exaspération

définitions

exaspération ​​​ nom féminin

vieux Aggravation, augmentation (d'un mal). —  littéraire L'exaspération d'un désir.
courant État de violente irritation. ➙ agacement, énervement. Il était au comble de l'exaspération.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors, le ressentiment la saisit ; un mélange de colère et d'épouvante se fit en elle ; la rage, la jalousie, l'envie, l'impuissance déterminèrent l'exaspération folle.Jean Aicard (1848-1921)
Ce point particulier n'était pas précis, pas utile et constitue une exaspération pour un pays qui cherche à se joindre à nous.Europarl
Sans doute une dure parole allait tomber de ses lèvres et mettre le comble à l'exaspération du favori, quand celui-ci le prévint et se retira à quelques pas.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il est toujours difficile de répondre à la douleur et à l'exaspération par des raisons politiques et des propositions rationnelles.Europarl
Les conflits de ces derniers jours sont l'aboutissement de l'exaspération et de l'impasse dans laquelle croupit la situation politique.Europarl
Voilà donc où nous en sommes avec cette infernale politique qui ne fait qu'exalter de part et d'autre l'exaspération !Marie Quinton (1854-1933)
Plusieurs des victimes de cette implacable sévérité se repentaient d'un amendement dont on ne leur tenait pas compte, et juraient, dans leur exaspération, de devenir des brigands fieffés.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Je dois dire que tant le rapport d'inspection que l'avis du rapporteur lui-même sont positifs, et que nous devrions les en remercier, tout en exprimant en même temps notre exaspération.Europarl
Avec l'aide du commissaire – et je lui rends hommage et je partage son exaspération – nous avons tenu des négociations alors que beaucoup étaient d'avis contraire.Europarl
Il est impossible que ce soit moi qui, par ma maladresse, par ma faute, te mette dans cet état d'exaspération folle.Hector Malot (1830-1907)
Cependant, je suis aussi opposé à toute exaspération des problèmes et il me semble que ce rapport court ce risque.Europarl
L'exaspération était si vive contre lui qu'il n'était pas sans danger de voyager sous son nom.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Les gens que j'attendais arrivèrent tard, sachant la nouvelle, et dans un état d'exaspération incroyable.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Des poursuites rigoureuses étaient exercées au moindre retard ; aussi l'exaspération des populations pressurées était arrivée à son comble.Jacques Fernay (1849-?)
Un grand quart d'heure encore, elle tourna, sans voir monter l'exaspération de l'enfant, qui blêmissait de contrainte et de doute.Émile Zola (1840-1902)
Le pessimisme et l'impureté, à leur dernier degré d'exaspération, c'est le satanisme, ou la luxure blasphématoire.Jules Lemaître (1853-1914)
Et la vue du toit de sa maison à moitié crevé par la chute de la cheminée, acheva de le jeter dans une exaspération folle.Émile Zola (1840-1902)
Ces rumeurs abominables accroissent l'agitation, les rassemblements augmentent, l'exaspération du peuple est à son comble.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'exaspération était telle que s'il y avait eu cinq cents sifflets, que s'il y en avait eu mille, il les aurait vendus.Albert Delpit (1849-1893)
De la crainte qu'il inspirait non moins que des ressentiments qu'il avait encourus, naquit l'exaspération qui s'empara de ses anciens vassaux.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020