Email catcher

badaud

Définition

Définition de badaud ​​​ , badaude ​​​ nom et adjectif

rare au féminin
vieux Nigaud.
Personne qui s'attarde à regarder le spectacle de la rue. ➙ curieux, flâneur.

Synonymes

Synonymes de badaud, badaude nom

curieux, flâneur, passant, gobe-mouches (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot badaud

Ce dimanche matin, un rassemblement d'hommes et de gros chiens noirs, tous porteurs de brassards ou de harnais rouges, attire les badauds.Ça m'intéresse, 25/07/2021, « Comment sont formés les chiens sauveteurs en mer ? »
Dans un coin, un chapeau laissé discrètement attend l'obole du badaud.Ouest-France, 06/07/2018
Plus tard les badauds resteront bouche bée devant la sagesse de l'occupant, qui a su tout réglementer, tout prévoir.Jean Massart (1865-1925)
On ne sait au juste s'il y a 1 000, 5 000 ou même 10 000 badauds.Ça m'intéresse, 29/01/2021, « La célébrité, un rêve aujourd'hui accessible »
Journalistes et badauds étaient tous regroupés aux deux extrémités de la rue bloquée par la police.Les temps modernes, 2016, Alexandre Laumonier (Cairn.info)
Bientôt, les deux compagnons arrivèrent près de la grande porte de l'hôtel où stationnait toujours une certaine foule de badauds qui discutaient en gesticulant.Michel Zévaco (1860-1918)
Ces opérations de transplantation attirent du reste bien des badauds.Sociétés & Représentations, 2004, Myriam Juan (Cairn.info)
Mais les badauds ne font pas tous des acheteurs, hélas.Ouest-France, 19/11/2019
Des badauds, essentiellement des paysans membres de la coopérative, se pressent avec avidité aux fenêtres pour apercevoir le spectacle de la maison.Politique africaine, 2000, Pierre-Joseph Laurent (Cairn.info)
Cependant, le caractère éphémère de toute manifestation de masse interrompt brutalement le surplus de badauds dans ces lieux festifs.L'Information géographique, 2013, Françoise Lucchini, Bernard Elissalde, Sylviano Freiré-Diaz (Cairn.info)
Et les badauds atterrissent, les bergers accourent, quelques moutons suivent, l'arène est dessinée.La pensée de midi, 2007, Elie Karam (Cairn.info)
Les regards des badauds vont étinceler, le centre bourg a revêtu sa parure de fêtes.Ouest-France, 15/12/2020
Les badauds pourront assister à ces tests prévus pour durer tout l'été.Ouest-France, 14/06/2021
Dans les campagnes, on les appelle les clocheteurs, en raison des clochettes qu'ils agitent sur leur passage pour attirer l'attention des badauds.Ça m'intéresse, 26/12/2021, « Crieurs des morts : un funèbre métier du passé »
Des étudiants, des badauds et même des anciens de 1936 s'en mêlent.Hommes & migrations, 2018, Mogniss H. Abdallah (Cairn.info)
Un millier de personnes samedi et près de 2000 badauds ce dimanche se sont pressés dans les allées de la fête de la pomme.Ouest-France, 08/11/2009
C'est quand même pas si évident que ça à manœuvrer, commente un badaud.Ouest-France, 29/05/2019
Et je suis bien sot, pensa-t-il encore, d'interroger ainsi les gens comme un badaud.Alfred de Musset (1810-1857)
Les badauds pourront aussi tester les drôles de machines interactives disposées à l'extérieur.Ouest-France, Véronique CONSTANCE, 11/04/2019
Pendant près de quinze minutes, les badauds ont pu admirer les performances de professionnels du hard.Ça m'intéresse, 17/10/2020, « 9 vraies histoires de bêtes de sexe »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BADAUD, AUDE subst. masc. & fem.

Sot, niais, ignorant. C'est un sobriquet injurieux qu'on a donné aux habitans de Paris, à cause qu'ils s'attroupent & s'amusent à voir & à admirer tout ce qui se rencontre en leur chemin, pour peu qu'il leur semble extraordinaire. Un Charlatan a bientost amassé autour de luy plusieurs badauts. Ce mot vient apparemment du mot Italien badar, qui ne signifie autre chose que regarder ; comme le mot de hableur qui vient de l'Espagnol hablar, qui ne signifie que parler. On disoit autrefois en François, Bader, pour dire, Tenir la bouche, ou la gueule ouverte & beante. Quelques Auteurs derivent ce mot ab Agaudis, qui étoient des rebelles qui firent bien des desordres en France du temps de Diocletien.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.