amarrage

 

définitions

amarrage ​​​ nom masculin

Action, manière d'amarrer. —  Position de ce qui est amarré.
Assemblage dans l'espace d'engins spatiaux. ➙ arrimage.
 

synonymes

amarrage nom masculin

ancrage, arrimage, fixation, mouillage

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous considérons tous avec inquiétude l'amarrage prolongé – sept mois déjà – de la flotte communautaire qui pêchait dans les eaux de pêche marocaines.Europarl
On partit, après avoir soigneusement assuré l'amarrage de la pirogue.Jules Verne (1828-1905)
On les appelle bouées d'amarrage, par cette raison que les navires peuvent y nouer un cordage et attendre, en cet endroit, selon les besoins du service.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Enfin, le mécanicien se déclare satisfait et il amène sa locomotive à l'amarrage.Émile Pouget (1860-1931)
Toutefois, il s’agit là des caractéristiques de tous les services techniques nautiques, y compris les services d’amarrage.Europarl
Il ne bouge plus, et paraît se fatiguer moins par ce procédé d'amarrage.Gaston Tissandier (1843-1899)
Cet ensemble de madriers et de planches fut rattaché au moyen de lianes aussi solides que des ligaments de fer, ou tout au moins que des cordes d'amarrage.Jules Verne (1828-1905)
Par ailleurs, une partie de la population touchée par cet amarrage ne recevra jamais ces subventions.Europarl
La proposition dont nous traitons aujourd'hui comprend les services techniques nautiques (pilotage et amarrage) et les services de traitement des marchandises (manutention ou cargo handling).Europarl
Ce poste d'amarrage ne subit aucun changement définitif.Europarl
Ainsi, heureusement, l'amarrage de la flotte d'il y a cinq ans ne s'est pas reproduit.Europarl
Le pilote furieux la repoussa avec tant de rudesse qu'elle alla tomber sur une grosse chaîne d'amarrage et se meurtrit la face.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il suffisait qu'un pieu d'amarrage manquât pour qu'il ne fût plus question de la contrebande ni du contrebandier.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Elle a des quais disposés pour l'amarrage des navires, des rues garnies de trottoirs planchéiés, ni plus ni moins que les plages de nos grandes stations balnéaires.Jules Verne (1828-1905)
Dans un port, pour les mêmes raisons, il ne faut qu'un seul service de pilotage et un seul service d'amarrage.Europarl
C'est pourquoi, en ce qui concerne le pilotage, l'amarrage, dans tous ces domaines apparentés, des précautions spécifiques et spéciales sont prises, même dans le domaine de l'arrimage.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMARRAGE » s. m.

Terme de Marine. C'est l'ancrage ou le mouillage des vaisseaux. La science d'un Pilote est de bien faire ses amarrages, d'ancrer en bon lieu.
 
AMARRAGE, signifie aussi, l'endroit où deux grosses cordes, ou la même mise en double est liée par une petite.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020