apologiste

 

définitions

apologiste ​​​ nom

Auteur, personne qui fait l'apologie de qqn, d'une doctrine.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce qui n'est pas loyal, c'est de dissimuler le cahier des charges, c'est de se faire l'apologiste de ce qu'on ignore.Ernest Renan (1823-1892)
La pédagogie, inspirée par la sociologie, ne risque donc pas de se faire l'apologiste d'un système aventureux, ou de conseiller une mécanisation de l'enfant, qui contrarierait son développement spontané.Émile Durkheim (1858-1917)
Si le pangermanisme était triomphant, l'ancien apologiste de la guerre parlerait un langage tout différent.Jean Massart (1865-1925)
C'est ici que la tâche de l'apologiste devient plus facile.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Dans l'ordre politique, après avoir parfois résisté jusqu'à l'héroïsme, aux passions mondaines, elle leur a souvent cédé, complu même au point de s'en faire l'instrument doctrinal et l'apologiste sophistique.Charles de Rémusat (1797-1875)
Une autre voix, que je reconnus encore pour une voix mâle, se joignit bientôt à celle de mon premier apologiste ; elle n'exprimait pas des sentimens moins favorables pour moi.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Napoléon est beaucoup plus grand dans le livre de son « détracteur » que dans celui de son apologiste.Jules Lemaître (1853-1914)
On lui reprochera d'humilier la raison et de décourâger l'effort, comme s'il se faisait l'apologiste systématique de ce qui est, et restait indifférent à ce qui doit être.Émile Durkheim (1858-1917)
Et puis, vous le savez, j'ai de tout temps été l'apologiste des passions fortes ; elles seules m'émeuvent.Denis Diderot (1713-1784)
De la première partie, je vous ai donné quelque idée en recherchant le degré de foi du brillant apologiste.Jules Lemaître (1853-1914)
Napoléon n'est d'ailleurs pas toujours embelli par les révélations de ce nouveau témoin, tant a été grande la bonne foi de son naïf apologiste.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Mais ce rôle de mère dont elle a semblé s'acquitter avec un si indifférent égoïsme, ne lui permettra guère, croyons-nous, de rencontrer, parmi les historiens, d'apologiste convaincu.Claude-François de Méneval (1778-1850)
C'est elle qui se chargera de contredire partout son apologiste par ses propres lettres dont je me sers.Jules Michelet (1798-1874)
Cependant ce même apologiste et tous les autres avec lui, demeurent accablés sous le poids de tant de témoignages qu'ils ne songent ni à infirmer ni à détruire.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOLOGISTE » subst. masc.

Celuy qui escrit une apologie. François Ogier a été l'Apologiste de Balzac.
Le français des régions Tartiflette Tartiflette

Cette spécialité à base de pomme de terre et de reblochon, qui réchauffe les âmes en hiver, est une spécialité emblématique des Alpes françaises, et plus spécialement des Pays de Savoie, où est produit le reblochon (AOC).

03/12/2020