badine

 

définitions

badine ​​​ nom féminin

Baguette mince et souple qu'on tient à la main.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour comble d'infortune, il y a un ministre connu par son esprit, qui les honore de ses plaisanteries, et badine sur toutes les délibérations du conseil.Montesquieu (1689-1755)
Sa correspondance n'est pas moins travaillée que ses mémoires académiques : il badine dans l'intimité avec un art laborieux, avec un apprêt qui va jusqu'au pédantisme.Alphonse Aulard (1849-1928)
Tout en parlant, d'un mouvement machinal, familier aux gens qui pratiquent l'escrime, il décrivait du bout de cette badine des contre de quarte en l'air.Paul Mahalin (1838-1899)
Le jeune homme seul, qui savait probablement ce que son père avait à demander, regardait la terre, tout en fouettant distraitement le bas de son pantalon avec une badine.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est vrai que, badine et gouailleuse, elle en a nargué la saveur et la flexibilité.Hector Bernier (1886-1947)
Or mon amie, en causant avec moi d'une façon badine, m'affirma que tout jeune homme devait avoir une chambre en ville.Guy de Maupassant (1850-1893)
De telle sorte qu'on eût dit un bourgeois quelconque, n'eût été son fouet qu'il portait comme une badine.André Beaunier (1869-1925)
On ne badine pas avec un testament en forme, et dans ce monde il faut voir les choses plus sérieusement.André Theuriet (1833-1907)
Il savait friser ses moustaches, s'habiller et porter la badine comme un gommeux... et c'était tout !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Tant qu'il put marcher et sortir la badine à la main, la fleur à sa boutonnière, il allait, il errait mystérieusement.Jules Lemaître (1853-1914)
Et elle me menaçait, en riant, d'une badine à tête d'or qu'elle tenait à la main.Gérard de Nerval (1808-1855)
Jamais on n'a contredit avec tant de bonne grâce, loué avec plus de malignité badine, et salué avec plus de correction à la fois digne, sympathique et impertinente.Émile Faguet (1847-1916)
Toutefois je ne restai pas dans l'inaction plus qu'il n'était nécessaire ; la marée ne badine pas ; et dès que j'eus repris haleine, je fus bientôt sur pied.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Ils devisent entre eux, parlant sans doute du pays et de la payse ; et tous les deux innocemment, ratissent du couteau une badine de saule.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Elle ne badine plus : le ton convaincu du jeune homme le lui défend, l'a émue comme d'un mystère.Hector Bernier (1886-1947)
Toutes les dames tenaient une petite badine, que quelques-unes s'amusaient à faire tourner entre leurs doigts.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Le vicomte s'interrompit pour dessiner du bout de sa badine des arabesques sur le parquet ; il hésitait ; son minois, tout à l'heure si hardi, peignait maintenant une nuance d'embarras.Paul Féval (1816-1887)
Le désir de lui plaire et d'amuser son imagination libre et badine lui inspira, dit-on, ses plus jolis contes, mais malheureusement aussi les plus licencieux.Bathild Bouniol (1815-1877)
Il est court dans son vol, il rase la terre et il badine au lieu de toucher.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle est coquette, badine et follette naturellement, mais cela la retient ; peut-être l'humeur violente de cet homme lui fait-elle peur aussi.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020