basane

 

définitions

basane ​​​ nom féminin

Peau de mouton tannée. Livre relié en basane.
Peau très souple garnissant un pantalon de cavalier.

basané ​​​ , basanée ​​​ adjectif et nom

adjectif Se dit d'une peau brune (naturellement ou par bronzage). ➙ bistré ; bronzé. Un teint basané. Visage basané.
nom péjoratif (terme raciste) Personne au teint foncé.
 

synonymes

basané, basanée adjectif

bronzé, bistré, boucané, hâlé, tanné

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « basane »

Sous le feu de la bougie, les titres, les dos de basane et de maroquin luisaient doucement.René Bazin (1853-1932)
Il était défendu d'employer dans un même ouvrage le cordouan et la basane.Gustave Fagniez (1842-1927)
Devant la table, un vulgaire fauteuil de bureau en basane rouge blanchie par l'usage, puis six mauvaises chaises complétaient l'ameublement.Honoré de Balzac (1799-1850)
A la seconde basane, elle remit une enveloppe et redescendit avec dignité.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Leurs livres sont très-mal imprimés, le papier en est gris ; ils sont fort mal reliés, couverts pour la plupart d'un méchant parchemin ou de basane.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
À mon retour, mon hôte me fit entrer dans une chambre où était un bon canapé de basane.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Un tapis de selle en drap rouge ou en basane, fendu au troussequin et à l'arçon, remplace les quartiers et tombe de chaque côté du cheval en deux longues pointes.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Pantalon et gilet verts ; le pantalon est protégé par une basane fauve dont les bords sont déchiquetés à la grecque.Jacques Fricasse (1732-1802)
Elle contenait, sur un capitonnage de basane rouge, quatre épées charmantes, creuses au milieu, avec des poignées garnies de filigrane.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et il lui tendit, d'une main discrète, un petit portefeuille de basane.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le bureau, couvert de basane, tenait le milieu de l'appartement.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cette lettre, heureusement enfermée dans un portefeuille de basane hermétiquement fermé, n'avait point été atteinte par l'eau.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il était vêtu d'un habit noir sans revers, de pantalons en basane très collants sur ses grosses cuisses, de bottes vernies à l'écuyère, et portait une immense cravate blanche.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Leurs uniformes ne les eussent-ils pas désignés, on les aurait reconnus à la pesanteur de leur marche, alourdie par leurs grosses bottes et la basane de leurs pantalons.Amédée Achard (1814-1875)
Il prit, dans sa poche, un portefeuille de basane où il serrait ses rares exemptions et en tira un papier rose plié en quatre.André Theuriet (1833-1907)
Et j'emportai ainsi l'impression dernière que me laissèrent sa figure pleine de sensualité, de bonhomie, sa haute cravate, et ses larges cuisses vêtues de basane.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
On lui aurait taillé une basane en pleine salle du rapport qu'il n'aurait rien dit.Alphonse Allais (1854-1905)
La partie intérieure des calzoneros était garnie de basane noire gaufrée, et venait joindre les tiges d'une paire de bottes jaunes munies de forts éperons en acier.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Géraud dit que les çavetiers 140 171 se distinguaient des cordouaniers en ce qu'ils travaillaient la basane, tandis que les derniers employaient le cordouan.Gustave Fagniez (1842-1927)
Les parois étaient couvertes de tentures en basane dorée, gauffrée et nervée comme le dos d'un livre.Pétrus Borel (1809-1859)
Afficher toutRéduire

Exemples de « basané »

Un teint basané, l'œil clair, le nez aquilin, donnaient à sa physionomie un certain air martial qui plut tout d'abord à notre apprenti architecte.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Mais plus on le regardait, plus on était frappé de la férocité brutale et de l'obstination stupide qu'exprimait son visage basané.George Sand (1804-1876)
Son visage est basané comme celui d'un homme habitué aux fatigues des camps et elle est ridiculement habillée.Astolphe de Custine (1790-1857)
Et quelle ne fut sa joie en reconnaissant le particulier trapu, basané, à l'œil brun clignotant, à la barbiche annelée.Georges Eekhoud (1854-1927)
Tous cependant se distinguaient par un teint cuit et basané, par je ne sais quel obscurcissement vaporeux de l'œil, par la compression et la pâleur de la lèvre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Grands, bien faits, agiles, le teint un peu basané, ces indigènes sont vêtus d'une espèce d'étoffe blanche fabriquée avec l'écorce d'un arbre.Jules Verne (1828-1905)
Près de lui et toujours à la gauche du campement, une famille de vrais ramonis au teint basané vivait misérablement sans s'inquiéter des commentaires, sans se soucier des injures.Oscar Méténier (1859-1913)
C'était un vieillard à barbe blanche, au teint basané ; ses yeux noirs étaient pleins d'audace et de bonté.Jules Noriac (1827-1882)
Un homme trapu, au teint basané, aux cheveux noirs et dont le front déprimé et les yeux noyés dans la graisse, se présenta devant nous.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Deux journalistes, si j'en juge à leur langage peu châtié, et un monsieur taciturne, au, teint basané, aux cheveux d'un noir pas naturel, aux moustaches fortement cirées.Georges Darien (1862-1921)
Certes, ce n'étaient point là des figures de moines paresseux et poltrons ; la moustache épaisse, le teint basané, dénotaient chez eux la force et l'activité.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La mer mugissait coupée par l'étrave, et trois hommes, au visage basané, se penchaient sur lui, attentifs à son réveil.Georges Ohnet (1848-1918)
J'avais quitté, chez un camarade, mon pantalon basané et mon shako en cuir bouilli pour reprendre des vêtements de civil.Georges Darien (1862-1921)
Le mari était un homme de trente-quatre à trente-cinq ans, d'origine méridionale, ayant les cheveux, les yeux et la barbe noirs, le teint basané, et des dents comme des perles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'un d'eux, fortement basané, rabattait un chapeau à larges bords sur chevelure d'un noir mat où tranchaient quelques mèches grisonnantes.Paul Féval (1816-1887)
Toutes les filles des usines sortaient en atours : mouchoir groseille, pèlerine rose, bleu de ciel, bonnet de linge éclatant au-dessus de leur visage basané.Marc Elder (1884-1933)
Le nouveau venu pouvait avoir quarante ans ; il était en habit noir et en cravate blanche ; son teint était basané, ses cheveux bruns.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
L'un, de petite taille, le teint basané, l'œil vif, les traits animés, l'air irritable, portait des trews, pantalons serrés, en une espèce de tricot de diverses couleurs.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Grand, la taille droite, la démarche alerte, le teint légèrement basané, l'œil franc, la barbe aristocratique, il n'était pas un type banal.Hector Bernier (1886-1947)
Ces sauvages avaient le teint basané, les pommettes saillantes, le nez fortement épaté, les narines d'une largeur énorme, la chevelure laineuse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BASANÉ, ÉE » adj.

Qui a le teint olivastre, & tirant sur le noir. Les Espagnols sont basanés. un voyageur revient ordinairement tout basané, tout hâlé du soleil. les paysans sont ordinairement haslés & basanés. Ce mot vient du Grec basanos, qui signifie proprement Lapis Lydius ou Herculeus, la pierre de touche, qui est noire, ou d'une couleur noirastre, dont la basane peut aussi avoir pris son nom, parce que les premieres basanes étoient des cuirs qu'on preparoit avec peu de soin, & qu'on teignoit d'un mauvais noir.

Définition de « BASANE » subst. fem.

Peau de veau ou de mouton passée par le tan, qui n'est point courroyée, qui sert sans autre preparation à couvrir des livres, des pantoufles, &c. Du Cange derive ce mot de basan, qu'on a dit dans la même signification.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020