aubade

définitions

aubade ​​​ nom féminin

Air chanté ou joué, à l'aube ou le matin, sous les fenêtres de qqn (s'oppose à sérénade).

synonymes

aubade nom féminin

concert, sérénade

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis le skating reprit son train de roulettes, de billards anglais, son piétinant trafic couvrant flûtet et tambourin que le musicien s'entêtait à manœuvrer jusqu'à la fin de l'aubade.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ils viennent me donner l'aubade... je suis conseiller municipal.Alphonse Daudet (1840-1897)
Demain matin les musiciens remonteront à la même place, pour sonner une terrible aubade au soleil levant.Pierre Loti (1850-1923)
Aye, aye, mon pédant noir, voici la récompense de ton aubade ; aye, aye, dis adieu aux jolies filles.George Sand (1804-1876)
Devant la porte on se range en demi-cercle ; la musique donne l'aubade, puis se tait.Eugène Le Roy (1836-1907)
Tu lui annonces une aubade d'un autre genre et cela lui donne d'autant plus d'envie d'aller la chercher.George Sand (1804-1876)
Plus d'une fois, ceux-ci, le soir, étaient venus lui donner l'aubade sous les croisées, – histoire de demander l'entrée de la maison.Paul Mahalin (1838-1899)
Rien n'est changé : les tambours et les hautbois donnent sous les fenêtres l'aubade accoutumée ; il dîne à son grand couvert, pendant que les vingt-quatre violons jouent leurs sarabandes dans l'antichambre.Jules Janin (1804-1874)
Ce soir même, présentons-nous à l'habitation royale avec nos instruments comme une troupe musiciens qui viennent donner une aubade...Jules Verne (1828-1905)
Mais, si cela venait du dehors, à qui donnait-on cette aubade par un temps pareil et en plein désert ?George Sand (1804-1876)
La musique n'a pas cessé, toujours douce et pareille, mêlée maintenant à l'aubade sonore des coqs, aux bruits de la vie diurne qui revient.Pierre Loti (1850-1923)
Nous qui aurions eu tant de plaisir à leur rendre, par une aubade, la gentille sérénade qu'ils nous ont donnée hier !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AUBADE » subst. fem.

Concert qu'on donne dés le matin à la porte ou sous les fenestres de quelqu'un pour l'honorer, ou pour le rejouïr. Les tambours, les hautbois vont donner des aubades à leurs Capitaines le jour de l'an, le jour de leur feste.
 
AUBADE, signifie à contre-sens, Quelque insulte, quelque affront qu'on fait à quelqu'un. Quand des Sergents viennent executer dans une maison, c'est une étrange aubade pour le maistre.
Vidéos "Figurez-vous", épisode 2 "Figurez-vous", épisode 2

Ce mois-ci, Julien Barret nous dit tout sur la question oratoire, ou question rhétorique. Ne seriez-vous pas en train d'acquérir une technique...

Julien Barret 26/05/2021