canne

 

définitions

canne ​​​ nom féminin

Tige droite de certaines plantes (roseau, bambou, rotin…). —  Canne à sucre : haute plante herbacée, de laquelle on extrait du sucre. Sucre de canne.
Bâton travaillé sur lequel on s'appuie en marchant. Canne blanche d'aveugle. Canne anglaise. ➙ canne-béquille.
Canne à pêche : gaule portant une ligne de pêche.
Technique Tube à souffler le verre.
 

synonymes

canne nom féminin

bambou, roseau, canisse (région.)

bâton, alpenstock (vieux)

canne à pêche

gaule

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin je voulus éprouver la fortune à mon tour, et dès que je fus sous la fenêtre, la canne tomba à mes pieds.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Le cheval hennissait de douleur, en donnant de furieux coups de collier, sous la pointe de la canne du lieutenant.Amédée Delorme (1850-1936)
Pendant la marche, il porte de la main gauche une épée et de la droite il s'appuie sur une petite lance hadendoa sculptée, dont il se sert comme d'une canne.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Du bout de sa canne il tourmentait les galets ronds, les remuait et les battait.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le régime fiscal dérogatoire vise donc exclusivement à compenser l'obligation faite aux producteurs domiens de participer à la survie de la filière canne-sucre-rhum.Europarl
Alors il ordonna qu'on ouvrît et qu'on brisât la canne en présence de tout le public ; ce qui fut fait, et, dans l'intérieur du roseau, on trouva dix écus d'or.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Je vis avec étonnement la petite fille qui se tenait patiemment debout, avec un manteau sur le bras, et à la main un chapeau et une canne.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
La mobilisation des acteurs de la filière canne à sucre n’a pas été vaine.Europarl
N'oublions pas que les producteurs communautaires de rhum paient leur canne à sucre quatre à six fois plus cher et leur main-d'œuvre trois fois plus cher.Europarl
Un bruit de pas qui retentit dans le vestibule interrompit notre entretien : c'était le général qui rentrait pour déjeuner et faisait résonner les roulements de sa canne.Hector Malot (1830-1907)
Il avait menacé, et sa menace n'avait abouti qu'à lui procurer un grand nombre de coups de canne rudement appliqués par ce gentilhomme, qui frappait fort et longtemps.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Donnez un coup de main, coquins de fainéants, ou je vais tomber sur vous avec ma canne, et que le diable vous emporte !Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ces trois objets, – la canne, le parapluie et le sac de voyage, étaient devenus, au bout d'une verste, très fatigants à porter.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il ne put toutefois s'empêcher de faire un mouvement avec sa canne, comme s'il lui en administrait un bon coup.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Nous sortîmes ensemble, et comme il avait une canne, je laissai la mienne à la maison.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Je me rappelle très bien sa personne grêle et droite, la façon délibérée dont il faisait tournoyer sa petite canne.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Telle serait la canne à pêche qui aiderait les économies de cette région à sortir de la crise, en ouvrant la porte à l'investissement et à la création d'emplois.Europarl
Au mouvement de cette canne, qui semblait être un appel, un de mes compagnons s'avança pour la prendre ; mais on la retira sur-le-champ.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Par exemple, la partie sur la restructuration reflète notre désir de renforcer les régions où la production du sucre de canne est cruciale.Europarl
Si nous eussions été instruits de sa disgrâce, il n'aurait pas, à coup sûr, eu besoin de cette canne merveilleuse qui lui rendit la liberté.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CANNE » s. f.

Arbre qui vient en forme de roseau. Elle se forme de plusieurs feuilles larges qui s'entortillent ensemble en croissant, comme font icy les espis de blé. Il y a des cannes fort hautes & de bois fort serré, dont en Orient on fait quelquefois des masts. Les Indes sont pleines de bois de bambouc, qui sont des cannes pleines de noeuds qu'on apporte icy. Voyez Roseau.
 
CANNE, signifie aussi, un baston qu'on porte à la main, fait de ces sortes de bois. Il sert ou à se soustenir en marchant, & quelquefois pour marquer le commandement. On les enrichit par les bouts, d'argent, d'yvoire, d'agathe, de cristal, &c. Ce vieillard est reduit à porter la canne. cet Officier a donné cent coups de canne à un soldat insolent.
 
CANNE, se dit aussi des arbres qui portent le sucre, qui sont creux comme le sureau. On les brise avec de forts moulins pour en retirer la moëlle qui est le sucre.
 
CANNE, signifie encore, une mesure de longueur dont on se sert en plusieurs villes de commerce, comme on fait icy de l'aune. Les cannes d'Avignon, Provence & Montpellier contiennent deux tiers plus que l'aune de Paris. La canne de Thoulouse en contient une aune & demie. A Naples les mesures s'appellent aussi cannes, &c. Les Hebreux l'appellent kenech, & elle contient chez eux six coudées. Le Pere Mersenne soustient que cette mesure comprend huit pieds & un doit & demi. On l'appelle en plusieurs lieux le roseau.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020