acoster contre la muraille, quand on n'a point de sieges.
 
ACOSTÉ, ÉE. part. pas. & adj.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020