Email catcher

triomphe

Définition

Définition de triomphe ​​​ nom masculin

Victoire éclatante à l'issue d'une lutte, d'une rivalité. (choses) Le triomphe d'une cause.
Antiquité Honneur décerné à un général romain qui avait remporté une grande victoire.
locution Arc de triomphe, élevé pour un triomphe.
locution Porter qqn en triomphe : le hisser au-dessus de la foule pour le faire acclamer.
Grande satisfaction (après un succès). Un cri de triomphe.
Approbation enthousiaste du public. Remporter un triomphe.
Action, objet, représentation qui déchaîne l'enthousiasme du public.

Synonymes

Synonymes de triomphe nom masculin

victoire

consécration, apothéose

satisfaction, exaltation

succès, réussite, [chanson] tube (familier), [livre] best-seller

Synonymes de faire un triomphe à

acclamer, applaudir, ovationner

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot triomphe

A-t-il cru pouvoir s'imposer une dernière fois pour des adieux en forme de triomphe ?Ouest-France, 09/04/2017
Dans les sciences humaines et sociales, nous assistons à l'expansion et au triomphe du genre biographique.Cités, 2014, Christian Godin (Cairn.info)
Peu s'en faut qu'on ne le porte en triomphe !George Sand (1804-1876)
Avec le triomphe de la raison émerge un nouveau discours.Ça m'intéresse, 09/01/2022, « Voici ce qu'il y a après la mort ! »
Mais, en cette année 1964, le public réserve un triomphe à l'acteur.Ouest-France, 26/06/2020
Dans un tel processus le réel perd son intérêt propre et devient simple occasion d'un triomphe symbolique sur le rival, moyen de l'emporter sur l'autre.L'enseignement philosophique, 2018, Philippe Larralde (Cairn.info)
C'était le sourire du triomphe, c'était aussi le sourire du désespoir.Victor Hugo (1802-1885)
La popularité de la contestation populaire s'était traduite dans les urnes par un triomphe de l'opposition aux élections locales de novembre 2019.Ouest-France, 01/04/2021
De plus, au beau milieu des travaux urgents de montage du film il arrive pour projeter une cassette où sont immortalisés ses triomphes passés.Roman 20-50, 2006, Gianfranco Rubino (Cairn.info)
Mais celui-ci a connu un triomphe et il est à mettre au crédit de publicitaires.Capital, 13/10/2010, « Les mascottes, leurs origines et ce qu’elles évoquent »
Un sans-faute en somme pour clôturer 80 jours de mer par un triomphe.Ouest-France, Raphaël BONAMY, 28/01/2021
Nietzsche expliquait lui aussi combien la douleur pouvait exprimer le triomphe de la volonté, source de plaisir immense : l'égo.Ça m'intéresse, 19/02/2017, « Sport : pourquoi prend-on plaisir à souffrir ? »
Toute son équipe poussera pour qu'il tourne la page sur un dernier triomphe.Ouest-France, 04/06/2017
S'il réussit, il constituera également un fabuleux triomphe pour la démocratie.Europarl
Dans la logique de sa discipline, l'auteur voit dans les conditions politiques la cause de l'actuel triomphe du néo-libéralisme.Études, 2008 (Cairn.info)
D'un côté, désir de grossesse, grâce au triomphe narcissique de son désir.Le Journal des psychologues, 2011, Leticia Solis-Ponton (Cairn.info)
Il s'adresse à la foule qui lui fait un triomphe.Ouest-France, 27/05/2014
D'après l'archéologie, la bulle n'est ni un insigne royal ni un insigne de triomphe.Dialogues d'histoire ancienne, 2007, Marie-Laurence Haack (Cairn.info)
Mais elle les haïssait, pour leur joie, pour ce triomphe qui les lui montrait en pleine poussière d'or du ciel.Émile Zola (1840-1902)
Celui-ci se trouva embarrassé de son triomphe involontaire.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TRIOMPHE s. m.

Ceremonie ou solemnité qu'on pratiquoit autrefois à Rome pour faire honneur à un victorieux, en luy faisant une entrée magnifique. Le Senat decernoit les honneurs du triomphe à ceux qui avoient conquis une Province, ou gagné quelque grande bataille. On menoit les Rois en triomphe, leurs dépouilles étoient étalées en triomphe, suivoient le char de triomphe.
 
TRIOMPHE, signifie quelquefois simplement, Victoire. Les triomphes de Miltiades empêchoient Themistocle de dormir.
 
TRIOMPHE, se dit figurément en choses morales. Cette beauté mene en triomphe plusieurs captifs. Le Triomphe de la Foy est un titre de plusieurs livres.
 
TRIOMPHE, est aussi un jeu des cartes, où les cartes que l'on a en main, qui sont de la couleur de celle qui retourne, ont l'avantage sur toutes les autres. La triomphe est de pic, de treffle. On luy a couppé, on luy a mangé deux triomphes par un à tout, où on a joüé le roy & la dame de triomphe.
 
On dit proverbialement, qu'il ne faut pas chanter le triomphe avant la victoire, pour dire, que les choses peuvent changer.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots du sport et de l'olympisme Top 10 des mots du sport et de l'olympisme

Les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 approchent à grands pas ! Que ce soit en lisant la presse ou en écoutant les commentateurs,...

Marjorie Jean 18/06/2024
sondage de la semaine