balançoire

 

définitions

balançoire ​​​ nom féminin

Bascule sur laquelle deux personnes peuvent se balancer.
Planche ou nacelle suspendue entre deux cordes et sur laquelle on se balance. ➙ escarpolette.
 

synonymes

balançoire nom féminin

balancelle, bascule, brandilloire (vieux), escarpolette (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sont des serrures à secret, savez-vous ; et les serrures à secret, c'est toujours la même balançoire.Georges Darien (1862-1921)
L'allée du milieu servait de jeu de quilles, et, au fond, se dressait une balançoire.Georges Ohnet (1848-1918)
Si la machine sur laquelle on se balance est construite de manière que le mouvement soit circulaire et horisontal, elle se nomme aussi balançoire.Thomas Maguire (1776-1854)
Ce doux balancement n'est qu'une espèce d'intermède qui sert de délassement dans les intervalles du divertissement animé de la véritable balançoire.Astolphe de Custine (1790-1857)
La balançoire est le grand plaisir des paysans russes : cet exercice développe le don de l'équilibre naturel aux hommes de ce pays.Astolphe de Custine (1790-1857)
On eût dit que nous jouions à la balançoire, et ce mouvement d'oscillation n'avait rien de très-récréatif.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Il tombait des chenilles d'un gros arbre qui ombrageait cette balançoire, – je les vois encore, – lorsque j'entendis un grand fracas de portes vitrées.Henry Gréville (1842-1902)
Une fois, on l'avait trouvée cramponnée aux cordes de la balançoire, évanouie, les yeux grands ouverts, pleins de l'effarement du vide.Émile Zola (1840-1902)
Cet aéroplane singulier était destiné à être lancé en l'air au moyen d'une balançoire à laquelle on devait l'avoir préalablement suspendu.Gaston Tissandier (1843-1899)
Mon ancienne amie prétendait autrefois, sur la balançoire, qu'elle n'épouserait jamais qu'un grand garçon pâle, au visage coupé d'une longue moustache noire, ou tout au moins châtain foncé.René Boylesve (1867-1926)
Il est plus long que son berceau maintenant et s'en sert, assis dedans, comme d'une balançoire, promenant autour de lui ses yeux noirs éveillés.Pierre Loti (1850-1923)
Manet l'avait alors fait asseoir comme à la renverse, dans un fauteuil recourbé, à balançoire.Théodore Duret (1838-1927)
La soirée se passe à bercer les gentils bébés à la balançoire et en causeries diverses, sous le ciel étoile.Ernest Michel (1837-1896)
Dosia évita la balançoire et prit à gauche, dans les taillis de lilas en fleur.Henry Gréville (1842-1902)
Tout à coup elle aperçut les deux autres sur leur balançoire, s'arrêta court, et tira la langue, signe d'admiration.Victor Hugo (1802-1885)
Elle manquait d'haleine, elle suivait instinctivement d'une cadence des épaules les longues oscillations de la balançoire.Émile Zola (1840-1902)
Toujours l'éternelle balançoire, la glorification du bonheur domestique : vos personnages se marient, ont beaucoup d'enfants et font bien leurs affaires !Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je regarde avec admiration ce trapèze et cette balançoire ; seulement il m'est défendu d'y monter.Jules Vallès (1832-1885)
Une planche appuyée par le milieu, et sur les extrémités de laquelle des enfans placés en contre-poids, s'élèvent et s'abaissent alternativement, s'appelle également bascule et balançoire.Thomas Maguire (1776-1854)
Nous saluons, en passant, la barrière à la balançoire, comme si nous retrouvions un ancien ami.Paul de Kock (1793-1871)
Afficher toutRéduire
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020