consécration

 

définitions

consécration ​​​ nom féminin

Action de consacrer à la divinité, à Dieu. —  Action par laquelle le prêtre consacre le pain et le vin, à la messe.
Action de sanctionner, de rendre durable (➙ consacré). Recevoir la consécration du temps (par le temps). La consécration d'une œuvre par le succès.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais, après une réflexion rapide, elle jeta dans cette eau une pincée de sel, s'imaginant sans doute exécuter là une sorte de consécration.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il récitait tous les jours son bréviaire avec son chapelain, et se faisait lire toutes les paroles de la messe, excepté celles de la consécration.Richard de Bury (1730?-1794?)
C'est une consécration de ce qu'il y a de piété naturelle, d'amour familial, de résignation, et d'honnêteté, sous des toits misérables ; un hommage solennel aux vertus humbles.Auguste Angellier (1848-1911)
Depuis que ces lignes ont été écrites, en avril 1887, la collection a reçu la plus précieuse consécration.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
La consécration du droit d'association est liée à cette logique et doit constituer sa base.Europarl
L'autre désire la consécration de l'établissement pour beaucoup moins, j'en suis sûr ; le directeur aura quelque neveu dont la figure lui plaît.Eugène Delacroix (1798-1863)
Mais, comme je me sens bien fatiguée et un peu souffrante, si vous le permettiez, sainte mère, la cérémonie de ma consécration n'aurait lieu que dans quelques jours...Eugène Sue (1804-1857)
Ce que nous voulons obtenir avec la nouvelle directive est la consécration du droit d'information et de consultation qui n'est pas acquise à ce jour.Europarl
Mais le principe de la toute-puissance nationale s'est constamment retrouvé au fond des révolutions, il a toujours été appelé pour la consécration des pouvoirs nouveaux.Maurice Joly (1829-1878)
Cette lente consécration des temps fait ces grands noms, souvent moqués des contemporains, cela est vrai, mais que la foule, un jour venu, accepte, subit et ne discute plus.Victor Hugo (1802-1885)
Une irrésistible induction doit donc nous faire sentir la nécessité primitive de la consécration théologique dans les modifications sociales où l'on est aujourd'hui le moins disposé à concevoir son intervention.Auguste Comte (1798-1857)
Il n'y a presque pas une pierre, pas un tertre qui n'en ait reçu une sorte de consécration.Auguste Angellier (1848-1911)
L'ivrognerie avait même une sorte de caractère officiel et une consécration, par suite de la position sociale de ceux qui s'y adonnaient ouvertement.Auguste Angellier (1848-1911)
Le poëte seul comprend le poëte ; les âmes qui ont reçu la consécration dans le temple devinent seules ce qui reste ignoré des profanes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je conçois qu'il vous répugne de traîner votre nom devant les tribunaux, et d'arracher par ruse à la justice la consécration de vos droits.Jules Sandeau (1811-1883)
Notre consécration au pied des autels fut pour moi la consécration sainte, éternelle, de notre amitié.Eugène Sue (1804-1857)
C'est ainsi que les faits les mieux constatés viennent donner aux lois de la population, révélées par la science, leur lugubre consécration.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les hommes pouvaient-ils exiger plus de lui que la consécration de lui-même à leur bien, à leur soulagement, à leur patrimoine d'honneur ?Hector Bernier (1886-1947)
Les statues qu'on enfermait dans le serdab devenaient, par la consécration, les corps de pierre ou de bois du défunt.Gaston Maspero (1846-1916)
On s'habitue rapidement à oublier qu'il est la consécration inévitable de tous nos efforts pour le maintien de la république.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CONSECRATION » s. f.

Action par laquelle un Prestre qui celebre la Messe consacre. L'élevation de l'hostie se fait incontinent aprés la consecration, afin que le peuple l'adore.
 
CONSECRATION, se dit aussi des ceremonies & benedictions qui se font sur quelque chose, afin que de prophane qu'elle étoit elle devienne sainte, comme la consecration, la dedicace d'une Eglise.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020