attelle

 

définitions

attelle ​​​ nom féminin

Planchette, plaque destinée à maintenir immobile un membre fracturé. ➙ éclisse.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il se met au manége, s'attelle à la corde d'une grue, se meut en ligne droite ou en cercle avec la même facilité.Ernest Deharme (1838?-1916)
Si vigoureux que soient les chevaux qu'on y attelle, ces charrettes ne sauraient courir avec la vitesse d'une chaise de poste.Jules Verne (1828-1905)
Après une heure de repos, on attelle de nouveau, et nos chevaux ont encore 28 milles à faire dans une route détrempée d'eau, avec des rampes continuelles.Ernest Michel (1837-1896)
Vite, on attelle le cheval à la charrette anglaise, gardée en attendant que cette maudite voiture soit en état.Michel Corday (1869-1937)
Si parallèlement, on s'attelle à réduire systématiquement les dépenses, on ne parviendra tout simplement pas à satisfaire aux nécessités politiques.Europarl
Que l'on attelle donc à nouveau les charrettes : au lieu d'entrer dans le temple, j'irai plutôt voir la ville, là-bas sous le suaire des arbres.Pierre Loti (1850-1923)
Lorsqu'il est jeune et qu'il mène devant lui sa vie, une ombre d'excuse lui reste ; mais lorsqu'il s'y attelle et qu'il la traîne péniblement derrière lui, comment l'excuser !François-René de Chateaubriand (1768-1848)
C'est pourquoi nous nous réjouissons aussi que dans tous les cas de figure, on s'attelle à une réduction des engagements et des paiements par rapport aux mesures structurelles.Europarl
Si l'on s'y attelle convenablement, c'est en fin de compte pour le bénéfice de tous.Europarl
J'apprécie également que l'on s'attelle à nouveau à mieux coordonner l'utilisation des réseaux de transmission, peut-être via l'utilisation, si nous le souhaitons, d'un système de contrôle centralisé.Europarl
Et, pendant que l'on attelle mes charrettes à bœufs, pendant que l'on replie mon bagage, une dernière fois je monte au temple.Pierre Loti (1850-1923)
Mais l'habitude des synthèses a été prise dès longtemps par eux sur les bancs ; on en a pour tout ; on les attelle à tout : le sonnet a la sienne.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ils rencontrèrent dans une allée du bois une dame d'un physique fort agréable, qui conduisait elle-même un de ces chars à bancs anglais auxquels on attelle les chevaux qu'on essaye.Octave Feuillet (1821-1890)
La présidence s’attelle à la présentation d’un budget en décembre, mais nous savons tous qu’il sera très difficile d’y arriver.Europarl
Vous déjeunez, on attelle ; vous rentrez, on dételle ; vous dînez, on réattelle ; vous rentrez, on déréattelle... et là-dessus, vous vous couchez.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
On l'attelle, et avec ce renfort nous suivons péniblement notre route ; montant à pied toutes les rampes et poussant à la roue.Ernest Michel (1837-1896)
Il attelle ses rennes à son traîneau et se transporte ainsi, avec tout ce qu'il possède, d'un point à un autre de ses immenses et misérables pâturages.Émile Bouant (1847-1926)
On l'attelle à six chevaux, son carrosse, quatre de front aux brancards, deux autres devant, sur lesquels montent des piqueurs aux robes très argentées.Pierre Loti (1850-1923)
La présidence s’attelle à développer le partenariat stratégique sur la base du partenariat et du dialogue avec tous les pays de la région.Europarl
Il importe en outre que le monde politique s'attelle à créer les conditions nécessaires à l'innovation et à la modernisation dans des secteurs essentiels de l'économie.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ASTELLE » subst. fem.

Terme de Chirurgie, qui se dit de ce qui sert avec les bandages à lier & penser les fractures des os. Les astelles sont faites de papiers collés ensemble, ou de bois mince & delié, ou de cuir de semelles de souliers, ou d'écorce d'arbre, ou de lames de fer blanc, ou de plomb, ou d'autre matiere semblable, dure & flexible, & sur tout de l'écorce de ferule. On les applique sur les os fracturés ou luxés pour les tenir fermes & en estat depuis qu'ils sont remis jusqu'à ce qu'ils soient tout à fait consolidés. Ce mot vient de hasta, parce qu'on appelloit ainsi autrefois les morceaux de lances ou de piques brisées. Il y a apparence qu'on en a derivé aussi les mots d'attelles, atteloires, attelage & atteler, parce qu'on se sert de petites astelles ou chevilles pour attacher les chevaux à la charruë.

Définition de « ATTELLE » subst. fem.

Petit ais ou éclisse qu'on lie autour d'un membre rompu pour le tenir en estat jusqu'à ce qu'il soit gueri.
 
ATTELLES, se dit aussi des planches de bois qu'on met au devant d'un collier des chevaux de coche, de charruë, ou de charrette. Du Cange derive ce mot de astula, à tollendo nuncupata, quasi abstula, car c'est une espece de petit copeau. Il croit aussi que le mot esclat vient de la même origine. Voyez Astele.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020