apprenti

 

définitions

apprenti ​​​ , apprentie ​​​ nom

Personne qui est en apprentissage. ➙ aide, stagiaire. —  Apprenti maçon.
Personne qui s'instruit auprès d'un maître ; débutant, novice.
locution Apprenti sorcier : personne qui déchaîne des évènements dont elle n'est pas capable d'arrêter le cours.
 

synonymes

apprenti, apprentie nom

élève, aide, stagiaire

débutant, néophyte, novice

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il embrassait dans son inimitié tout ce qui pouvait porter quelque intérêt à son ancien apprenti.Gaston Lavalley (1834-1922)
L'apprenti balançait d'un air gai sa tignasse de lin et se versait à boire coup sur coup.Guy de Maupassant (1850-1893)
On le loua hautement de sa noble émulation, chacun se fit une joie et un point d'honneur d'aider l'apprenti, de contribuer pour sa part à son instruction.Émile Souvestre (1806-1854)
Cet essai d'un « apprenti évêque » aurait dû faire scandale, mais telle était l'indulgence de l'époque que personne ne s'en étonna.Gaston Maugras (1850-1927)
Cela signifie considérer un organisme comme le fruit d'une invention humaine, mais cela est scientifiquement et logiquement faux et cela ressemble même au délire d'omnipotence d'un apprenti sorcier.Europarl
L'apprenti bossu balayait des paperasses, les injuriait et les souillait de crachats visqueux, pour la joie du prote grêlé, chétif, et qui blâma les ouvriers à voix hargneuse.Paul Adam (1862-1920)
Du temps que j'étais apprenti, je ne songeais qu'à mettre à mal le bien et la femme de mon patron.Anatole France (1844-1924)
J'ai également pris connaissance avec intérêt de la suggestion de créer un statut d'apprenti européen.Europarl
Il se levait tard, lisait les journaux, déjeunait, filait avec un client qui lui plaisait, et laissait toute la besogne à un garçon et à un apprenti.Émile Blémont (1839-1927)
Un apprenti, coiffé de son bonnet de papier, était déjà venu chercher la copie pour le journal.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pour les ouvriers, la punition du pauvre apprenti était un passe-temps, un spectacle, une cérémonie divertissante.Paul Sébillot (1843-1918)
L'apprenti entraîna son ami près des tambours, et cette marche accélérée fit regagner un peu du temps perdu.Lucien Biart (1828-1897)
Un teint basané, l'œil clair, le nez aquilin, donnaient à sa physionomie un certain air martial qui plut tout d'abord à notre apprenti architecte.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Cependant, si l'apprenti blessait par plus d'un côté la délicatesse timide de son ami, il le séduisait par sa faconde, sa franchise, sa bravoure et son bon cœur.Lucien Biart (1828-1897)
Là, dans une douloureuse confidence, entrecoupée de sanglots et de larmes, l'apprenti connut la véritable cause du sinistre accident.Lucien Biart (1828-1897)
Il comptait le regagner, en effet, mais il n'avait pas donné vingt coups de maillet, lorsqu'un petit apprenti monta le prévenir qu'un monsieur le demandait en bas.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'apprenti maçon est un « voltigueur », parce qu'il voltige sur les échelles, ou un « chétif », titre que justifient les brimades dont ces jeunes gens sont l'objet.Paul Sébillot (1843-1918)
A différentes reprises, le gardien avait omis de compter un quatorze ou une quatrième et joué en véritable apprenti, lui laissant, comme à plaisir, prendre l'avantage.Maurice Level (1875-1926)
C'est ainsi que l'apprenti mécanicien trace sur le tableau noir des signes conventionnels, pour fixer la figure idéale qu'il calcule et qui toujours est près de lui échapper.Maurice Barrès (1862-1923)
Par moments, j'ai peur de n'être qu'un égoïste, comme le vieil ouvrier m'appela quand je lui parlai d'être apprenti.Jules Vallès (1832-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « APPRENTIF, ICE » subst. masc. & fem.

Celuy qui est novice dans les arts & les sciences. Ce sont les demi-sçavants & les apprentifs qui sont les plus hardis à parler & à juger de ce qu'il y a de plus profond dans les sciences.
 
APPRENTIF, se dit plus precisément de ceux qui apprennent les arts mechaniques chez les Maistres. Les Artisans ne sçauroient tenir qu'un apprentif. il faut obliger les apprentifs de servir un certain temps. les Maistresses lingeres font aussi des apprentices.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020