Email catcher

adulateur

définitions

adulateur ​​​ , adulatrice ​​​ nom et adjectif

littéraire Personne qui flatte bassement, courtisan servile. ➙ flagorneur.
adjectif rare Discours adulateur.

synonymes

adulateur, adulatrice nom

[littéraire] courtisan, flatteur, laudateur, louangeur, thuriféraire (littéraire), panégyriste (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La femme de cour, environnée d'un cercle d'adulateurs, a remplacé la châtelaine, mère et protectrice de ses paysans.Clarisse Bader (1840-1902)
L'opinion, légère, inique et intéressée, amnistie ses complices et ses adulateurs.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous vivons dans un temps où bien rarement la mesure est gardée entre l'hyperbole adulatrice et le dénigrement à outrance.Pierre Véron (1833-1900)
Les adulateurs ne manquaient pas.Georges Eekhoud (1854-1927)
Le commerce le passionnait, le commerce du luxe de la femme, où il entre une séduction, une possession lente par des paroles dorées et des regards adulateurs.Émile Zola (1840-1902)
Combien de phrases sublimes seront prodiguées à quelque petit prince avec une profusion adulatrice !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Voyant vides ses antichambres encombrées jadis de solliciteurs et d'adulateurs, il se mit à rire, et son rire était franc.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette promesse porte leur joie au comble : ils épuisent les formules adulatrices ; l'encens brûle devant l'horrible divinité !Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Tout pliait ; ses employés, ses fonctionnaires, ses dignitaires, n'offraient plus qu'une troupe d'adulateurs et de muets épiant ses moindres désirs.Joseph Fouché (1759-1820)
Et cependant il n'est pas de ces vils adulateurs qui se traînent à plat ventre autour du trône.Émile Gaboriau (1832-1873)
Voilà notre seul grief contre cette histoire : elle raconte admirablement, elle juge insuffisamment ; elle n'est pas rétributrice, elle est adulatrice.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il a souffert qu'on chantât en sa présence des couplets aussi injurieux pour son corps d'officiers que bassement adulateurs pour lui.Anatole France (1844-1924)
On lui a dit que la vertu des rois était la libéralité, la magnificence ; et les trésors des peuples ont été livrés aux mains des adulateurs.Volney (1757-1820)
Un murmure d'incrédulité adulatrice se fit entendre dans le groupe des courtisans.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ces exploits, quoique récents, étaient déjà anciens ; ils avaient fatigué les muses adulatrices, et ces vers, au moment de leur publication, formaient un anachronisme.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Si je blâme, je suis un censeur odieux : si je loue, un fade adulateur.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Mon mari, ayant ôté son faux nez et quitté les coulisses, vint me rejoindre au moment où je subissais cette crise au milieu d'un cercle d'adulateurs.René Boylesve (1867-1926)
Après avoir goûté quelques instants la douceur de ce repos, il se réveillait, étendait ses bras, bâillait, se frottait les yeux, et cherchait encore autour de lui ses adulateurs insipides.Denis Diderot (1713-1784)
Les vers à deux visages louaient le roi d'un côté, mordaient de l'autre les adulateurs ordinaires du prince.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On ne devient pas subitement d'un vil adulateur, d'un lâche courtisan, un héros de la liberté.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADULATEUR » s. m.

Celuy qui fait mestier de flatter toûjours. C'est un lâche adulateur, un perpetuel adulateur. Ce mot n'est gueres en usage qu'au pays Latin, & vient du Latin adulator, Flateur, qui vient du verbe Grec idulizo, qui signifie, Je flatte.
Le français des régions Millard ou flognarde ? Millard ou flognarde ?

Le millard – aussi orthographié milliard ou milhard – est une spécialité sucrée auvergnate qui consiste en une préparation à base de pâte à crêpes...

Mathieu Avanzi et Jean Mathat-Christol 28/10/2021