Email catcher

amollir

définitions

amollir ​​​ verbe transitif

Rendre mou, moins ferme. ➙ ramollir. sans complément, au figuré La paresse amollit.

s'amollir ​​​ verbe pronominal

Devenir mou. La cire s'amollit à la chaleur. au figuré Il s'amollit dans l'oisiveté.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'amollis

tu amollis

il amollit / elle amollit

nous amollissons

vous amollissez

ils amollissent / elles amollissent

imparfait

j'amollissais

tu amollissais

il amollissait / elle amollissait

nous amollissions

vous amollissiez

ils amollissaient / elles amollissaient

passé simple

j'amollis

tu amollis

il amollit / elle amollit

nous amollîmes

vous amollîtes

ils amollirent / elles amollirent

futur simple

j'amollirai

tu amolliras

il amollira / elle amollira

nous amollirons

vous amollirez

ils amolliront / elles amolliront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est cette vivacité que je voudrais dompter, amollir, plier à de nouvelles formes d'expression intellectuelle.Remy de Gourmont (1858-1915)
Qui nous sauvera, qui nous purifiera, qui amollira nos instincts sauvages ?George Sand (1804-1876)
Loin de s'amollir dans cette régression, il en ressort plus grand et plus aguerri.Revue française de psychanalyse, 2015, Martine Girard (Cairn.info)
Ils eussent craint d'amollir leurs enfants en les caressant.Anatole France (1844-1924)
Ce point de vue se veut critique d'un système qui viserait à amollir le cerveau des consommateurs d'images.L'enseignement philosophique, 2015, Édouard Aujaleu (Cairn.info)
Jusqu'où peut-on montrer de la tendresse à ces enfants sans les amollir, les parents royaux peuvent-ils vraiment exercer leur rôle parental ?Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2005 (Cairn.info)
Des torrents de pluie inondèrent les terres, et les amollirent sous les pieds des hommes et des chevaux.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ainsi strictement auto-contrôlée, l'écriture gaulliste ne saurait s'amollir en complaisance autobiographique.Le Temps des Médias, 2014, Christian Le Bart (Cairn.info)
Ne faut-il pas plutôt faire confiance au temps pour amollir le khomeynisme ?Commentaire, 2007, Jacques Andreani, Guillaume Demuth, Marc Ullmann (Cairn.info)
Alors tous ses nerfs se détendirent, ses muscles raidis s'amollirent, ses doigts s'entr'ouvrant lâchèrent la toile ; et il lui découvrit la face.Guy de Maupassant (1850-1893)
Sa teneur en mucilage lui permet de relâcher, détendre, adoucir et amollir (crevasses, gerçures, problèmes de peau, piqûres d'insectes).Ça m'intéresse, 13/11/2020, « La consoude : utilisations, bienfaits et risques »
Ces populations sont entraînées dans une machine à amollir le discernement – et même le plaisir.La pensée de midi, 2005, Raphaël Liogier (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMOLLIR » v. act.

Rendre moins dur. La chaleur amollit la cire, & seche la bouë. les cuirs passent entre les mains des Courroyeurs pour les amollir. on dit que le vin amollit les nerfs. un peu de pluye amollit la terre qui est trop seche.
 
AMOLLIR, se dit figurément en Morale, & signifie, Attendrir. Ce pere étoit dur & inexorable, mais son coeur s'est amolli par les larmes & les soûmissions de son fils. on tient que les delices de Capoüe amollirent Hannibal, & le courage de ses soldats.
 
AMOLLI, IE. part. pass. & adj.
Drôles d'expressions Avoir un coup de foudre pour quelqu'un Avoir un coup de foudre pour quelqu'un

Le « coup de foudre » transpose dans le langage des émotions l’idée de percussion spectaculaire, subite et violente.

10/02/2022