agacement

définitions

agacement ​​​ nom masculin

Énervement mêlé d'impatience. Il eut un geste d'agacement.
Irritation, légère douleur.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous n'en avons pas, mais l'agacement du bruit de la maison, et les ennuis de notre vie, depuis tant de jours, nous ont délabré absolument l'estomac.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je prends acte de votre agacement en ce qui concerne votre assistant.Europarl
Il s'efforça de se rassurer, de dominer l'agacement que lui causait cette absence prévue pourtant dans ses calculs, comme une éventualité possible, probable même.Fernand Vandérem (1864-1939)
Chers collègues, je comprends votre agacement, mais le règlement l'autorise.Europarl
À la vérité, il y avait chez nous autre chose encore qu'une simple soif de scandale : il y avait de l'agacement, de l'irritation, de la lassitude.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Mais, aux premiers mots qu'elle prononça, le comte laissa voir un agacement peu ordinaire.Léon de Tinseau (1842-1921)
Et si l'on ajoute le caractère inaccessible de la directive, le fait qu'on doive y consacrer un temps fou, notre agacement est compréhensible.Europarl
Oui, tout cela est un peu minuscule, mais si vivant (jusqu'à l'agacement) et si logique !Remy de Gourmont (1858-1915)
Cette familiarité indiscrète le blessa au vif : il fut la proie tour à tour de la confusion et de l'agacement.Hector Bernier (1886-1947)
Elle en eût bien pleuré d'agacement et d'ennui.Romain Rolland (1866-1944)
L'agacement, la crispation continuelle de tout mon être, me rendent féroce.Georges Darien (1862-1921)
Certes il arrive que les gens, même ceux que nous aimons le mieux, se saturent de la tristesse ou de l'agacement qui émane de nous.Marcel Proust (1871-1922)
D'abord, cela n'avait été qu'un agacement ; puis, n'était devenu irritant, lancinant... précis, douloureux, presque physiquement ... !Maurice Level (1875-1926)
La fierté avec laquelle elle l'exhibait jusque-là, ainsi qu'un bel animal familier, se changea, devant les regards admiratifs dont le palace entier continuait à les entourer, en un insurmontable agacement.Victor Margueritte (1866-1942)
Une heure et demie d'agacement et de souffrance.Pierre Loti (1850-1923)
Mais pour moi ils se confondent l'un avec l'autre, et quand on en parle je ne puis m'empêcher d'éprouver un petit agacement facile à comprendre !Jules Claretie (1840-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AGACEMENT » subst. masc.

Incommodité, ou douleur qui vient aux dents par le moyen de quelques acides. L'agacement se fait plustost dans les gencives que dans les dents mêmes. Car si on frotte les gencives avec du vitriol, ou d'autres acides, il en vient le même effet. Dans un combat que fit faire le Duc de Savoye en 1421. d'un ours contre des dogues, le gouverneur luy frotta les dents avec du vitriol, ce qui luy causa un tel agacement, qu'il ne pût mordre les chiens.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020