Email catcher

apologiste

définitions

apologiste ​​​ nom

Auteur, personne qui fait l'apologie de qqn, d'une doctrine.

synonymes

apologiste nom

défenseur, apôtre, avocat

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voilà pourtant les hommes et les temps dont quelques insensés ont osé se faire les apologistes !Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Annius y eut aussi des apologistes et des soutiens.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Les apologistes de la société répètent sans cesse qu'il y a de grandes choses à faire dans le monde.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Ce sont des apologistes et non pas des chercheurs.Hippolyte Taine (1828-1893)
Incidemment, les mêmes apologistes font valoir l'impression moralisante de ces fougueuses vindictes de l'emportement populaire.Louis Mullem (1836-1908)
Complices de mes fautes, ils s'en faisaient aussi les apologistes en face de ma conscience.Marcel Proust (1871-1922)
Ce qui n'est pas loyal, c'est de dissimuler le cahier des charges, c'est de se faire l'apologiste de ce qu'on ignore.Ernest Renan (1823-1892)
Napoléon est beaucoup plus grand dans le livre de son « détracteur » que dans celui de son apologiste.Jules Lemaître (1853-1914)
Napoléon n'est d'ailleurs pas toujours embelli par les révélations de ce nouveau témoin, tant a été grande la bonne foi de son naïf apologiste.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Et puis, vous le savez, j'ai de tout temps été l'apologiste des passions fortes ; elles seules m'émeuvent.Denis Diderot (1713-1784)
Croirait-on que cette action abominable trouva des apologistes, et que des jurisconsultes firent des dissertations pour la justifier ?Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
C'est elle qui se chargera de contredire partout son apologiste par ses propres lettres dont je me sers.Jules Michelet (1798-1874)
Les démonstrations des apologistes primitifs du christianisme reposent sur de très-pauvres arguments.Ernest Renan (1823-1892)
On cherchait des accusateurs, on ne trouve que des apologistes.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
On a fait grand bruit de cet incident dont les apologistes ont essayé de tirer parti.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Cela dénote tout simplement chez lui une intelligence médiocre, quoi qu'en aient dit ses apologistes.Ernest Hamel (1826-1898)
Si le pangermanisme était triomphant, l'ancien apologiste de la guerre parlerait un langage tout différent.Jean Massart (1865-1925)
Il poursuivit son adversaire, disent ses apologistes, avec son invincible vigueur.Charles de Rémusat (1797-1875)
C'est ici que la tâche de l'apologiste devient plus facile.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Mais ces horreurs eurent aussi parmi eux des apologistes.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOLOGISTE » subst. masc.

Celuy qui escrit une apologie. François Ogier a été l'Apologiste de Balzac.
Vidéos Parler comme jamais, le livre Parler comme jamais, le livre

Découvrez dans cette vidéo à plusieurs voix le livre Parler comme jamais, par Laélia Véron et Maria Candea !

Laélia Véron et Maria Candea 28/10/2021