adverse

 

définitions

adverse ​​​ adjectif

Opposé, contraire. Le camp adverse. —  Droit La partie adverse, contre laquelle on plaide.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il nous y paya un déjeûner de prince, qui se prolongea jusqu'au souper, dont sa partie adverse fit les frais.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Le principe  - qui consiste à entendre la partie adverse - représente une des conditions préalables fondamentales à un véritable dialogue.Europarl
Mais il semblait frappé de stupeur dans les grandes crises, comme paralysé devant l'accomplissement des faits, impuissant dès lors à réagir contre la fortune, si elle lui devenait adverse.Émile Zola (1840-1902)
Devant une crise qui appelle des mesures urgentes, réalistes et pragmatiques, certains préfèrent accuser le camp adverse pour mieux faire oublier leurs propres turpitudes.Europarl
Cependant, se montrer complètement inflexible du côté européen n'entraînera pas nécessairement plus de flexibilité de la part de la partie adverse.Europarl
Présence qui ne peut pas se contempler, condamnée au spectacle adverse, et qui sent toutefois qu'elle compose toute cette nuit haletante, invinciblement orientée.Paul Valéry (1871-1945)
À plus forte raison lorsque l'on doute du respect des droits de la guerre par la partie adverse.Europarl
Mais je pense sincèrement que nous sommes cette fois sur la bonne voie pour retourner une situation adverse en une situation de gagnants.Europarl
Même si demain nous ne réglons pas cette question suite au refus de la partie adverse, je voudrais quand même que nous ayons des résultats.Europarl
Alors, rouler la partie adverse lui paraissait le premier des devoirs, presque une nécessité professionnelle.Georges Ohnet (1848-1918)
Or il ne semble pas que le processus de paix soit également en marche du côté adverse.Europarl
Hier, un vote aurait tout aussi bien pu avoir une issue favorable au point de vue adverse.Europarl
Le scénario macroéconomique adverse utilisé simule des conditions beaucoup plus rigoureuses que le scénario 2010.Europarl
Je n'entends point ici parler de ma partie adverse, qui pouvait avoir tort ou raison, mais de plusieurs personnes qui ont donné cette cause pour prétexte à leur propre inimitié............................ ......................................................................George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'avocat de la partie adverse eut beau jeu à démontrer sa folie subite, sa démence incoercible, son insanité dégoûtante, son aliénation redoutable.Alphonse Allais (1854-1905)
On est tenté de se demander si cette concession accordée à la partie adverse n'est pas une aimable plaisanterie.Alexandre Vinet (1797-1847)
On devient ce que l'on est, et cela sans même le vouloir et malgré toute volonté adverse.Remy de Gourmont (1858-1915)
Mais elle n'a même pas conservé de partisans dans l'école adverse, qui tient pour l'existence actuelle de l'écorce mince.Pierre Puiseux (1855-1928)
Jusqu'à présent il a gagné toutes mes causes ; ce qui fait singulièrement allonger la mine à mes confrères de la partie adverse, qui en sont généralement pour leurs frais d'éloquence.André Lemoyne (1822-1907)
Le conflit d’intérêt qui existe lorsque l’assureur en responsabilité civile propre ou celui de la partie adverse procède au règlement est évident.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ADVERSE » adj. f.

Terme de Palais. C'est la partie contre laquelle on est en procés. Voilà les deux parties adverses. On dit aussi, l'adverse fortune, pour dire, la mauvaise fortune.
 
On le dit figurément d'une personne qui n'en aime pas une autre, qui la dechire, ou la contredit par tout. Il ne faut pas prendre garde à ce qu'il dit d'une telle, c'est sa partie adverse.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020