badaud

 

définitions

badaud ​​​ , badaude ​​​ nom et adjectif

rare au féminin
vieux Nigaud.
Personne qui s'attarde à regarder le spectacle de la rue. ➙ curieux, flâneur.
 

synonymes

badaud, badaude nom

curieux, flâneur, passant, gobe-mouches (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je n'ai pas manqué de l'acheter parce que je suis badaud et museur de ma nature.Anatole France (1844-1924)
J'étais en un mot le badaud personnifié, la gazette vivante de ma ville natale.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Il se disposait à s'éloigner, mais le badaud enchanté de trouver quelqu'un qui fût disposé à l'écouter, le retint par le bouton de son habit.Albert Delpit (1849-1893)
Il est avant tout un regardeur et un badaud.Charles le Goffic (1863-1932)
Au moment où l'on croit que le badaud va s'élever à l'art, on est tout surpris de tomber dans la niaiserie.Louis Nicolardot (1822-1888)
Et je suis bien sot, pensa-t-il encore, d'interroger ainsi les gens comme un badaud.Alfred de Musset (1810-1857)
Il n'a pas votre santé, ni même votre activité soutenue ; il est badaud ; il perd beaucoup de temps, il se distrait pour une mouche.George Sand (1804-1876)
Le pédantisme d'une érudition de noms propres dégénère en badauderie, et le badaud ne montre que la niaiserie.Louis Nicolardot (1822-1888)
Il est plus ou moins badaud et souvent souverainement, mais parce qu'il copie servilement tout ce que la badauderie et la niaiserie ont mis à la mode.Louis Nicolardot (1822-1888)
Qui sait si la frivolité déçue du badaud n'eût pas alors accusé le gouvernement d'avoir marchandé jalousement les honneurs à la dépouille impériale ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Un pari de vingt mille livres perdu, et tout cela parce que, en vrai badaud, il était entré dans cette maudite pagode !Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BADAUD, AUDE » subst. masc. & fem.

Sot, niais, ignorant. C'est un sobriquet injurieux qu'on a donné aux habitans de Paris, à cause qu'ils s'attroupent & s'amusent à voir & à admirer tout ce qui se rencontre en leur chemin, pour peu qu'il leur semble extraordinaire. Un Charlatan a bientost amassé autour de luy plusieurs badauts. Ce mot vient apparemment du mot Italien badar, qui ne signifie autre chose que regarder ; comme le mot de hableur qui vient de l'Espagnol hablar, qui ne signifie que parler. On disoit autrefois en François, Bader, pour dire, Tenir la bouche, ou la gueule ouverte & beante. Quelques Auteurs derivent ce mot ab Agaudis, qui étoient des rebelles qui firent bien des desordres en France du temps de Diocletien.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020