aplati

 

définitions

aplati ​​​ , aplatie ​​​ adjectif

Dont la courbure ou la saillie est moins accentuée que dans l'état premier ou habituel. La Terre est aplatie aux pôles.
 

synonymes

aplati, aplatie adjectif

[nez] camard, camus, écrasé, épaté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leurs premiers mots, en montant à bord, furent pour demander à manger, et il n'y avait pas à s'y méprendre, car ils montraient leur ventre qui était extrêmement aplati.Jules Verne (1828-1905)
Comme la plupart des habitations des environs de la ville, elle est en bambou aplati et à doubles parois distancées d'un mètre et demi.Ernest Michel (1837-1896)
Pour son portefeuille aplati, elle lui donne un diamant faux, une dentelle éraillée, et qui sait ?Jules Michelet (1798-1874)
Maintenant, le ventre s'est aplati ; seulement, elle n'existe plus, elle n'a plus de jambes, tant elle est maigre ; et elle s'en va en sueurs continuelles...Émile Zola (1840-1902)
Et cette femme, à l'heure du collège, m'espionnait, le nez aplati contre la vitre, la bouche méchante, l'air ignoble – bien plus ignoble que les deux amoureux qui s'embrassaient en face.Jules Vallès (1832-1885)
Depuis que je me connais, je n'ai jamais eu qu'un désir : celui de le voir, celui-là même qui est là couché, celui qui est là aplati comme une bête immonde !Arthur de Gobineau (1816-1882)
Le président s'approcha de la vitre, et aperçut une sorte de sac aplati qui flottait extérieurement à quelques mètres du projectile.Jules Verne (1828-1905)
Un des grains de verre, près de la croix, était pulvérisé ; la croix elle-même, toute petite, en argent, avait un de ses bras replié et aplati.Émile Zola (1840-1902)
Lively tira sa mule, et en donna un coup sur le nez de l'eunuque, qui en demeura aplati.Denis Diderot (1713-1784)
Un sofa de soie cramoisie fut aplati sous la danse des hommes lestes, puis déchiré à la pointe des éperons.Paul Adam (1862-1920)
D'ailleurs, rien qu'à voir ses drôles d'yeux et son air aplati, je suis sûre aussi qu'il mentait !...Victor Margueritte (1866-1942)
Elles avaient le visage violemment tanné, le front étroit, fuyant en arrière, les joues creuses, aux pommettes saillantes, la bouche grande et le nez aplati.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'autre se recroquevillait, aplati comme sous une massue, non point pâle, mais couleur de brique et les yeux hors de la tête.Daniel Lesueur (1854-1921)
À cette époque, on voit flotter, immobile sur le miel, un corpuscule d'un blanc laiteux, ovalaire, aplati et d'une paire de millimètres de longueur.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
C'est une espèce de coquillage bivalve ayant la forme et la grosseur d'un œuf de pigeon un peu aplati.Henry de Graffigny (1863-1934)
Leur disque aplati se compose de lames cartilagineuses transversales mobiles, entre lesquelles l'animal peut opérer le vide, ce qui lui permet d'adhérer aux objets à la façon d'une ventouse.Jules Verne (1828-1905)
Le toit aplati est environné d'un parapet dont les pierres portent une inscription en caractères cufiques.Édouard Charton (1807-1890)
De taille ordinaire, de teint cuivré, leurs yeux sont petits, noirs et vifs, leur nez un peu aplati, leurs lèvres épaisses, ce qui leur donne une expression de férocité bestiale.Jules Verne (1828-1905)
Cette charge n'est pas commode, son corps ballotte dans son habit bleu qui est trop large ; son chapeau à pompon rouge est aplati comme un chapeau d'arlequin.Jacques Fricasse (1732-1802)
Puis, comme il restait aplati sur son oreiller, elle fila, ne trouvant pas un mot, n'ayant malheureusement rien dans la poche pour le soulager.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Sous toutes les coutures De fil en aiguille De fil en aiguille

Expression née à la fin du XIIIe siècle qui signifie, de manière figurée, « en passant insensiblement d’une chose à l’autre ».

Marcelle Ratafia 28/01/2021