Email catcher

apothéose

Définition

Définition de apothéose ​​​ nom féminin

didactique Déification des empereurs romains, des héros après leur mort.
Honneurs extraordinaires rendus à qqn.
au figuré Le plus haut degré. Partie la plus brillante (d'une manifestation). Ce concert a été l'apothéose du festival.

Synonymes

Synonymes de apothéose nom féminin

consécration, couronnement, glorification, triomphe

apogée, comble, sommet, summum, [d'un spectacle] bouquet, clou

Exemples

Phrases avec le mot apothéose

C'est comme une espèce d'apothéose pour le spectateur.Jules Verne (1828-1905)
Cette dénégation du pouvoir, qui le rend invisible, aphone, alogal, est présentée comme l'apothéose de la démocratie.Revue du Mauss, 2005, Alain Caillé (Cairn.info)
Dans notre longue litanie des horreurs passées, nous ne retenons malheureusement que les calamités et jamais les apothéoses.Commentaire, 2017, Pascal Bruckner (Cairn.info)
Le périple touche à sa fin et se refermera en apothéose en s'engouffrant dans le cœur de la ville monde.Ouest-France, Olivier CLERC, 01/07/2017
Elle ne l'en aima que davantage, séduite, émue, extasiée par cette gloire de l'eau colorée, cette apothéose des cristaux luisants.Guy de Maupassant (1850-1893)
Pour les plus jeunes, à la ferme des chèvres et des alpagas, c'est l'apothéose quand on leur mange le pop-corn dans la main.Ouest-France, Sylvie RIBOT, 20/05/2021
Ce qui n'est encore qu'une petite base navale devient d'ailleurs l'apothéose du voyage de l'impératrice en 1787.Hérodote, 2010, Kevin Limonier (Cairn.info)
Le soleil couchant allumait un ciel d'apothéose quand le bateau stoppa, à la station dernière.Judith Gautier (1845-1917)
En plein ciel, un oiseau qu'il reconnaît plane dans l'apothéose du couchant....Marcel Nadaud (1889-?)
L'étude de l'apothéose par les orchestres militaires réunis nous donna beaucoup plus de peine.Hector Berlioz (1803-1869)
Avant de participer à un nouveau chapitre du club, il veut terminer celui-ci en apothéose.Ouest-France, Antoine RAGUIN, 27/03/2021
L'apothéose de la canaille essaye d'avoir une compréhension des événements et dépasse les clichés sur les situations, à travers un certain nombre d'exemples.Ouest-France, 25/05/2016
Il promet un final en apothéose pour le spectacle, qui durera environ quinze minutes.Ouest-France, Pierre HAMON, 13/07/2021
Le demi-fond semble avantagé avec en apothéose vingt-cinq tours de piste.Ouest-France, 12/06/2020
Ils n'avaient pas profité d'une apothéose, brève mais capitale, en matière de reconnaissance.Revue historique, 2007, Guillaume Piketty (Cairn.info)
N'était-il pas le jeune souverain reconnu, acclamé, du royaume de l'air, sur ce char triomphal qu'il semblait conduire vers quelque apothéose ?Michel Corday (1869-1937)
La beauté sous-jacente de l'aventure solitaire s'inscrit dans l'incipit du chapitre qui déploie en apothéose l'explicit du précédent.Sigila, 2018, Lucette Petit (Cairn.info)
Dans les deux cas, la gauche se trouve projetée à l'avant-scène de l'apothéose ou du procès, selon le regard de l'analyste.Vingtième siècle, 2012 (Cairn.info)
Les vacances d'automne se sont terminées en apothéose pour les jeunes de l'accueil de loisirs sylvanais.Ouest-France, 03/11/2020
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de APOTHEOSE subst. fem.

Ceremonie Payenne que faisoient les Idolatres pour mettre leurs Empereurs au rang des Dieux ; aprés quoy ils leur dressoient des temples & des autels. Seneque se moque agreablement de l'Apotheose de Claudius. Tibere proposa au Senat l'Apotheose de Jesus-Christ, comme le rapportent Eusebe, Tertullien, & St. Chrysostome. Ce mot vient de la preposition apo, & de theos, Deus.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine