apothéose

 

définitions

apothéose ​​​ nom féminin

didactique Déification des empereurs romains, des héros après leur mort.
Honneurs extraordinaires rendus à qqn.
au figuré Le plus haut degré. —  Partie la plus brillante (d'une manifestation). Ce concert a été l'apothéose du festival.
 

synonymes

apothéose nom féminin

consécration, couronnement, glorification, triomphe

apogée, comble, sommet, summum, [d'un spectacle] bouquet, clou

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle ne l'en aima que davantage, séduite, émue, extasiée par cette gloire de l'eau colorée, cette apothéose des cristaux luisants.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est depuis quelques années seulement que ses concitoyens se sont décidés, non sans efforts, à célébrer son apothéose.Victor Hugo (1802-1885)
Un véritable effet d'apothéose, avec ces jeux de lumière, cette transfiguration lumineuse des choses, cette gloire du couchant, ce ciel d'or, tout craquant d'artifices.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Gautier a eu son apothéose ; grâce à une souscription, un monument est consacré à sa mémoire.Louis Nicolardot (1822-1888)
Le printemps ne s'est pas seulement souvenu ; il a franchi d'un bond les marches de l'apothéose et couru vers sa splendeur comme un astre vers le zénith.Armand Silvestre (1837-1901)
L'orchestre s'anime peu à peu, et arrive à une sorte d'apothéose rayonnante, dorée comme le soleil, qui transporte l'auditeur dans des mondes inconnus.Champfleury (1821-1889)
N'était-il pas le jeune souverain reconnu, acclamé, du royaume de l'air, sur ce char triomphal qu'il semblait conduire vers quelque apothéose ?Michel Corday (1869-1937)
Enfin le premier chœur reparaît pour s'achever dans une courte et belle apothéose, avec l'intervention des harpes.Georges Bizet (1838-1875) et Hugues Imbert (1842-1905)
Il veut aussi, avec toute l'ardeur de son ambition poétique, faire de son œuvre une apothéose de la femme qu'il a aimée, et s'éterniser avec elle.Marie d'Agoult (1805-1876)
On ne sait qui, le premier, prononça le mot « apothéose », mais tout de suite ce mot fut dans toutes les bouches et dans toutes les pensées.Victor Hugo (1802-1885)
Weimar ne le pleura pas comme un mortel, mais lui fit une apothéose comme à un immortel.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il n'y a guère d'autre ville au monde, qui arrive à se magnifier ainsi, dans les lointains et les éclairages propices, pour produire tout à coup grand spectacle et apothéose.Pierre Loti (1850-1923)
Aux hommages universels, qui changent ces funérailles en apothéose, notre famille littéraire apporte son pieux et respectueux souvenir.Victor Hugo (1802-1885)
C'est une apothéose en règle, la divinité excuse la marquise, les cornes de l'époux trompé se changent en couronne triomphale.Émile Gaboriau (1832-1873)
On aurait cru assister à l'apothéose d'un confesseur de la foi ravi dans l'invisible chœur des anges.Georges Eekhoud (1854-1927)
C'est en vain qu'il avait cousu à la pièce, complète en trois actes (et plus forte ainsi), deux actes qui font une autre pièce pour l'apothéose du roi.Jules Michelet (1798-1874)
Ce n'est plus une suite de montagnes et de terrains, c'est le décor solennel et l'apothéose des souvenirs qui s'élèvent de cette plaine.Auguste Angellier (1848-1911)
Pas un bruit, pas un souffle pour troubler l'atmosphère de prédestination, le silence de gestation, le crépuscule d'apothéose.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Tout cela restait pour elle, jusqu'à présent, comme une épopée vague, ou des figurants de théâtre représentent les combattants, et où tout se termine au cinquième acte par une apothéose !Albert Delpit (1849-1893)
Le soleil couchant allumait un ciel d'apothéose quand le bateau stoppa, à la station dernière.Judith Gautier (1845-1917)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APOTHEOSE » subst. fem.

Ceremonie Payenne que faisoient les Idolatres pour mettre leurs Empereurs au rang des Dieux ; aprés quoy ils leur dressoient des temples & des autels. Seneque se moque agreablement de l'Apotheose de Claudius. Tibere proposa au Senat l'Apotheose de Jesus-Christ, comme le rapportent Eusebe, Tertullien, & St. Chrysostome. Ce mot vient de la preposition apo, & de theos, Deus.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020