Email catcher

amollir

définitions

amollir ​​​ verbe transitif

Rendre mou, moins ferme. ➙ ramollir. —  sans complément, au figuré La paresse amollit.

s'amollir ​​​ verbe pronominal

Devenir mou. La cire s'amollit à la chaleur. —  au figuré Il s'amollit dans l'oisiveté.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'amollis

tu amollis

il amollit / elle amollit

nous amollissons

vous amollissez

ils amollissent / elles amollissent

imparfait

j'amollissais

tu amollissais

il amollissait / elle amollissait

nous amollissions

vous amollissiez

ils amollissaient / elles amollissaient

passé simple

j'amollis

tu amollis

il amollit / elle amollit

nous amollîmes

vous amollîtes

ils amollirent / elles amollirent

futur simple

j'amollirai

tu amolliras

il amollira / elle amollira

nous amollirons

vous amollirez

ils amolliront / elles amolliront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qui nous sauvera, qui nous purifiera, qui amollira nos instincts sauvages ?George Sand (1804-1876)
Le goudron fondu dans les marmites, la résine amollie du sapin sentaient âcrement par-dessus l'odeur verte des bois frais.Marc Elder (1884-1933)
Page 435 : « amolisse » remplacé par « amollisse » (et n'amollisse l'ame).Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Autre erreur préjudiciable et qui amollit les courages.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
But héroïque, comme l'effort ; l'amour ici n'a rien d'amollissant ; la grâce de la femme, c'est sa force, sa taille colossale.Jules Michelet (1798-1874)
Les coursiers repus, on amollit au même feu le poisson des hommes, la viande cuite d'avance, ou le pemmican.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Elle le voyait dans cet état d'extrême tristesse, où, d'être plaint, amollit le cœur, l'ouvre tout entier.Paul Bourget (1852-1935)
Il voudrait haïr, et cependant une pitié vague amollit son cœur.Gustave Flaubert (1821-1880)
C'est cette vivacité que je voudrais dompter, amollir, plier à de nouvelles formes d'expression intellectuelle.Remy de Gourmont (1858-1915)
Alors tous ses nerfs se détendirent, ses muscles raidis s'amollirent, ses doigts s'entr'ouvrant lâchèrent la toile ; et il lui découvrit la face.Guy de Maupassant (1850-1893)
On se fait illusion quand on se les peint comme énervés par la chaleur, ou amollis par le libertinage.Volney (1757-1820)
Des torrents de pluie inondèrent les terres, et les amollirent sous les pieds des hommes et des chevaux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais il ne faut pas que ces pensées l'amollissent ; elle a besoin de tout son courage et de toutes ses forces pour mourir.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Une femme qui souffre, la plus humble, la plus laide, amollit toujours un vrai cœur d'homme, oui, c'est bien cela !Hector Bernier (1886-1947)
Ce manège avait pour résultat l'usure rapide de ses couvre-chefs : le bord s'amollissait, se cassait et bientôt lui pendait sur le front.Judith Gautier (1845-1917)
Cependant le dernier mot amollit l'affreuse tension des nerfs.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ils eussent craint d'amollir leurs enfants en les caressant.Anatole France (1844-1924)
En physiologiste, il sait que les nerfs de la bête de proie s'amollissent et qu'elle ne cesse de bondir que pour dormir.Hippolyte Taine (1828-1893)
Plus il cherche à se jouer innocemment, plus il se trouble et s'amollit.François de Fénelon (1651-1715)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMOLLIR » v. act.

Rendre moins dur. La chaleur amollit la cire, & seche la bouë. les cuirs passent entre les mains des Courroyeurs pour les amollir. on dit que le vin amollit les nerfs. un peu de pluye amollit la terre qui est trop seche.
 
AMOLLIR, se dit figurément en Morale, & signifie, Attendrir. Ce pere étoit dur & inexorable, mais son coeur s'est amolli par les larmes & les soûmissions de son fils. on tient que les delices de Capoüe amollirent Hannibal, & le courage de ses soldats.
 
AMOLLI, IE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 15/09/2021