tanne

 

définitions

tanne ​​​ nom féminin

Technique Marque brune qui reste sur une peau après le tannage.
Médecine Tumeur, excroissance de la peau. ➙ loupe.

tanné ​​​ , tannée ​​​ adjectif

Qui a subi le tannage. Peaux tannées.
(personnes) Dont la peau a bruni sous l'effet du soleil, des intempéries. Un marin au visage tanné. ➙ basané, hâlé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « tanne »

Celle-ci tanne 18,000 cuirs par an, et 6,000 peaux de moutons ; prépare les maroquins et toutes sortes de peaux.Ernest Michel (1837-1896)
Et puis « tanne » qu'est-ce que cela peut bien signifier ?...Judith Gautier (1845-1917)
On la tanne... c'est six mois pour la tanner...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)

Exemples de « tanné »

C'était un homme d'environ quarante ans, un peu replet, mais tanné par le soleil et la bise.Émile Souvestre (1806-1854)
J'ai pris l'habitude du désespoir, comme un galérien tanné celle de son aviron.Hippolyte Taine (1828-1893)
De même, le peintre a merveilleusement tiré parti des couleurs mises à sa disposition : le rouge, le bleu, le jaune, le vert, le tanné et le brun rouge.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Vous risqueriez d'avoir la peau battue et le cuir tanné.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et il ronflait au milieu des ronces, la face au soleil, sans que son cuir tanné eût un frisson.Émile Zola (1840-1902)
Ses gros yeux noirs, saillants sur son visage rouge, superbement tanné, lancent la vie à flots, une redoutable bonne humeur et la contagion de la victoire.Jules Michelet (1798-1874)
Si vous vous asseyez sur le tillac, votre visage ne tarde pas à se couvrir d'écume jaunissante, et à prendre l'apparence d'un cuir tanné.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Jusqu'alors le rouge et le tanné étaient les seules couleurs employées pour décorer les appartements.Clarisse Bader (1840-1902)
Quant aux bras, on eût dit des os enroulés de grosses cordes et recouverts de parchemin tanné, tant l'affaissement musculaire donnait de relief à l'ossature et aux veines.Eugène Sue (1804-1857)
Ma mère en me fouettant m'a durci et tanné la peau.Jules Vallès (1832-1885)
Et dire qu'ils se figurent, maintenant qu'ils nous ont bien tanné la peau, que tout est passé et qu'on ne songera plus à recommencer.Louis Pergaud (1882-1915)
Sa maigreur, son teint hâlé et tanné par les intempéries faisaient paraître plus profonds et plus noirs ses yeux où la haine flambait, furibonde, ardente, permanente...Émile Gaboriau (1832-1873)
Après lui descendait un vieillard sec, le visage tanné, qui donnait des ordres, dans une langue étrange et dure, à quelqu'un resté à l'intérieur.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Un des spectacles où se rencontre le plus d'épouvantement est certes l'aspect général de la population parisienne, peuple horrible à voir, hâve, jaune, tanné.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le soleil tapait sur sa nuque, au cuir tanné, mettant dans l'ombre sa dure face de paysan, en lame de sabre.Émile Zola (1840-1902)
Mes bottes lui seront peut-être aussi utiles, mes bottes de cheval, en cuir non tanné.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TANNE » s. f.

Petit bourbillon qui vient dans le cuir, qui y engendre quelque bube ou tache. On tire les tannes avec des espingles ; ou en pressant la peau on les fait sortir.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020