amèrement

 

définitions

amèrement ​​​ adverbe

De manière amère.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je prends amèrement acte du fait que vous n'avez pas voulu être présent aujourd'hui et répondre à notre question.Europarl
La beauté de cette jeune fille lui fit amèrement sentir ce que la femme doit perdre de sa puissance et de son orgueil en perdant sa jeunesse.George Sand (1804-1876)
Je me jetai dans ses bras et je pleurai amèrement : il y avait si longtemps que je me contenais !George Sand (1804-1876)
Tout va mal dans le monde officiel : ceux qui le nient le sentent aussi profondément et plus amèrement que ceux qui l'affirment.George Sand (1804-1876)
Je regrette amèrement que certains députés, qui n’ont pas été impliqués dans le débat dès le départ, aient soudainement présenté de nombreux amendements pour saper ce rapport.Europarl
Vous m'avez si souvent raillé amèrement pour mon emportement révolutionnaire, que je ne sais pas si je puis compter sur votre discrétion.George Sand (1804-1876)
Je le regrette amèrement, précisément parce que ces secteurs ont une grande influence sur la diversité biologique.Europarl
Ses adieux furent si tendres, si pleins de respect et d'amitié, qu'ils réparèrent bien des négligences passées, qu'elle se reprochait amèrement.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Parry déplore amèrement les frais d'impression et de civilisation, et souhaite qu'il n'y ait point d'école ici à présent, excepté toutefois une école d'artillerie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Elle courut s'enfermer dans sa chambre ; là elle posa son front dans ses mains et pleura amèrement.Alfred de Musset (1810-1857)
Et plus loin, nous raillons amèrement la révolte du sceptique ; et plus loin, nous proclamons la nôtre.George Sand (1804-1876)
Le roi fronça le sourcil, car il voyait une raillerie sourire amèrement au fond des paroles de l'officier.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tous les deux regrettaient amèrement de s'être mis sans s'en douter dans une situation si périlleuse.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Elle sentit plus amèrement qu'elle ne l'avait encore fait que tout effort de sa part pour résister à la malédiction céleste était inutile.Alfred de Musset (1810-1857)
Elle pleura amèrement en rentrant chez elle ; puis elle fit défendre sa porte, et réfléchit à ce qu'elle avait à faire, résolue à n'en pas souffrir davantage.Alfred de Musset (1810-1857)
Sophie n'osait rien dire, mais elle pleura amèrement son pauvre chat, qu'elle aimait malgré ses défauts.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Je vous promets et vous jure de ne pas faire de sottises et de ne pas boire de champagne... sans me le reprocher amèrement !George Sand (1804-1876)
Nous regrettons amèrement que notre collègue député conservateur ne veuille pas rendre la charte des consommateurs obligatoire.Europarl
Il pleura amèrement, mais enfin il sécha ses larmes, et rentra avec une contrainte qui ne pouvait qu'augmenter son supplice.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
D'ailleurs, les gens seront amèrement déçus lorsqu'ils réaliseront que ce n'est pas ainsi que les choses fonctionnent.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMEREMENT » adv.

D'une maniere amere & douloureuse. Saint Pierre pleura amerement sa faute d'avoir renié son maistre.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020