épate

 

définitions

épate ​​​ nom féminin

familier Action d'épater, de chercher à impressionner. ➙ bluff, chiqué.

épaté ​​​ , épatée ​​​ adjectif

Élargi à la base. Nez épaté, court et large. ➙ aplati, camus.
 

synonymes

épate nom féminin

ostentation, bluff, chiqué (familier), esbroufe (familier), frime (familier)

à l'épate

au bluff, à l'esbroufe (familier)

épaté, épatée adjectif

impressionné, ahuri, ébahi, époustouflé, étonné, stupéfait, surpris, scié (familier), soufflé (familier)

camus, aplati, écrasé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « épate »

Ce nez s'épate volontiers à la base, s'alourdit à la pointe extrême, et ; ce n'est, pas joli, pas du tout gracieux.Hector Bernier (1886-1947)
Écris-nous si tu as fait de l'épate avec ton costume.George Sand (1804-1876)

Exemples de « épaté »

Je l'ai vu épaté par des personnes que vous n'imaginez pas, par de braves idiotes dont on n'aurait jamais voulu dans notre petit clan.Marcel Proust (1871-1922)
Un nez épaté et aplati, surmontait sa bouche, démesurément fendue, comme celle d'un animal carnassier.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Ses yeux troubles, obliquant vers les tempes, étaient couleur de vert-de-gris ; son nez énorme, spongieux, épaté, s'appliquait sur sa face comme un panaris.Adolphe Retté (1863-1930)
Un peu épaté par le redoutable aspect de science que la plupart des sociologues savent distribuer autour d'eux, je me semblai encore plus ignorant que je ne le suis.Charles Péguy (1873-1914)
Ils passèrent, lourdement, leur nez épaté bien en l'air, suivant ainsi la direction de leurs regards qui de la sorte évitaient les nôtres.Amédée Delorme (1850-1936)
Alors, il est tellement épaté, ce pauvre animal, qu'il se laisse approcher aussi facilement que le ferait un gigot de mouton aux haricots.Alphonse Allais (1854-1905)
Ces sauvages avaient le teint basané, les pommettes saillantes, le nez fortement épaté, les narines d'une largeur énorme, la chevelure laineuse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Que de fois ne serra-t-il point ses lèvres l'une contre l'autre, afin de ne pas avoir l'air d'offenser son interlocuteur épaté !Comte de Lautréamont (1846-1870)
Sur ces îles et îlots, rien que de noirs indigènes aux formes athlétiques, à la chevelure laineuse, teinte en rouge, à la peau luisante, au nez gros, non épaté.Jules Verne (1828-1905)
Mais où sont ses cicatrices, son nez épaté, ses sourcils en broussailles ?Alphonse Aulard (1849-1928)
Le doigt de derrière est également très-épaté, et ne peut absolument pas se tourner en avant, comme on le dit de plusieurs autres espèces du même genre.François Levaillant (1753-1824)
Le nez était démesurément épaté ; la bouche, entourée de lèvres extraordinairement épaisses, lorsqu'elle parlait rejoignait presque ses oreilles, en somme, une physionomie féminine très peu sympathique.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Dessinateur au gros et épaté contour roussâtre, qu'on dirait une cernée faite par la pourriture du papier.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Une bouche énorme, un nez épaté, des joues vermillonnées, de petits yeux noirs, vifs et spirituels, complétaient l'ensemble de sa figure.Ernest Capendu (1826-1868)
Il avait la tête de forme ronde, l'angle facial d'environ quatre-vingts degrés, le nez épaté, le front peu fuyant.Jules Verne (1828-1905)
Court de taille et large de poitrine, il avait la tête grosse, les yeux petits et enfoncés, la barbe rare, le nez épaté, le teint presque noir.Amédée Thierry (1797-1873)
S'il me voyait, ce soir, dans la maison où je vais, serait-il épaté, le vieux !Guy de Maupassant (1850-1893)
Ses cheveux crépus, son teint presque noir, son nez épaté, ses lèvres épaisses, une longueur peu ordinaire des bras, le classaient immédiatement parmi les naturels de l'intérieur.Jules Verne (1828-1905)
Cétait un vieux célibataire, au teint jaune et bistré, avec cheveux plats, nez épaté, bouche grande et grosses dents, longue lévite noire et les souliers bronzés.Frédéric Mistral (1830-1914)
Les socles ordinaires ont quelque chose de massif et d'épaté qui ôte de la légèreté aux figures qu'ils supportent.Théophile Gautier (1811-1872)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020