badine

 

définitions

badine ​​​ nom féminin

Baguette mince et souple qu'on tient à la main.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour comble d'infortune, il y a un ministre connu par son esprit, qui les honore de ses plaisanteries, et badine sur toutes les délibérations du conseil.Montesquieu (1689-1755)
Sa correspondance n'est pas moins travaillée que ses mémoires académiques : il badine dans l'intimité avec un art laborieux, avec un apprêt qui va jusqu'au pédantisme.Alphonse Aulard (1849-1928)
Tout en parlant, d'un mouvement machinal, familier aux gens qui pratiquent l'escrime, il décrivait du bout de cette badine des contre de quarte en l'air.Paul Mahalin (1838-1899)
Le jeune homme seul, qui savait probablement ce que son père avait à demander, regardait la terre, tout en fouettant distraitement le bas de son pantalon avec une badine.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est vrai que, badine et gouailleuse, elle en a nargué la saveur et la flexibilité.Hector Bernier (1886-1947)
Or mon amie, en causant avec moi d'une façon badine, m'affirma que tout jeune homme devait avoir une chambre en ville.Guy de Maupassant (1850-1893)
De telle sorte qu'on eût dit un bourgeois quelconque, n'eût été son fouet qu'il portait comme une badine.André Beaunier (1869-1925)
On ne badine pas avec un testament en forme, et dans ce monde il faut voir les choses plus sérieusement.André Theuriet (1833-1907)
Il savait friser ses moustaches, s'habiller et porter la badine comme un gommeux... et c'était tout !Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Tant qu'il put marcher et sortir la badine à la main, la fleur à sa boutonnière, il allait, il errait mystérieusement.Jules Lemaître (1853-1914)
Et elle me menaçait, en riant, d'une badine à tête d'or qu'elle tenait à la main.Gérard de Nerval (1808-1855)
Jamais on n'a contredit avec tant de bonne grâce, loué avec plus de malignité badine, et salué avec plus de correction à la fois digne, sympathique et impertinente.Émile Faguet (1847-1916)
Toutefois je ne restai pas dans l'inaction plus qu'il n'était nécessaire ; la marée ne badine pas ; et dès que j'eus repris haleine, je fus bientôt sur pied.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Ils devisent entre eux, parlant sans doute du pays et de la payse ; et tous les deux innocemment, ratissent du couteau une badine de saule.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Elle ne badine plus : le ton convaincu du jeune homme le lui défend, l'a émue comme d'un mystère.Hector Bernier (1886-1947)
Toutes les dames tenaient une petite badine, que quelques-unes s'amusaient à faire tourner entre leurs doigts.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Le vicomte s'interrompit pour dessiner du bout de sa badine des arabesques sur le parquet ; il hésitait ; son minois, tout à l'heure si hardi, peignait maintenant une nuance d'embarras.Paul Féval (1816-1887)
Le désir de lui plaire et d'amuser son imagination libre et badine lui inspira, dit-on, ses plus jolis contes, mais malheureusement aussi les plus licencieux.Bathild Bouniol (1815-1877)
Il est court dans son vol, il rase la terre et il badine au lieu de toucher.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Elle est coquette, badine et follette naturellement, mais cela la retient ; peut-être l'humeur violente de cet homme lui fait-elle peur aussi.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020