Email catcher

péniblement

Définition

Définition de péniblement ​​​ adverbe

Avec peine, fatigue ou difficulté.
Avec douleur, souffrance. ➙ cruellement.
À peine, tout juste.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot péniblement

Tous deux, ils arrivèrent assez péniblement à une porte cachée dans la tenture.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le comte respira péniblement, la sueur coulait sur son front, l'angoisse serrait son cœur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Lampedusa se relevait alors péniblement des bombardements britanniques qui l'avaient anéantie en 1943.Géo, 05/09/2016, « Lampedusa, l'île de la consolation »
Il continua péniblement, de l'air d'un coupable qui fait des aveux.Émile Zola (1840-1902)
Certaines initiatives des autorités politiques peuvent également mettre à mal les dynamiques péniblement établies au niveau local.Négociations, 2008, Elise Féron (Cairn.info)
Lancée, la cagnotte démarre lentement et atteint péniblement 150 à 200 €.Ouest-France, 02/06/2019
Chacun traîne péniblement sa valise ou son sac, le choix des lits se fait par ordre d'arrivée, sans dispute.L'école des parents, 2011, Peggy Pircher (Cairn.info)
Nous nous attelons péniblement à édifier une pensée européenne.Europarl
Nous n'y étions arrivés, d'ailleurs, que lentement, péniblement...Octave Mirbeau (1848-1917)
Après cette première expérience, il enchaîne péniblement plusieurs films sans connaître de véritable succès.Ouest-France, 24/04/2021
Il reste longtemps tout entier absorbé par la conduite de sa machine, résistant péniblement aux trépidations du moteur et aux projections d'huile brûlante qui l'aveuglent.Le Temps des Médias, 2007, Luc Robène, Dominique Bodin (Cairn.info)
Après l'avoir péniblement déchiffré, ils le jettent, considérant qu'il s'agit d'un fatras inconséquent.Critique, 2021, Marc Cerisuelo, Yves Hersant, Lanwenn Huon (Cairn.info)
Alors que notre bateau se déhale péniblement parmi quelques risées asthmatiques, dans la chaleur étouffante de cette journée, l'eau a un goût amer.Ouest-France, 24/06/2021
Du monde, certaines rues péniblement empruntables dans l'après-midi et le début de soirée.Les temps modernes, 2011, Micheline B. Servin (Cairn.info)
Yvonne se dressa péniblement sur son séant et regarda avec attention autour d'elle.Ernest Capendu (1826-1868)
Libérée dix mois plus tôt, la ville remet péniblement en route ses activités portuaires, avec une flotte réduite de moitié.Ouest-France, 08/05/2015
Son groupe a d'ailleurs fini péniblement la phase aller et accroché le dernier strapontin pour la compétition avec 8 victoires pour 7 défaites.Ouest-France, Pierre LE GALL, 15/02/2018
Olga chercha péniblement quelques mots, puis elle se leva les joues brûlantes, les yeux pleins de feu.Henry Gréville (1842-1902)
Ils rendront, comme les autres, des copies totalement indigentes que le correcteur devra surnoter pour atteindre péniblement une moyenne inférieure à celle de l'année.L'enseignement philosophique, 2019, Julien Rodriguez (Cairn.info)
Ce mardi 9 mars 2021, à l'heure de la pause déjeuner, le thermomètre dépasse péniblement les 10 degrés.Ouest-France, Lionel CABIOCH, 11/03/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PENIBLEMENT adv.

D'une maniere penible. Dans les païs de montagnes & de marescages on voyage fort peniblement.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.