bal

 

définitions

bal ​​​ nom masculin

Réunion où l'on danse. Ouvrir le bal, y danser le premier ; au figuré être le premier à faire qqch. Les bals populaires du 14 Juillet. Bal musette*. Bal masqué, où l'on porte des masques. Bal costumé. Robe de bal. —  au figuré Mener le bal : être l'élément moteur d'une action collective.
Lieu où se donnent des bals. Un petit bal musette. ➙ dancing, guinguette ; familier bastringue.
 

synonymes

bal nom masculin

discothèque, boîte de nuit, dancing, bastringue (familier, vieilli), guinche (familier, vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ordonna que l'on me présentât à lui dans un bal : après quelques mots extrêmement flatteurs sur mes propres essais, il me parla de vous et de vos ouvrages immortels.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Si, pour un dîner ou un bal, tu étais capable de le flatter, ou seulement si tu craignais de lui déplaire par ta franchise, ce serait déjà une grande lâcheté.George Sand (1804-1876)
Elle se rappelle le bal de l'autre saison, et la joie dansante de tous ces petits pieds.Edmond Lepelletier (1846-1913)
C'est pourquoi, le soir, après avoir dîné, nous proposâmes de donner un bal et de nous revêtir de tous les costumes que nous avions.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Dans un bal, les plus jeunes membres de l'une et l'autre famille oublient leur querelle, et dansent ensemble.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je ne manquais pas une première ; toujours en soirée, au bal, comme si j'avais été sa propre fille !Georges Darien (1862-1921)
Celle-là était masquée d'un loup de velours noir et son manteau avait la forme d'un domino de bal.George Sand (1804-1876)
Pour célébrer sa nouvelle dignité, le shérif du comté où mon père était en garnison donna un bal à ses administrés.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La fête comprenant deux parties, les dames se trouvaient dans la nécessité d'avoir deux costumes : l'un pour la matinée, l'autre pour le bal.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
J'en ai bien du regret, d'abord parce que j'ai grand besoin de voir mes enfants et mes amis, ensuite ce bal dont je me serais fait une fête.George Sand (1804-1876)
Moi, quand je l'ai rencontré, c'était à un bal aussi, car il les a toujours fréquentés.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il y avait bal à la cour, tandis que sur le quai trois réformateurs changeaient la face du monde.Albert le Roy (1856-1905)
Un cinquième personnage, enveloppé d'un domino de bal, qui, retroussé sur sa hanche, laissait voir une manchette de dentelle sur un bas de soie noire, me tournait le dos.George Sand (1804-1876)
Le soir, il y eut un petit bal composé d'environ cinquante personnes qui formaient la parenté et l'intimité des deux familles.George Sand (1804-1876)
Le soir, elle l'attendait, il ne venait pas ; elle le croyait occupé : il était quelque billard borgne, à quelque bal de barrière.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et elles partirent aussitôt ; la jeune fille n'exprima aucun regret de quitter le bal : mais elle m'adressa un charmant sourire.Pierre Sales (1854-1914)
Elle le chercha longtemps à travers le bal, et, pour la première fois peut-être, elle éprouva un bizarre sentiment de jalousie.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Et, saisissant la taille de ma brillante danseuse, je m'élançai dans le tourbillonnement du bal.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Je l'ignore, mais, après une telle affaire, je ne puis pas me montrer au bal...Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Elles vinrent pour la plupart ; on soupa splendidement, et le bal commença vers dix heures du soir.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAL » subst. masc.

Assemblée de jeunes gens de l'un & de l'autre sexe pour danser. Il y aura chez un tel bal, ballet, & Comedie. sa Fiancée est la Reine du bal. ces Messieurs ont couru le bal toute la nuit, ils ont esté à sept ou huits bals differents. Desmarests a dit figurément & poëtiquement de la nuit, qu'elle conduisoit dans le ciel le grand bal des estoiles. Nicod derive ce mot du Grec ballizo, qui signifie tripudio, je danse.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020