Email catcher

appeler

définitions

appeler ​​​ | ​​​ verbe transitif

S'adresser à (qqn) pour l'inviter à venir, à répondre. ➙ apostropher, interpeler ; appel. Appeler qqn au secours. sans complément Appeler (à l'aide, etc.).
Joindre (qqn) par téléphone. Je vous appellerai mardi.
Faire venir par un appel. ➙ convoquer, demander. Appeler le médecin.
Appeler l'ascenseur.
Appeler qqn à une fonction, le choisir, le désigner pour.
(choses) Demander, exiger, entraîner. ➙ réclamer. Le mensonge appelle le mensonge.
Appeler l'attention de qqn sur qqch. ➙ attirer.
Droit En appeler : faire appel d'un jugement devant une juridiction supérieure. au figuré En appeler à : s'en remettre à.
Informatique Faire fonctionner (un programme). Appeler un programme.
Donner un nom à (qqn ou qqch.). Ils ont appelé leur fille Hélène. ➙ nommer ; appellation. locution Appeler les choses par leur nom, ne pas atténuer la vérité en parlant. Appeler un chat* un chat.

s'appeler ​​​ | ​​​ verbe pronominal

Avoir pour nom. Je m'appelle Paul. familier Cela s'appelle parler, voilà un langage ferme et franc.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'appelle

tu appelles

il appelle / elle appelle

nous appelons

vous appelez

ils appellent / elles appellent

imparfait

j'appelais

tu appelais

il appelait / elle appelait

nous appelions

vous appeliez

ils appelaient / elles appelaient

passé simple

j'appelai

tu appelas

il appela / elle appela

nous appelâmes

vous appelâtes

ils appelèrent / elles appelèrent

futur simple

j'appellerai

tu appelleras

il appellera / elle appellera

nous appellerons

vous appellerez

ils appelleront / elles appelleront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils voulaient être mon père et ma mère, et je pris l'habitude, que j'ai toujours gardée, de les appeler ainsi.George Sand (1804-1876)
La victime est emmenée à une cabine téléphonique afin d'appeler un dépanneur.Ouest-France, Julien BELAUD, 10/05/2021
Mais pour ma part, je souhaiterais insister sur certains points du rapport qui me paraissent appeler une attention particulière.Europarl
Vous comprenez, vous êtes assez grand garçon pour savoir appeler quelqu'un.Émile Zola (1840-1902)
On peut appeler crise ou aventure le point extrême de l'émotion.Marcel Schwob (1867-1905)
Cette dernière propose d'appeler processus iconographique l'ensemble des opérations qui d'un espace à représenter conduisent à sa représentation en images dans un corpus géographique.Revue française de pédagogie, 2016, Jean-François Thémines (Cairn.info)
La copine prend son téléphone pour appeler la police, ce qui le met hors de lui.Ouest-France, Jean-Loïc GUERIN, 02/06/2021
Cette fermeture du trou sur le mot peur/père, c'est peut-être ce qu'on pourrait appeler une forclusion, mais que serait dès lors une forclusion écrite ?Journal français de psychiatrie, 2019, Elsa Caruelle-Quilin (Cairn.info)
L'actuel homme fort du pays se fait appeler tinga tinga, le bulldozer.Géo, 13/02/2020, « Tanzanie : au-delà des safaris, un pays méconnu »
Un jour, je manquai à cette habitude ; il me fit appeler.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Les mâles crient pour appeler les femelles et marquer leur territoire.Géo, 02/08/2021, « Pourquoi la grenouille chante (et comment la faire taire) ? »
En général, les banques communiquent à leurs clients un numéro à appeler pour faire opposition.Ça m'intéresse, 06/01/2022, « Comment faire opposition à sa carte bancaire ? »
Peut-on encore appeler vin un produit partiellement ou totalement désalcoolisé ?Ça m'intéresse, 01/01/2022, « Le vin sans alcool est-il vraiment du vin ? »
Or lorsqu'il s'agit de lever un doute qui porte sur l'expérience en général, il est clair qu'on ne saurait en appeler à l'expérience.Charles Secrétan (1815-1895)
Je suis de ceux qui considèrent qu'il faut appeler les choses par leur nom.Europarl
Je voudrais rappeler que cette proposition rationnalise le règlement sur ce que l'on appelle le deuxième instrument financier.Europarl
Si vous recevez ce courrier, il ne faut surtout pas appeler le numéro indiqué dans le message.Capital, 17/12/2021, « Attention à cette arnaque au chèque inflation »
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPELLER » v. act.

Nommer quelque chose, la designer. On ne doit pas appeller charitable celuy qui preste avec interest. cet homme est sincere, il appelle toutes les choses par leur nom. il l'a appellé par son nom & surnom. C'étoit une civilité à Rome d'appeller quelqu'un par son nom ; en France c'est une incivilité.
 
APPELLER, signifie aussi, Invoquer. Appeller Dieu à son aide, implorer son assistance. appeller ses voisins au secours. appeller un Medecin à son aide. appeller du conseil.
 
APPELLER, signifie encore, Obliger quelqu'un à s'approcher de quelque endroit. Appeller les domestiques. les Barbares furent appellés en Italie par la richesse du pays. les oiseaux s'appellent l'un l'autre par leurs chants & par leurs cris.
 
On dit en termes de Chasse, qu'un chien appelle en faux, quand il abboye & clatit où les perdrix ont été à la rencontre du fray de perdrix.
 
APPELLER, se dit figurément en Morale, en parlant des choses muettes qui nous advertissent ou nous excitent à faire quelque chose. Ce Gentilhomme est allé où l'honneur l'appelle. cette cloche nous appelle au Sermon. la trompette appelle les soldats au combat. plusieurs ont été appellés, mais il y en a peu d'eslûs. Dieu ne l'a pas appellé à cette profession. Dieu l'a appellé à luy pour rendre compte de ses actions.
 
APPELLER, signifie aussi, Nommer tout haut ceux qui doivent se trouver à quelque montre ou à quelque exercice, ou à quelque recepte, à quelque comparution. Ce soldat ne s'est point trouvé à la montre quand on appelloit. cet ouvrier n'a point respondu quand on l'a appellé, il sera picqué. ce rentier ne s'est point entendu appeller, il ne recevra rien aujourd'huy.
 
APPELLER, signifie aussi, Deffier, provoquer à un combat singulier. Autrefois les braves faisoient vanité de s'appeller en duel pour la moindre chose.
 
APPELLER, signifie quelquefois simplement, Surnommer : ce qui se dit principalement des surnoms qu'on donne aux hommes illustres en guerre, ou en science : comme, Alexandre qu'on appelle le Grand. Denis appellé le Tyran. Pierre d'Appone qu'on appelle le Conciliateur. Jacques Suisser qu'on appelle le Calculateur.
 
APPELLER, signifie aussi, Citer en jugement, en témoignage. On a mis sur la requeste, Soit partie appellée. on l'a assigné, appellé en témoignage. il a été appellé à trois briefs jours. il a fait appeller son garent.
 
APPELLER, se dit plus particulierement de la citation qui se fait en l'Audience, lors que la cause doit être plaidée. Laissez moy passer au Barreau, voilà qu'on appelle ma cause, elle a été appellée à tour de rolle.
 
APPELLER, signifie aussi, Assigner une partie devant un Juge superieur, quand on pretend qu'on a été mal jugé par un Juge inferieur ; reclamer son secours & sa protection. Cet innocent qu'on avoit condamné en appelle au tribunal de Dieu. il en a appellé à la Cour. On dit encore au Palais, Appeller en adherant, quand on appelle d'une seconde sentence renduë par le même Juge en execution de la premiere, au prejudice de l'instance pendante devant le Juge superieur.
 
On dit figurément & en discours familier, quand on reclame contre quelque proposition ou sentence que quelqu'un a avancée, qu'on en appelle. Vous dites que je suis obligé à vous donner à disner : j'en appelle. le Medecin croyoit que son malade devoit mourir, mais il en a appellé. on ne vous a fait payer que tant de cette marchandise ; c'est bon marché, il n'en faut point appeller.
 
On dit proverbialement, en parlant d'un homme qui ne fait rien de ce qu'on souhaitte, qu'il est comme le chien de Jean de Nivelle, qu'il s'enfuit quand on l'appelle. Voyez l'origine de ce proverbe au mot Jean. Le peuple dit aussi, Je ne m'enqueste, je m'appelle la Roche.
 
APPELLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022