ameuter

 

définitions

ameuter ​​​ verbe transitif

Attrouper dans une intention de soulèvement ou de manifestation hostile. Ameuter la foule. —  Alerter, inquiéter (un groupe de personnes). Ses cris ont ameuté tout le quartier.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ameute

tu ameutes

il ameute / elle ameute

nous ameutons

vous ameutez

ils ameutent / elles ameutent

imparfait

j'ameutais

tu ameutais

il ameutait / elle ameutait

nous ameutions

vous ameutiez

ils ameutaient / elles ameutaient

passé simple

j'ameutai

tu ameutas

il ameuta / elle ameuta

nous ameutâmes

vous ameutâtes

ils ameutèrent / elles ameutèrent

futur simple

j'ameuterai

tu ameuteras

il ameutera / elle ameutera

nous ameuterons

vous ameuterez

ils ameuteront / elles ameuteront

 

synonymes

s'ameuter verbe pronominal

se rassembler, s'attrouper, se grouper, se masser

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dorénavant, de leurs maigres appointements, ils allaient soustraire de petites sommes pour tenir tête, et ameuter, un jour, l'opinion contre l'iniquité des juges.Paul Adam (1862-1920)
Tout était prétexte aux journaux pour ameuter les esprits contre le clergé.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Pour ameuter les sept péchés capitaux dans une conscience, il suffit d'une mûre au bout d'une haute branche.Émile Zola (1840-1902)
Plusieurs fois, on était parvenu à ameuter contre ces pauvres hères des populations entières.Oscar Méténier (1859-1913)
Celui qui marchait en tête de la colonne, un sergent, halait, au bout d'une corde, un roquet jaune dont la fureur eut tôt fait d'ameuter le quartier.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Hutin rêvait d'ameuter contre lui le rayon entier, de le chasser à force de mauvais vouloir et de vexations.Émile Zola (1840-1902)
Il serait opportun de mener une campagne d’information à l’échelon européen afin de mettre ce problème en exergue et d’ameuter l’opinion publique européenne.Europarl
Car, avant tout, il faut ne pas ameuter le pays tout entier contre la petite expédition.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Si j'appelle, il va ameuter le village et je serai assommé avant d'avoir pu dire d'où je viens...Maurice Level (1875-1926)
On voulait donc ameuter les mères, froisser les jeunes accouchées de la clientèle ?Émile Zola (1840-1902)
Je cours le risque d'ameuter les musiciens contre moi, mais je dirai toute ma pensée.Émile Zola (1840-1902)
D'abord, mes scènes se passent avant 1870, et je ne puis faire d'anachronisme, sans ameuter toute la critique.Émile Zola (1840-1902)
Toute la famille avait jeté des cris à ameuter le village, je n'en avais pas moins continué ma poursuite, couronnée, comme on le voit, d'un plein succès.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMEUTER » verb. act.

Assembler les chiens courans pour courir la beste. On ameute les jeunes chiens avec les vieux & exercés, pour les dresser.
 
AMEUTER, se dit figurément des personnes qu'on assemble pour faire du bruit, ou du mal à quelqu'un. Il a été rechercher tous les ennemis, tous les creanciers de cet homme, & il les a tous ameutés contre luy, il les a excités à le poursuivre. il y a dans les seditions des boutefeux, des gens qui ameutent le peuple, qui l'excitent à faire du bruit.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020