s'accroupir

 

définitions

s'accroupir ​​​ verbe pronominal

S'asseoir les jambes repliées, sur ses talons. —  au participe passé En position accroupie.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je m'accroupis

tu t'accroupis

il s'accroupit / elle s'accroupit

nous nous accroupissons

vous vous accroupissez

ils s'accroupissent / elles s'accroupissent

imparfait

je m'accroupissais

tu t'accroupissais

il s'accroupissait / elle s'accroupissait

nous nous accroupissions

vous vous accroupissiez

ils s'accroupissaient / elles s'accroupissaient

passé simple

je m'accroupis

tu t'accroupis

il s'accroupit / elle s'accroupit

nous nous accroupîmes

vous vous accroupîtes

ils s'accroupirent / elles s'accroupirent

futur simple

je m'accroupirai

tu t'accroupiras

il s'accroupira / elle s'accroupira

nous nous accroupirons

vous vous accroupirez

ils s'accroupiront / elles s'accroupiront

 

synonymes

accroupir s' verbe pronominal

se baisser, se mettre, se tenir à croupetons, s'asseoir sur les talons

 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCROUPIR » v. act.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel, pour exprimer la posture de celuy qui abaisse son corps presque contre terre pour se cacher en quelque lieu bas ou estroit. On s'accroupit quand on veut lâcher ses excremens à la campagne. il y avoit une vieille qui étoit cachée & accroupie derriere un buisson, qui ouït tout leur entretien. c'est un faineant qui est toûjours accroupi au coin de la cheminée.
 
ACCROUPI, IE. Terme de Blason, qui se dit du lyon quand il est assis, & des autres animaux sauvages, comme lievres, lapins, &c. qui sont ordinairement en cette posture.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020